Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Manoir presque abandonné [Terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mer 4 Nov 2009 - 20:51

Dans un vieux Quartier de la Citerraine, jadis habité par les Orzhovs mais à présent quasiment à l'abandon, se dressait un grand manoir. Bâtiment culminant du complexe de constructions alentours, il avait été la résidence de la famille Orzhov qui possédait toujours tout le quartier mais n'y avait plus mis les pieds depuis des années.
le manoir avait toujours fière allure malgré sa désertion, qui avait entraîné l'aveuglement des fenêtres et le verrouillage définitif de ses portes. Le marbre gris sombre des murs miroitait encore, et les ornementations qui y avaient été sculptées s'étaient à peine abîmées. Cette demeure était plutôt sobre pour un lieu de résidence Orzhov ; son immense et sombre silhouette, dominant le quartier, n'en était que plus impressionnante, voire effrayante. L'absence de bruits ne faisait que renforcer ce sentiment qu'inspirait l'endroit. Pourtant, ce jour là, une vingtaine de personne se trouvait devant le manoir abandonné, discutant à voix basse comme pour ne pas déranger le silence des lieux. Ces aventuriers étaient tous présents afin de répondre à l'appel des propriétaires, qui ne tarderaient guère à arriver. En effet, ils avaient donné rendez-vous en ces lieux à ceux qui avaient été attirés par une affiche placardée un peu partout, qui ne donnait guère de renseignements précis mais promettait une forte récompense.


Hrp : Petite quête qui influencera le futur de Rav'. Je ne laisserai pas les inscriptions ouvertes très longtemps, alors dépêchez-vous d'annoncer votre candidature... Very Happy /Hrp.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mer 4 Nov 2009 - 21:07

"Encore une de ces foutues baraque... Espérons que celle-là ai au moins la réelle gloire des Orzhovs..."

Ce fut la première réaction de Jade lorsqu'elle arriva devant l'endroit. Elle portait comme à son habitude sa longue cape noire la couvrant de la tête au pieds, ne laissant voir que sa bouche. Le bas de cette cape était encore imprégné de sang qui semblait frais, alors que de fines gouttelettes semblait tomber lentement sur le sol, formant une petite marre de sang. Elle s'approchait avec détermination de la maison, mais elle sentait ses bras trembler. Elle n'aimait absolument pas les maisons orzhovs. Même si lorsqu'elles étaient abandonnés, cela pouvait aller... Puis elle prit appui dans un coin sombre, comme à son habitude, avant de voir ce qu'il allait advenir...

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konokha
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 25
Localisation : Derrière toi au moment où tu ne t'y attendra pas..
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
156/200  (156/200)
Zinos (argent):
125/1000  (125/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mer 4 Nov 2009 - 21:29

L'atmosphère paraissait très sombre devant la maison. Un groupe de personnes y étaient et Konokha n'aimait pas du tout ça. Il avait été envoyé ici par les nécromanciens à la suite de sa récolte d'informations auprès d'un type louche. Cependant il n'avait pas été prévenu de la raison de sa venue ici. Il lui avait seulement dis qu'il était indispensable pour lui de venir ici et qu'il ne devait pas désobéir. Mais ça il le savait déjà.

*Dans quelle mission ils m'ont encore envoyé ceux là...*


Depuis ces derniers temps il semblait avoir une fâcheuse habitude d'être fatigué de toutes ces missions qui n'avaient aucuns sens, enfin aucun sens pour lui. Mais il se devait d'obéir voilà ce que lui dictait sa raison.

"Allons y, voyons ce que nous réserves cette maison..."
s'exclama Konokha en marchant en direction du groupe de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szerak
Apprenti lobotomiste
Apprenti lobotomiste
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 12/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
356/500  (356/500)
Zinos (argent):
123/1000  (123/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Jeu 5 Nov 2009 - 20:51

Un manoir Orzhov... Le but principal de Szerak était toujours le même. Pêcher un maximum d'informations sur les guildes Ravnicanes. S'infiltrer parmi les membres dans des quêtes étaient la façon la plus simple et la plus rapide d'y parvenir. Mais un risque majeur persistait. Si jamais il rencontrait des personnes déjà vus par le passé, cela risque de devenir dangereux... La dernière fois, il eut de la chance d'avoir pu couper ses cheveux et caché son œil tranché. Mais il se dévoila également comme un personnage vif et séducteur. Soit, le total opposé de son caractère. Cette fois, il tâchera d'être le plus naturel possible. Pour une fois, Szerak sera lui-même. Un être froid et sans pitié. Il n'utilisera son hypocrisie uniquement lorsque cela s'avérerait nécessaire.
Le jeune lobotomiste était vêtu d'un long manteau d'un noir de jais. On pouvait à peine distinguer ses bottes. Ce vêtement était jadis à son père. Il le lui emprunta, évidemment sans lui demander la moindre permission. Après tout, il rapetissa avec l'âge, il ne lui irait donc plus ! Il rangea ses dagues dans des petits fourreaux qu'il cousu sous la cape de son manteau, touchant ainsi son dos. Ainsi, à moins que l'on n'aurait procédé à une recherche plus poussée, on ne pouvait pas deviner que le Dimir était armé. Enfin, son visage était recouvert d'une grande capuche. Il avait d'ailleurs de la peine à voir, mais avec un seul oeil, cela ne faisait pas une immense différence...
Szerak s'avança donc vers le manoir. Avec une telle couleur de vêtement, on ne pouvait pas réellement le distinguer dans l'ombre. Ne voulant pas se mêler au reste du groupe, il préféra faire comme à son habitude : se poser contre un arbre, sous l'ombre de ses feuilles. Il fixa le groupe de personnes et chercha une tête familiaire.


* Prions qu'ils ne me reconnaissent pas. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Jeu 12 Nov 2009 - 12:23

Traversant les rues sur Boreális son loup, Sarkas, aux détours de celles-ci apperçut un petit groupe de personnes devant l'immense bâtisse Orzhov. Il s'arrêta un instant afin d'observer le groupe, puis d'une petite pression avec son talon fit repartir le loup au pas. Il n'en restait pas moins intrigué par cet attroupement. C'est alors qu'il se décida à leur demander...

"Puis je savoir ce que vous faites ici? Cette maison a été abandonné depuis des lustres d'après les derniers écrits. Susciterait elle tant de convoitises que cela?"

Tout le monde le regardais d'un air étrange, il descendit de son loup en quête de comprendre ce qu'il se passait ici. Un bref coup d'oeil lui permit de voir que les personnes devant lui avait tous un air louche, quelque chose à cacher. Mais il devait en être de même pour les autres vis à vis de lui. Sa monture se coucha sur le sol ses yeux cyan et froid, un bref regard vers son cavalier lui fit comprendre que tout ça ne lui disait rien qui vailles. Sarkas prit une inspiration puis se tourna vers Boreális en lui disant:

"Cela ne coûte rien d'attendre n'est ce pas?"

*Bien que tout ceci ne m'inspire pas confiance*

Le loup prit une profonde inspiration et souffla comme exaspéré tandis que l'Albinos s'asseyez reposant son dos sur les flancs de l'animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Jeu 12 Nov 2009 - 14:21

"La demeure ? Nan, pas le moindre intérêt. La prime, ça oui.
Il est facile de discerner la différence entre toutes ces personnes : certaines viennent pour l'argent, d'autres pour le plaisir, d'autres encore par curiosité, les derniers parce qu'ils n'ont rien de mieux à faire. Vous, vous êtes curieux. Votre loup est préventif par contre. Vous ne devriez pas rester ici. Vous pouvez avoir autant de force que vous le souhaitez, les spectres ne craignent pas les blessures physiques. Vous allez tout droit dans un nid à problèmes. Vous voulez un conseil ? Partez, et ne remettez pas les pieds en territoire orzhov. Vous ne faites pas le poids."
La gruul était apparu devant le selesnyen, une nuance d'amusement se distinguait dans sa voix chantante. Et tout en parlant, elle rajusta sous sa longue capuche noire une mèche dorée qui venait de tomber devant ses yeux. "Quand à votre première question : non, personne ne vous dira pourquoi il est ici. Vous me paraissez bien naïf. Pensez-vous qu'un seul de ces guerriers vous dira pourquoi ils sont là ? Déjà que voir un membre de plus doit les énerver car leur part sera moins grande, pensez-vous qu'ils expliqueraient leur motivation ?

Alors vous pouvez attendre, mais vous ne trouverez rien en ces lieux. Si ce n'est le combat, la mort et le désespoir."


Jade tourna alors les talons, pour retourner s'asseoir contre le mur qu'elle avait trouvé, dans l'obscurité. Mais avant d'y aller, elle dit une dernière chose au selesnyen :

"Si vous décidez tout de même de rester là, je m'appelle Jade. Sait-on jamais, peut-être aurez-vous besoin de mon aide..."

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 23
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Jeu 12 Nov 2009 - 19:49

"Jade ! Quelle bonne suprise ! Je ne pensais pas te revoir ici !"

Silviel, jusque là appuyée contre le mur et enveloppée de la tête jusqu'au pieds dans une cape brune trop grande pour elle, releva le capuchon qui masquait son visage presque joyeux. Elle se redressa et marcha vers son amie, saluant au passage d'un air timide le grand Selesnyan d'un signe de tête, et admirant le magnifique loup blanc à ses pieds. Les pans de tissus bruns se soulevèrent légèrement tandis qu'elle avançait, dévoilant sur sa hanche un carquois aux flèches ouvragées typiques de la guilde des adorateurs de la Vie.

Hrp : Youhou, on a internet à l'internat. Mais vu qu'il y a un poste pour 20 et qu'on ne peut y accéder qu'en dehors des heures d'étude... Ne comptez pas sur une activité aussi frénétique qu'avant. /Hrp.

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 13 Nov 2009 - 0:54

Sarkas prit appui sur le sol pour se relever, avant de s'incliner gracieusement devant les deux jeunes femmes.


" La mort et le désespoir ne me font pas peur, quand au combat... J'ai hâte de me mesurer à ces fameux spectres dont vous parlez. Curieux et naïf sans doute avez vous raison, mais attention les apparences sont parfois trompeuses. Cependant... Je ne reculerai pas et vous? Comptez vous affronter vos spectres? "

Il afficha un petit sourire satisfait. Il ne se souciait pas réellement des réfléxions qu'on pouvait lui faire, il jeta un œil à la jeune demoiselle à ses côtés, puis alla caresser Boreális toujours couché. Il commença à sortir d'une petit sacoche, un morceau de viande séchée qu'il donna au loup. Puis il ajouta d'un ton calme:


" Au fait, je me nomme Sarkas Farkassal... Juste au cas où vous auriez besoin de mon aide. Vous dites donc qu'il y a une prime à la clé n'est ce pas? Hum.... * réfléchissant un instant * C'est décidé je reste ici, ne serait ce que pour faire plaisir à cette charmante dame qui me foudroie du regard. Bien je vais éviter de m'attirer votre colère ce ne serait pas décent de ma part. On ne sait jamais peut être que j'aurai en effet besoin de votre aide, autant se serrer les coudes. "


L'air sûr de lui, il fit un signe de tête courtois en guise d'excuses. La situation n'avait pas l'air de plaire pour autant à son compagnon quadrupède, qui manifestait cela par quelques grognements et autres sons... Le jeune humain lui adressa une caresse avant de s'assoir de nouveau contre lui. L'animal posa sa queue sur lui comme une couverture. Les yeux de la bête donnaient froid dans le dos. Son regard ne se détachait pas de la Seles, tandis que les yeux de l'Albinos fixaient la gruul. Les deux êtres semblaient rester un minimum sur leurs gardes, même si Sarkas paraissait décontracté.

[HRP]: Je ne sais pas si l'on peut remarquer les tremblements des bras de Jade, j'ai donc préféré rester vague et dire affronter vos spectres, plutôt que votre peur et qui du coup peut être interpréter dans deux sens: soit les monstres dont elle parlait, soit ses démons intérieurs. (Je préfère préciser au cas où)[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 13 Nov 2009 - 16:45

Jade rit de bon coeur après avoir fait un rapide signe de tête à Silviel pour la saluer. Puis elle répondit au selesnya avec une voix froide et cassante :

"Tout le monde craint la mort et le désespoir. Certes, tu es téméraire et foncer tête baissé dans la bataille ne te gêne pas, mais tu ressens la peur de la mort autant que tout autre. Personne n'est immunisé contre cette crainte. Même les Orzhovs qui se disent sans peur le craigne. Cependant, ils ne te l'avoueront jamais. Car, la mort n'est pas la perte du corps, mais de l'esprit. Lorsque nous nous séparons de notre corps, nous ne pouvons plus nous dire vivant, puisque la vie se définit par la mort, mais nous ne pouvons pas nous dire mort, puisque notre esprit reste intacte. La mort est effrayante, et tout le monde la ressent et craint de perdre cette vie. Tu peux faire le beau, parader, te vanter, mais tu es comme nous tous ici, entre la mort ou n'importe quoi d'autre, tu préfèreras ce n'importe quoi, puisque ton honneur n'a pas d'espèce d'importance.

Mais tu as raison, les apparences sont trompeuses : regarde-toi. A peine te présentes-tu, à peine me mens-tu. Mais l'hypocrisie n'est pas notre sujet ici. Tu veux savoir si je vais continuer ? Et bien oui. Je ne cherche rien de plus que moi même. Je compte affronter tout ce qui se présentera devant moi, fut-ce les dieux. Rien ne me détourna de mes objectifs. Je suis et je serais ce que je veux être. Les dieux, ceux qui nous dirigent... Cela n'est que futilité. Tout comme votre mère nature. Elle dit vous aider alors qu'elle vous manipule sans même que vous vous en rendiez compte. Alors oui, j'affronterais mes spectres, et même plus. Je vivrais mes rêves et accomplirais mes objectifs, quoi qu'il m'en coute."


Alors, la gruul sortit son arme, ce qui fit remuer quelque peu la foule. Toujours cette même lame que Silviel commençait à avoir vu plusieurs fois : large comme le bras, plus longue que la jambe de la guerrière.

"Mais ma colère... Ca, tu ne l'auras jamais. Peut-être que cette arme finira un jour en travers de ton corps, mais ma colère, jamais tu ne pourras l'attiser. Tu ne serais même pas capable de m'énerver."

Et alors qu'elle finissait sa phrase, sa main libre vient se serrer contre son arme, jusqu'à ce que du sang commence à couler de sa main. Alors les tremblements qui agitaient les bras de Jade se stoppèrent presque instantanément, puis la guerrière sourit amèrement. Lorsqu'elle rouvrit la main, elle vit que son sang s'était déjà arrêté de couler à gros flots et n'était déjà plus qu'un fin filet d'hémoglobine, et son air se fit plus sombre, alors qu'elle rangeait lentement son épée à sa ceinture.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konokha
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 25
Localisation : Derrière toi au moment où tu ne t'y attendra pas..
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
156/200  (156/200)
Zinos (argent):
125/1000  (125/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 13 Nov 2009 - 17:55

Petit à petit de plus en plus de monde commençait à s'agiter au devant de la maison. Konokha attendait patiemment mais ne se manquait pas d'observer en détails toutes les personnes. Le groupe ne semblait pas composé que d'ignorants ou presque. Lorsque l'homme accompagné du loup se permit de parler, Konokha était à la limite de rire, chose qui n'arrivait quasiment jamais dans son quotidien. Il voulut contester les questions de l'homme mais une femme se permit de répondre avant lui. Cette femme, Jade, la gruul du quartier ! Il reconnut également Silviel la jeune selesnyanne. Il se permit de répondre également à l'intéressé:

"Comme Jade vient de te le dire, ne crois pas que le monde est tout beau ou tout rose. Sinon tu fais fausse route et tu peux rebrousser chemin. Je ne sais pas si tu peux imaginer ce qu'il peut y avoir dans ce manoir, mais il n'est sans doute pas fait pour les saints d'esprits et les simplets.En plus tu te donnes l'audace de nous demandez si on veut continuer cette mission. Détrompe toi on est pas là pour simplement élucider quelques histoires, avant tout je pense que chacun a à y gagner ici. Alors évite ce genre de commentaires si tu ne comptes pas t'attirer la foudre des autres ! "

Sur ces mots , le jeune dimir croisa les bras et se retourna:


"Quant à toi là bas, si tu te crois caché tu te trompes, je pense que plusieurs personnes t'ont déjà remarqué. Aies au moins le cran de t'avancer et de nous montrer ton visage. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 13 Nov 2009 - 19:47

L'humain se mit à éclaté de rire. Tout le monde le regardais bizarrement à commencer par Boreális. Il arrivait à peine à parler tellement il riait. Etait-ce le fait que les autres le vois comme un simplet, un moins que rien? Quoi qu'il en soit il parvint tant bien que mal à se maîriser. Il prit une grande inspiration et regarda la gruul, puis la personne qui venait d'interférer. Il porta sa main à son visage et eu un petit rire nerveux.


"Je vous trouve assez mal placé vous deux pour me juger, vous qui ne connaissez rien de moi, une simple question de curiosité et je passe pour un simplet? Pardonnez moi le fait de ne pas avoir ouïe tout ce qu'il ce trame ici. Ravnica est une ville immense. Il me semble mal approprié de plus, à une femme dégainant son épée, de dire que je ne l'ai pas énervée. Quant à la mort disons que je la vois de façon différente, comme une étape. Il faut s'y résoudre, après je ne dis pas que la façon dont je vais mourir ne va pas m'effrayer. Pour ce qui est du monde, je le vois difficilement tout beau et tout rose. Si je le voyais ainsi, que ferais-je en tant que Ledev dites le moi? Je ne serais d'aucune utilité, bien que c'est ce que vous pensez déjà de moi. Rien qu'à vos regards on le devine aisément. Faites comme bon vous semble, libre à vous de me voir ainsi *continuant de sourire*. Et à ce que je sâches c'est à Jade que je posais la question et non pas à vous. Mais on dirait que la politesse ne vous écorche pas. *Marmonnant quelque chose ressemblant à "Voilà pourquoi je n'aime pas la vie avec les autres, on s'étonne que je reste avec les loups.... Moi ça m'étonne pas!"*. Faites ce que vous voulez, j'ai pris ma décision, et je ne reviendrai pas dessus. Si quelqu'un à besoin de mon aide, je serai la et la lui apporterai..."


A nouveau il se retourna vers son loup, le seul compagnon sur qui il puisse compter ici. Il prit un bout de viande séchée à son tour et en redonna à Boreális. Il était quelque peu énervé cela s'était senti sur la fin de ses propos mais rapidement, il retrouva le calme et la sérénité.


Dernière édition par Sarkas Farkassal le Dim 15 Nov 2009 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konokha
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 25
Localisation : Derrière toi au moment où tu ne t'y attendra pas..
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
156/200  (156/200)
Zinos (argent):
125/1000  (125/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 13 Nov 2009 - 20:06

Apparemment le dénommé Sarkas n'avait pas l'intention de se laisser faire. Il répondait bien s'avoua Konokha. Il fallait dire que cette personne essayait d'avoir du tact. Bien que le Dimir continuait à toujours penser que s'il resterait de part ses pensées simplistes, les autres n'en ferait qu'une bouchée.
Son attitude il est vrai l'avait étonné lui même, d'habitude, il ne dit pas un mot sans qu'on lui pose une question au préalable mais cette fois ci c'était différent. Les missions des nécrosages commençaient à être de plus en plus floues et cela l'agaçait au plus haut point. Il ne supportait pas d'être baladé comme un vulgaire toutou.

Le tueur passa à autre chose. Il s'intéressa à la seconde personne qu'il ne connaissait pas: l'homme qui se cachait derrière l'arbre. Ce comportement était le même que le sien : une manière de s'éloigner de tout contact avec les gens.


*quel genre de personne peut il bien être ? ces manière d'agir ressemble de plus en plus à...*


Il s'arrêta jugeant qu'il était impossible que des nécrosages l'est fait surveillé par un autre Dimir. Il ne pensa pas un mot de ce qu'il venait de s'imaginer et regardant le reste du groupe, il ne jugea pas nécessaire d'ajouter d'autre commentaire, ni de répondre à Sarkas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szerak
Apprenti lobotomiste
Apprenti lobotomiste
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 12/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
356/500  (356/500)
Zinos (argent):
123/1000  (123/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Sam 14 Nov 2009 - 20:32

Szerak leva la tête. On parlait à lui. Il prit enfin sa décision. Aujourd'hui, il ne sera rien d'autre que Szerak Xerec. L'être le plus froid et solitaire qu'il connaisse. Après tout, ce nom n'est écrit dans aucun document, aucun papier, bien qu'il ressemble énormément au vrai, Siric Xeroc. Mais cela lui importait peu. Ce changement d'identité n'avait pas pour but de se dissimuler, mais simplement pour se détacher de sa famille. De son père. Mais oublions le passé. Un homme venait de le provoquer. Il le reconnut rapidement. C'était la même personne qui était avec lui à la chasse de la créature Simic.

* Il parle beaucoup... pour être un Dimir... *

Peut-être que ce Konokha, tel était son nom, avait eu la même remarque avec Kristan. Mais ce dernier mourut toute de suite après que la quête prit fin. Celui qui se tenait là, sous l'ombre de cet arbre, n'était pas le jeune voyou séducteur que certaines personnes présentes purent voir pour la première fois dans cette taverne Selesnyane. C'était un être complètement différent. Peut-être que ce Dimir le reconnut de suite. Cela ne le dérangeait pas plus qu'autre chose. La guilde apprend rapidement aux disciples l'importance du tabou. Mais Szerak put apercevoir Silviel et cette Jade... Une femme très maligne, très réveillée, la tête sur les épaules... Beaucoup trop futée aux yeux du lobotomiste... Mais après tout, les personnes qui cachent leur identité sont plus nombreux de ce que l'on pourrait croire. Et Kristan était très social avec les personnes qui l'entouraient. Szerak misait sur la grosse différence des deux identités pour sauver la sienne.
Après avoir relevé la tête, il fixa son interlocuteur avec un regard perçant. Mais ce dernier ne devrait pas le voir, à moins qu'il ne sache apercevoir à la perfection les détails sous l'ombre et à travers les tissus. En effet, ses yeux (ou plutôt son œil) étaient bien caché par la capuche. Il avait parfois de la peine à bien voir devant lui. Étant habitué à ne voir qu'avec un œil, cela ne changeait pas beaucoup les choses. N'ayant donc pas les moyens d'imposer son respect du regard, il y alla avec une voix glaciale, froide, sans la moindre émotion. On irait jusqu'à se demander s'il y avait effectivement une âme dans ce corps...


« Si je voulais me cacher je ne serais pas venu... J'aurais évité de me déplacer pour rien et de perdre mon temps. Le temps est précieux. Chaque seconde pourrait être la dernière. Il faut donc profiter au maximum de la vie. Ce serait stupide de la perdre parce qu'on a fait une remarque de trop... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 15 Nov 2009 - 12:27

"Et surtout stupide de tuer quelqu'un en public, devant tant de personnes, à la vue de tous, tout ça parce que monsieur est susceptible, n'est-ce pas ? Tuez donc cet individu si vous le souhaitez. Mais si vous êtes là, c'est pour faire partie de cette expédition, et je ne crois pas que tuer quelqu'un aspirant à la même chose devant les autres vous soit favorable pour vous inclure au sein d'un groupe que nous allons sûrement créer. A vous de voir après."

Jade se retourna alors vers Sarkas, pointant son épée, encore maculé de sang, dans sa direction, tout en faisant tomber son propre masque qui couvrait son visage, laissant apparaître un visage harmonieux, qui ne semblait ni énervé, ni en colère.

"Calme peut-être ton loup, je ne tiens pas à le tuer. Mais tu es bien présomptueux. Comment peut-tu affirmer que je paraisse énervé si tu ne me connais pas, et ne peux voir mon visage ? Tu me parles de jugement hâtif, alors que tu viens d'en porter un sur moi. Selon toi, j'étais déjà une personne irréfléchi et impulsive. Voire même colérique. J'ai vu nombre de selesnyens, et beaucoup sont passés sous ma lame. Même si tu es un ledev, tu ne vaut pas mieux. Tu crois avoir un libre arbitre, alors que ce Chant résonne perpétuellement dans ta petite tête. Tu te fais manipuler de tous côtés, tu ne peux même pas déterminer ton avenir direct. Alors oui, je juge trop rapidement, comme chaque être humain. Nous sommes tous imparfait. Mais comme dans un roman, la première phrase peut refléter le livre entier, la première impression peut avoir une influence énorme sur l'avis d'une personne."

Elle rengaina alors son arme, sans répondre au reste du discours du selesnyen volontairement, puis se retourna avant d'ajouter :

"Si la vie en société ne te plait pas, part, vas vivre avec tes amis les bêtes que tu chéris tant. Caches toi les yeux, vas-t-en loin, tu n'as rien à faire ici. Mais la réalité est toujours plus forte. L'avenir se construit entouré d'humanoïdes. Libre à toi de ne pas vouloir faire partie de ce futur." finit-elle d'un ton cassant en remettant sa capuche qui recouvrit une fois de plus tout son visage.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 23
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 15 Nov 2009 - 13:44

Silviel suivit la joute verbale sans intervenir tout d'abord, approuvant secrètement les attaques de Jade contre sa propre Guilde. Elle poussa un léger soupir lorsque le mystérieux personnage dans l'ombre parla, regrettant que certains pensent déjà à s'entretuer alors qu'il se trouverait sûrement dans ce Manoir de quoi les éliminer tous sans qu'ils aient besoin de le faire eux-même. Puis un frisson glacé passa dans son dos. Elle avait déjà entendu cette voix quelque part. Non, pas cette voix. Pas le timbre en lui-même. Mais le phrasé, la cadence, les inflexions la renvoyaient à quelque chose d'extrêmement désagréable, bien que ce ne fut qu'une sensation. Elle échoua à retrouver le souvenir précis. Elle relégua en arrière plan cette étrange impression et avança vers les autres, prenant la parole d'une voix douce et musicale, paisible.

"Comme l'on dit messire Farkassal et Jade, nous allons peut-être créer un, ou des groupes, pour affronter ce qui se trouve dans cette demeure, et donc devoir nous serrer les coudes. Il sera nécessaire d'être unis contre les menaces, quelles qu'elles soient. La première est peut-être celle-ci : la division. Malgré nos différences, de guilde, de pensées, d'opinion ou de mœurs, il faudra faire front commun pour être efficace face au danger. Poursuivre dans l'antagonisme n'est pas seulement inutile, mais également risqué pour chacun d'entre nous. Plutôt que de nous disputer et nous menacer, essayons de faire composer ensemble.
Ceux d'entre nous ne s'étant pas encore présentés pourraient le faire. Pour ma part, je suis Silviel Vaomar, Chantresse de Selesnya."


Hrp : Je laisse la semaine aux retardataires pour manifester leur présence puis la quête débutera vraiment./Hrp

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konokha
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 25
Localisation : Derrière toi au moment où tu ne t'y attendra pas..
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
156/200  (156/200)
Zinos (argent):
125/1000  (125/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 15 Nov 2009 - 16:29

L'homme dans l'ombre s'était montré. Certes, il semblait méconnaissable mais quelque chose dans son esprit disait à Konokha qu'il l'avait déjà rencontré quelque part. Décidément ces derniers temps, sa mémoire lui avait jouer des tours. Il préféra ne pas trop s'y attarder. De plus il avait semer le désordre avec les mots qu'ils avaient utiliser. Et après tout Jade et Silviel avait peut être raison, on devrait peut être attendre avant de s'énerver, ces personnes pourrait bien être utiles.

*visiblement, seul très peu de personnes ont osé parlé jusque là...que font les autres, récoltes d'informations ou ils sont là juste pour voir qui va se risquer dans le manoir ?*

Après la remarque de Silviel sur les présentation, Konokha jugea utile d'indiquer qui il était :

"Pour ma part, je me nomme Konokha, juste Konokha. Cela suffira amplement. Même si certain me connaisse déjà je préfère le dire pour les nouvelles têtes" s'exprima Konokha en tournant la tête vers Sarkas.

Se retournant en direction de l'homme de l'ombre, il continua:


"Quant à vous, vous me voyez désolé si mes paroles vous ont offusqué. Loin de moi l'idée de semer le désordre, il était juste préférable que l'ont voit tout le monde selon moi mais ce n'est qu'un avis. Ravi de vous rencontrer ou peut être nous sommes nous déjà vus non ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szerak
Apprenti lobotomiste
Apprenti lobotomiste
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 12/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
356/500  (356/500)
Zinos (argent):
123/1000  (123/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Lun 16 Nov 2009 - 20:01

Szerak s'apprêta à répondre à Jade, mais celle-ci venait de s'adresser au Selesnyan et le Dimir était bien trop loin pour répliquer à ses paroles. Il n'aurait fait que s'enfoncer. Il préféra rester silencieux. Après tout, elle avait raison. S'il se mettait à se battre verbalement avec un "coéquipier", ça n'aurait fait qu'aggraver les choses. Puis, ce fut Siviel qui se manifesta. La chanteresse aux yeux vert-émeraude... celle pour laquelle Kristan semblait fou d'amour. La peur de Szerak était lié à cette affection que son alter-ego éprouvait pour la jeune femme : et si le séducteur prendrait le dessus sur lui-même et le laisserait aveuglé par les émotions ? Cette crainte fut vite dissipée. Plus de dix ans vécus dans la solitude, l'hypocrisie et l'égoïsme. Comment pourrait-il se faire surpasser par un vulgaire rôdeur ? Puis Konokha s'adressa à nouveau à lui. Il décida par conséquent d'avancer vers lui. Non pas dans le but de le provoquer ou de se préparer à une quelconque querelle, mais pour la simple et bonne raison qu'il ne voudrait pas élever la voix pour rien... Il s'était donc approché du groupe qui se formait petit à petit. De sa voix froide et sans émotion, il répondit au Dimir.

« Je doute que l'on se soit vu quelque part. Je ne me souviens d'aucun Konokha... »

Puis, il s'adressa aussi au reste du groupe. Il hésitait sur ce qu'il allait faire... Mais peu lui importait. Quelqu'un qui devine la vérité ne peut que penser qu'il utilise un faux nom... Alors que...

« Moi je suis Szerak. »

Puis, il se tourna à nouveau vers Konokha. Il leva légèrement la tête, que son œil droit soit à peine visible. Il lança un regard glacial vers le Dimir. Il voulait lui parler. Mais pas ici. Pas maintenant. Cela ne faisait pas une, mais bien deux fois que les deux hommes se croisaient. Ils devaient clarifier certaines choses... Mais cela devait attendre. La fin de cette aventure s'il le faudrait, mais ils devaient attendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mar 17 Nov 2009 - 14:16

La gruul eut un sourire lorsque Szerak donna son nom, puis répondit à voix haute, juste assez fort pour que Szerak entende :

"Et peut-être un jour entendrons-nous votre nom sortir de toutes les bouches, après tout, rares sont les héros sans emploi volant l'or des riches pour les redistribuer aux pauvres, et gardant juste assez pour survivre... Oh, mais je dois faire erreur, après tout, vous n'êtes pas de ce genre là..." finit-elle en regardant Szerak avec un demi-sourire rempli d'ironie.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konokha
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 25
Localisation : Derrière toi au moment où tu ne t'y attendra pas..
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
156/200  (156/200)
Zinos (argent):
125/1000  (125/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mar 17 Nov 2009 - 17:47

Quelque chose clochait. Le dimir s'en aperçu tout de suite. L'homme avait peut être dit son vrai prénom ou quel qu'il soit mais il avait mentit sur autre chose depuis qu'il avait parlé. Oui c'était bien ça. Cet homme était bien celui qui avait combattu à leurs côtés contre le Jaïwarra !

*il va falloir arrêter de jouer au plus malin...*

Il venait de voir ce que Jade avait dit se moquant de celui ci. Il devina qu'elle aussi l'avait reconnu et il ne doutait pas des talents de cette femme. Il imagina donc un stratagème à fin de faire comprendre son interlocuteur qu'il l'avait reconnu. Il s'adressa donc à lui de la manière suivante, attendant une réaction étonnée voir gênée de la part de l'homme:

"Dites moi, Kristian...prononça t il avec un sourire narquois...hum pardon ma langue à fourcher, je voulais dire Szerak. Vous devez être au courant de ce qui se trame dans ce manoir n'est ce pas ? Vous semblez très désintéressé par la situation. Mais je pense que vous êtes un homme bien. Que diriez vous de faire équipe ? "termina Konokha avec une pointe de sarcasme.

Faire équipe oui il le voulait, afin de garder un oeil sur ce Szerak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szerak
Apprenti lobotomiste
Apprenti lobotomiste
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 12/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
356/500  (356/500)
Zinos (argent):
123/1000  (123/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Jeu 19 Nov 2009 - 19:55

Szerak avait tourné la tête vers Jade. Son visage était toujours imperceptible. Et pourtant... Elle avait compris que Kristan et Szerak était la même personne. Et pourtant... Elle ignorait à quel point les deux hommes étaient distants. Dans l'esprit du lobotomiste, le rôdeur sentait qu'on parlait de lui. Il voulait sortir. Se faire entendre. Mais c'était trop tard. Szerak avait déjà pris le dessus. Ne connaissant pas tout à fait Kristan, il ne pouvait pas deviner que cette phrase lui était dédiée. Ce dernier se contenta de répondre, toujours en effaçant toute émotion.

« Voler les riches pour donner aux pauvres ? Ce genre de "héros", comme vous dites, n'existe que dans les meilleurs fables. Je ne voudrais pas rompre vos espoirs, mais la vie réelle n'est guère ainsi. À votre place, j'arrêterais de vivre dans des rêves d'enfance. Avant on décroche, mieux on supporte la réalité... »


La voix de Szerak était pleine de sadisme verbal. Porté au niveau physique, cela correspondrait à un coup de poignard dans la poitrine. Il connaissait bien cette femme et savait bien qu'elle ne se laisserait pas faire si facilement et qu'elle répondrait certainement avec tout autant de cynisme, voire avec son arme. Puis lui parla Konokha. Venait-il de l'appeler Kristan ? Il faisait visiblement erreur. Il se corrigea rapidement. Et donc le Dimir répondit à sa question.

« Faire équipe ? Vous me semblez bien hâtif. Nous ne savons même pas ce que nous allons devoir faire dans ce manoir... Peut-être que nous pourrons rester dans un seul groupe, tous autant que nous sommes. Mais si le besoin de former des groupes distincts se présente, oui, nous pourrons faire équipe, pourquoi pas... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 20 Nov 2009 - 20:29

Après que le dimir ait fini de parler, Jade prit la parole :

"Puis, en se rendant compte de la dureté de la vie, que ce monde est horrible, et que la vie ne vaut même pas la vie d'être vécu, on se suicide, puis on s'exorcise...
Je préfère vivre dans mes rêves, et croire en eux, afin de pouvoir lever la tête et continuer à marcher devant moi, en ayant espoir dans l'avenir.
Mais cela, vous ne le comprendrez jamais..."

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 22 Nov 2009 - 18:05

Le reste des personnes présentes s'était rapproché, comme pour mieux écouter les disputes. Il y avait là sept hommes et quatre femmes. L'un d'entre eux s'avança. Grand, le visage mangé par une barbe blonde et drue, musclé, portant armure et hache à double tranchant, il était assez facilement identifiable comme guerrier.

"Puisqu'il faut se présenter... Mon nom est Hald, et voici mon frère Georg." Il désigna de la main l'autre géant du groupe, qui lui ressemblait en effet beaucoup, la barbe en moins et l'air plus jeune. "Nous appartenons à la Guilde Gruul."

Comme encouragés par son exemple, deux autres hommes et une femme se présentèrent à leur tour. Le premier, sec et maigre, l'air renfermé, se dit Orzhov, sans plus de précisions quand à sa fonction exacte. Il donna son nom, Tamalov, du bout des lèvres. Le second, un certain Amil, guère plus loquace, était un vagabond neutre au physique passe-partout, de taille moyenne et aux traits banals. La femme, pour sa part, se présenta d'un ton posé et agréable comme Almely Ezindril, mage Azorius. Vêtue de blanc et de bleu, belle, de longs cheveux noirs assortis à ses yeux et un teint très mat, elle dégageait une aura d'intelligence, de calme et de maîtrise de soi impressionnante. Il restait trois hommes et autant de femmes. Un homme, brun et au visage couvert de cicatrices dues à des brûlures, daigna détacher son attention d'une minuscule machine qu'il manipulait et annonça qu'il faisait partie d'Izzet, ce qui ne surprit personne, et que son nom était Mir El. Deux femmes, quittant l'ombre, exposèrent leur équipement, leur multitude de fines tresses noires nouées d'os et leurs tatouages typiquement golgaris de chasseresses Devkarin aux yeux des autres pour annoncer d'une voix sèche et aux inflexions sauvages qu'elles se nommaient Iva et Lisari. Un petit homme au visage rond et doux, à l'air jovial et amical, et à l'habit monacal, les imita, se nommant d'un ton joyeux comme Mucios Varon, guérisseur ayant suivi une formation chez les Simics, sans appartenir à leur Guilde.
Les deux derniers, toujours inconnus, se tenaient appuyés contre deux murs différents. Lorsqu'il sentit les regards des participants fixé sur lui, l'homme bougea, se redressant et relevant sa capuche qui lui masquait le visage. Il était assez grand, les cheveux noirs et les yeux gris, séduisant et charismatique. Il parcourut l'assemblée du regard, eut un sourire amusé et déclara avec un peu d'emphase, se donnant l'air mystérieux :


"Je suis Selimor pour la plupart des gens et ça suffira pour vous. Mes compétences sont assez éclectiques, et je ne les développerai pas ici."

L'attention générale étant portée sur l'homme, personne ne remarqua le mouvement de la dernière femme. Dans quelques gestes fluides, elle dansa presque jusqu'aux autres. Ce fut seulement lorsque Selimor cessa de parler que chacun prit conscience de son déplacement et de sa soudaine présence au sein du cercle qui s'était plus ou moins formé. On aurait dit un fauve prêt à l'attaque. Grande, mince, un corps long et fin mais musclé, des cheveux blonds vénitien coupés courts et un visage anguleux, elle était presque jolie mais son expressiondure n'attirait guère la sympathie.

"Pour ma part, je suis Illith. Cela suffira également."


Elle recula ensuite d'un pas en arrière et sembla se désintéresser des autres.
Quelques instants plus tard, des bruits de voix se firent entendre un peu plus loin dans la large rue, se rapprochant de manière audible. Deux hommes, entourés de quatre gardes du corps, arrivaient. Lorsqu’ils furent parvenus à la hauteur des aventuriers, ils balayèrent l’assemblée du regard, échangèrent quelques mots à voix basse, puis le plus petit des deux s’avança. Les cheveux fins et gris en bataille, le visage un peu rond aux yeux cernés, l’air faible et indécis, il n’avait pas grande allure. Il prit la parole d’une voix fatiguée.


« Je suis Anton Dolkeïv, et j’appartiens à la noblesse d’Orzhov. Je suis depuis peu le légitime propriétaire de du manoir devant lequel nous nous trouvons. Je vous remercie d’avoir répondu à notre appel. Je vais à présent vous donner quelques explications plus poussées sur votre mission. Il sera toujours temps pour vous d’abandonner si suite à mes précisions vous changez d’avis quant à votre participation.
Ce manoir a été construit il y a bien longtemps par l’un de mes aïeuls. Il est passé de mains en mains, de génération en génération, mais est toujours demeuré une propriété des Dolkeïv. Lorsque mon grand-père mourut, ce fut mon oncle, célibataire, sans enfants, et jeune pour un noble Orzhov, qui en hérita. Il s’y installa malgré les exhortations de mon père à rester dans les quartiers peuplés. Déjà petit, il souffrait d’un léger déséquilibre mental, probablement dû au Sang. Il semble que la solitude ait aggravé ces problèmes. On a signalé des disparitions dans le voisinage. D’abord quelques voleurs ayant tenté de s’introduire dans la bâtisse qu’ils croyaient totalement abandonnée, avec l’espoir de trouver quelque objet de valeur. Puis des gens à l’existence tout à fait tranquille, parfois même des familles entières. Nous avons fini par en déduire que mon oncle était à l’origine de ces disparitions. Des légimages l’ont déclaré définitivement malade d’esprit et j’ai hérité de toutes ses possessions mais également du devoir de le récupérer et de le neutraliser. Nous avons pensé confier l’affaire à des Boros mais l’idée que ces soldats se promènent dans mon manoir me déplaît. Je préfère encore confier cela à un groupe d’aventuriers dont la variété augmentera les chances de réussite. Votre rôle sera de retrouver mon oncle et de me l’amener, mort ou vif. Vif de préférence. »


A ce moment, le deuxième homme – grand, taciturne, glacé, marqué de tatouages le désignant comme intendant – se pencha vers Anton et lui murmura quelque chose à l’oreille.

« Ah, oui. Mon oncle détient un objet que nous aimerions récupérer. Il n’a guère de valeur marchande mais une grande valeur sentimentale. Il s’agit d’un pendentif de cristal fumé taillé en prisme. S’il ne le porte pas sur lui, je voudrais que vous lui en extorquiez la cachette et me le rameniez.
Comme vous avez pu le constater, ce manoir est immense. J’en ai donc fait préparer des plans. Malheureusement… Mon aïeul l’a rempli de passages secrets qui ne figurent sur aucun plan, mais que mon oncle connaît certainement par cœur. Les indications que je vais vous fournir ne seront donc pas aussi utiles que vous auriez pu l’espérer, vous m’en voyez navré.
Vous aurez peut-être à rester plusieurs jours dans ce Manoir avant de parvenir à capturer mon oncle, j’ai donc également fait préparer des provisions.
Une dernière chose. Le danger sera immense. Il connaît chaque recoin de cette demeure, et c’est un fou furieux. Il est probable que la plupart d’entre vous n’en ressortiront pas vivants. Mais la récompense sera à la hauteur…
Je vous souhaite bonne chance. Si vous avez des questions…»


L’un des gardes du corps posa à terre plusieurs sacs contenant visiblement les provisions promises, et deux grands rouleaux d’épais papier crème : les plans.
A ce moment, l’Izzet, Mir El, annonça qu’il abandonnait.


« Je suis venu par pure curiosité, mais cela va trop loin. J’ai mieux à faire que de me faire tuer ici. Je m’en vais. »

Il s’éloigna, suivi du taciturne Orzhov qui, pour sa part, ne se donna même pas la peine de s’expliquer.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 22 Nov 2009 - 18:20

"J'en suis. Mais si je trouve le cristal, je le garde. Tuez moi sur le champ si vous n'acceptez pas mes conditions ; si cela vous chante. Mais je ne reviendrai pas sur la décision. Je ne veux rien d'autre, pas même la gloire, l'or ou la vie éternelle. Seulement ce cristal. S'il n'a pas de valeur marchande, vous ne devriez y voir aucun inconvénient... Après tout, nous ne sommes pas là pour le retrouver, mais pour tuer votre oncle. Si nous le tuons et qu'il n'avoue pas, vous le retrouverez tôt ou tard.

Si par contre, la cible principale est le cristal... Vous allez tout faire pour nous tuer une fois que nous l'aurons, pour le récupérer. Je veux une garantie que l'affaire ne cache rien de louche. Aussi, je veux ce cristal. Auquel cas, la cible n'est plus la même.

Tuer des aventuriers à la recherche d'un fou furieux est simple ; tuer des Wojeks surentrainés est plus compliqué. Je veux une garantie."


La gruul avait utilisé une voix autoritaire, et elle espérait bien que cela avait fait son effet sur l'orzhov.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 22 Nov 2009 - 18:41

Anton sembla s'affaisser légèrement, puis redressa la tête et darda un œil soudainement froid sur la Gruul.

"Comme je vous l'ai dit, ce cristal n'a en effet aucune valeur marchande, il s'agit d'une pierre des plus communes. Si il n'y avait que ça, je ne vous demanderais pas d'aller le chercher. Ce bijou a une valeur sentimentale à mes yeux. Tous les Orzhovs ne sont pas uniquement préoccupés d'argent. Il nous arrive d'éprouver des sentiments, et ce cristal est dans notre famille depuis longtemps. C'est une tradition de le faire passer d'aîné en aîné, et puisque mon oncle n'a pas d'enfants et a perdu l'esprit, il me reviens. Enfin, je ne sais pas si vous pourriez comprendre une chose pareille...
Peu importe. Ce ne serait pas la première fois que j'irai à l'encontre des traditions familiales... Si vous trouvez ce cristal, vous pouvez le garder. "


Un coin de sa bouche se releva légèrement, presque comme s'il souriait à l'idée d'anticonformisme vis-à-vis des coutumes de sa famille. Visiblement, cela ne le dérangeait pas tant que ça...


"Quelle type de garantie réclamez-vous ?"

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konokha
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 25
Localisation : Derrière toi au moment où tu ne t'y attendra pas..
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
156/200  (156/200)
Zinos (argent):
125/1000  (125/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 22 Nov 2009 - 18:48

*Visiblement certains n'avaient pas le courage de rester. *

C'était ce que se disait Konokha après avoir entendu deux des participants s'en aller: Mir El et Tamalov. Le dimir essayait de résumer toutes les informations qu'on venait de leur donner : un oncle fou, un cristal, un manoir et ses secrets. Voilà à quoi se résumait leur mission. Cependant Jade avait exprimer plus vite que lui le piège que cela réservait : Konoha en était persuadé, quelque chose clochait là dessous. Anton voulait le cristal c'était sûr mais pas pour une valeur sentimentale. Le jeune assassin commençait à avoir marre des gens qui les prenaient comme de la chair à pâté pour telle ou telle mission.

*Et si ça se trouve l'oncle n'as en fait rien à voir dans toute l'affaire et le neveu veut juste le cristal pour une raison qui l'intéresse. Si tel est le cas Anton devra répondre de ses actes.*

Les autres participants ne semblaient pas avoir bronché quand on leur avaient annoncé qu'ils pouvaient partir s'ils le désiraient. A parement il faudra compté avec eux pour cette mission. Cela faisait un bon nombre pour un grand manoir. Et l'idée qu'il avait eu de rester auprès de Szerak lui revint à l'esprit: il faudra forcément se séparer pour fouiller le manoir, raison de plus pour des groupes !

Mais ça ils allaient surement le décider à l'intérieur. Le dimir pensa aux vivres, il se demanda s'il en avait réellement besoin. Au cours de sa formation il avait appris à s'alimenter moins et à augmenter les période entre chaque repas. Au final il décida quand même d'en prendre un. Il avança, saisit un sac de provisions et se remit à sa place.
Puis il s'exprima devant tout le mnnde:


"Pour ma part, je suis toujours partant. Quelque soit votre but, je m'en fiche tant que l'on est payé."


Il attendit que les autre manifestent leur envie de continuer et se renferma dans sa petite bulle tout en étant attentif à ce qui se passait autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Manoir presque abandonné [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sur une plage presque abandonné
» Studieuse réunion, ou presque [James] -- Terminé
» Chasse aux trésors dans un vieux Manoir abandonné [Jared]
» Un dîner presque parfait
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Quêtes/Scénarios :: Quêtes-
Sauter vers: