Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Manoir presque abandonné [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 22
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 4 Juin 2010 - 13:26

Silviel commencait pour sa part à se sentir assez mal. La puanteur ambiante, la fatigue conséquente au puissant sortilège qu'elle venait de lancer pour sauver Jade, la peur qu'elle avait eu pour son amie, tout cela revenait sous forme d'élancements dans son crâne et de faiblesse dans ses membres. Ce fut une main tremblante qu#elle ouvrit pour appeler à elle un nouveau biomana.

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Sam 5 Juin 2010 - 22:30

Voyant Silviel vaciller, Sarkas se dirigea vers elle d'un bond rapide montrant toute la grâce elfique qu'il avait en lui. Ayant déjà canalisé un mana blanc durant l'assaut de la Gruul, il vint la soutenir en la prenant par la taille d'une main, canalisant un second mana mais cette fois ci vert de l'autre. Même s'il savait que Silviel avait beaucoup de mal avec les hommes, il ne put s'empêcher d'avoir une attitude chevaleresque. Puis il décida de tenter quelque chose, basé sur le principe du Chant. Sarkas siffla Boreális pour se mettre en protection devant Dame Almely.

" Doucement Silviel vous êtes encore faible...* Il appuya le mana blanc qui pulsait dans sa main contre Silviel qui semblait plus que surprise. * Ecoutez Silviel vous semblez être plus que gênée mais croyez moi je préfère vous voir rester debout, qu'au sol. Je vais à présent, tenter de me caler sur votre "fréquence" d'aura, afin que de vous donner de l'énergie pour canaliser plus facilement... En essayant de reproduire le chant, ça nous permettrai d'entrer en symbiose... Je ne garantis pas le résultat. Auquel cas si cela ne marche pas...*finissant de canaliser son mana vert*Cachet de Selesnya! Utilisez ceci avec votre mana canalisé. Il vous permettra d'utiliser un mana vert et un mana blanc.*dégainant une lame de sa main valide* En espérant que tout ceci fonctionne... s'il le faut j'invoquerai un loup de garde supplémentaire."

Sarkas jeta un œil furtif sur l'ensemble des compagnons les voyants se mettre en place, son regard s'attarda sur Jade. Il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter, elle venait d'être sacrément blessée... pourtant sa bravoure... ou sa folie, forçait le respect. Quant à l'immense loup il restait campé sur sa position devant Almely ses yeux luisant. Tous dégageaient une aura combative impressionnante et sur les directives d'Illith le combat commença.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 22
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 6 Juin 2010 - 0:10

Brutalement, Silviel s'arracha de l'étreinte de Sarkas, se retourna d'un mouvement fluide tout en dégainant son poignard, se jeta sur le Ledev comme si elle voulait l'étreindre, et pressa la lame sur sa gorge. La folie avait pris possession d'elle, soudainement, profitant de sa faiblesse. Un grondement sauvage, presque animal, perla sur ses lèvres tandis qu'elle adressait ces quelques mots saccadés au Selesnyan :

"Ne... Me... Touchez... Pas !"

Dans l'esprit de la petite chantresse, la confusion était totale. La partie d'elle encore lucide luttait désespérément pour reprendre le contrôle, mais son corps agissait presque de lui-même, poussé par l'instinct de protection qu'avait crée en elle une bande de soudards, dans une petite ruelle, un soir. Durant un bref instant, elle avait retrouvé sur ses hanches la sensation des mains avides qui s'étaient tendues vers elles, avaient caressé sa peau, jusqu'à ce qu'elle les morde profondément. Puis avaient suivi les coups, les coups sans nombre...
Au souvenir de la douleur, elle se calma brusquement. Redevenue elle-même, elle prit conscience de sa situation et baissa lentement un bras tremblant, comme stupéfiée. Elle recula rapidement d'un ou deux pas tandis que les larmes commencaient à baigner son visage.


"Non... Je suis désolée... Je ne voulais pas..."

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 6 Juin 2010 - 0:25

Au cri de Silviel, Jade se retourna brusquement. Personne ne lui infligeait de tels tourments. Personne. Elle regarda brusquement Hald qui était à ses côtés, et lui fit comprendre qu'il allait commencer à se battre face à l'araignée sans elle. Devant le regard désemparé de l'homme, elle lui lança un regard bourré de force comme elle savait le faire, pour lui redonner le courage et la force nécessaire à se battre. "Je prendrais le relais très vite, je te l'assure." lui glissa-t-elle en passant. L'échange avait dû prendre moins de dix secondes, et la gruul s'élança vers Silviel. A ce moment, elle ne pensait à rien d'autre qu'à elle. Rien d'autre ne comptait. N'importe qui aurait pu y rester, souffrir, ou encore mourir, mais pas elle. Pas elle. Elle arriva à son contact en quelques enjambées, et la saisit dans ses bras. Elle la blottit contre elle en tentant de l'apaiser comme elle le pouvait. Elle pouvait tout voir, tout avoir, mais pas voir souffrir la seule personne chère à ses yeux. Et alors qu'elle rassurait Silviel, elle tourna la tête vers le selesnyen, une lueur froide dans les yeux. Un regard à le décapiter sur place.

"Si tu t'avises à toucher un seul de ses cheveux une fois encore, je te tues de mes mains," lui cracha-t-elle.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 6 Juin 2010 - 1:29

Son regard restait fixé sur le combat, son mana ayant rendu assez d'énergie à la jeune femme. Il comprit que son geste avait plus de signification qu'il ne le voulait. Il resta calme au contact froid de la lame sous sa gorge. Ayant réagit que tardivement pour l'esquiver.

"C'est plutôt à moi de m'excuser... Je ne m'attendais pas à une réaction aussi intense de votre part... Mon geste avait juste pour vocation de vous redonner de l'énergie par le biais de mon mana blanc. Quant à toi Jade, tu dis vouloir la protéger, il y a une seconde elle tenait à peine debout. Si vous continuez à trop lui en demander, elle va nous lâcher entre les mains à cause de sa fatigue! C'est ce que tu veux? Tu préfères la voir gisant sur le sol épuisée et à bout de souffle? Je ne crois pas. On a déjà perdu Muscios... Tu veux la perdre aussi? Non! Alors t'es bien gentille à jouer ta barbare mais elle à sacrifié une grosse partie de son énergie pour te soigner, en te disant que c'est encore fragile et toi tu y retournes comme si de rien était. Tu cherches à protéger le groupe ou à satisfaire ta soif de sang Gruul?*Canalisant un mana vert. Ses yeux rivés sur l'araignée qu'Hald distrayait.* Si t'en a rien à faire de ce que je dit, c'est que tu ne porte pas autant d'attention à Silviel que tu veux le faire croire. Tu as beau être une bonne meneuse, tu as beau vouloir la protéger elle plus que tout... Vous ne comprenez pas que vous allez la tuer.... Boreális on change... Je vais protéger Almely. Silviel... Je vous conseille de rester derrière lui et de vous reposer.*Finissant de canaliser son mana il regarda Jade un instant de ses yeux à présent rouge sang.* Bien... Je vais libérer le cachet... J'invoque à moi le Loup de garde!"

Le mana vert dans son avant bras disparut aussitôt et le cachet sur le sol s'illumina. Un pentacle apparut au dessus, une lumière aveuglante éclaira la pièce, alors qu'un hurlement se fit entendre. Le Loup de garde sorti du pentacle d'un bond atterrissant aux côtés de Sarkas. Sentant ses manas précédent pulser à nouveaux faiblement.

" Parfait... Loup de garde va prêter main forte à Hald.*Le loup s'executa pendant que Sarkas et Boreális échangèrent leurs positions*Bien mes manas reviennent petit à petit... encore un peu et je pourrais lancer mon poing de Ferbois. Avec deux saprobiontes supplémentaire on devrait pouvoir tenir."

Il jeta un regard furtif aux deux femmes, il était calme d'apparence mais la réaction de Jade l'énervait au plus haut point... Mais plus important il s'inquiétait pour le rétablissement de Silviel, ainsi que sur la santé de Jade...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 6 Juin 2010 - 13:00

Jade ne connaissait que trop bien le discours du selesnyen. Elle connaissait les risques que cela impliquait. Elle savait qu'elle allait toujours trop loin. Et pourtant, elle continuait, inexorablement. Depuis le début, les autres ne l'intéressaient pas réellement. Elle survivait, voilà tout. Elle se battait tout le temps contre elle-même. Elle n'arrivait pas s'attarder sur les autres. Elle ne le pouvait pas. Toute sa vie n'avait été que solitude et désespoir. Et maintenant, elle fuyait. Son avenir, sa "famille", et même elle-même...
Les larmes montèrent rapidement aux yeux de la jeune femme. Elle n'était plus la forte femme que tout le monde connaissait, elle n'était plus que la pauvre petite fille qui s'était malgré elle retrouvée dans la rue. Elle ne regarda même pas Sarkas. Ne lui répondit même pas. Elle se contenta de serrer ses ongles si fort au creux de sa main à s'en faire saigner. Cela la ramena au monde, mais ses souvenirs demeuraient trop forts... Elle revit contre son gré sa vie chez les Orzhov... Et Nelyssa. Ce souvenir la hantait. Elle n'arrivait pas à s'en défaire. Et Silviel lui rappelait probablement la femme qui avait malgré elle donnée sa vie pour Jade. Seulement, Silviel le faisait volontairement. Jade s'était juré de ne laisser plus personne mourir pour elle. C'était pour cela qu'elle était devenue gruul. Pour ne plus avoir personne pour se sacrifier pour elle. Elle n'était plus qu'une gruul un peu folle comme les autres. Elle se l'était dit depuis longtemps : personne ne doit s'attacher à elle.

Ces souvenirs était plus forts qu'elle, et le gruul tomba à genoux en glissant une excuse à Silviel. La fatigue accumulée, et les horreurs de son passé la submergèrent, et elle s'écroula au sol, sentant Nelyssa la tirer vers les ténèbres où elle luttait pour ne pas chuter...

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 6 Juin 2010 - 17:15

Sarkas à la vue de Jade s'écroulant compris que son discours l'avait touchée elle aussi. Mais il ne pouvait pas s'en occuper pour le moment et les autres commençait à être en difficultés. Il n'avait plus le choix, ses deux autres manas arrivant au moment opportun.

" Almely occupez vous d'elles, veillez à ce qu'elles récupèrent de l'énergie, elles sont au bout du rouleau... Je ne peux pas laisser les autres sans soutien...*Dégainant sa deuxième lame il avança vers le loup de garde en rugissant* Poing de Ferbois!"

Aussitôt les pattes du loup furent recouvertes d'une écorce solide mêlée d'éclats argentés. Les manas de Sarkas disparurent et de l'écorce recouvrant les membres du loup, deux saprobiontes firent leur apparition. Alors que Sarkas se jeta auprès de Hald.

" Un peu de soutien? J'ai l'impression que cette chose est plus que coriace et que font ils pour les yeux. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous éterniser pour ce combat... Deux combattantes sont déjà hors course.*Le mana utilisé pour le cachet refis son apparition mais il préféra attendre encore un peu, utiliser sa mana de la sorte le fatiguais grandement* Hald couvrez moi! Je vais la déstabiliser!"

Le Gruul fit un signe de tête rapide déviant d'un grand coup une patte allant s'abattre sur Sarkas, après un signe de remerciement furtif il se jeta sur une patte de la créature, évitant les mouvements des autres avec une gracieuse fluidité. Superposant ses lames tranchant l'une vers l'autre, il sectionna une patte, les lames agissant comme une paire de ciseaux. L'araignée commença à perdre l'équilibre qu'elle avait.

" Hald brisez lui la patte! Illith une fois à terre achevez là!"

Tandis que les saprobiontes entouraient de leurs lianes feuillues une patte essayant de tirer mais se faisant malmener la force de l'araignée étant trop grande pour eux. Le loup se jeta sur un œil lui éclatant grâce à un piétinement mais fut aussitôt envoyé contre un mur, restant inerte. Si le combat ne finissait pas rapidement... Toute la stratégie mise en place allait tomber à l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szerak
Apprenti lobotomiste
Apprenti lobotomiste
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 12/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
356/500  (356/500)
Zinos (argent):
123/1000  (123/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 6 Juin 2010 - 19:20

« Ça sent le piège tout ça... »

Szerak s'était approché prudemment de cette mystérieuse porte. En chemin, il canalisa un deuxième mana bleu. Invoqué un nécromana dans un manoir Orzhov, empli de pièges plus saugrenus les-uns que les autres, signifierait offrir de gracieuses friandises aux créatures ou les incantations. Une porte emblématique, un couloir sombre et le choix entre passer dans le inconnue ou continuer tout droit. Une situation qui fit sentir une forte sensation de déjà vu au Dimir.

* Du calme Szerak. On ne va pas t'avoir deux fois par la même stratégie... Quoique je doute qu'il y ait deux fois le même piège dans ce foutu manoir... *

La première envie qui lui passa par la tête fut de continuer dans cet étrange couloir. Cependant, ce que pouvait cacher cette porte piquait sa curiosité. Peut-être allait-il rejoindre les autres ? Ou peut-être va-t-il rencontrer le Dimir qui a mystérieusement disparu ? OU, encore mieux, un vieux psychopathe aux milles yeux cachés dans son manoir qui contrôle tous les pièges pour protéger sa demeure ! Même si les chances étaient misérables, Szerak voulut tenter. Avec les bonnes précautions, il pourrait s'en sortir sans dommages.

* Sans oublier que ce couloir était bien caché... Peut-être que le propriétaire lui-même ignore l'existence de ce passage... Après tout, c'est mon hydromana qui a réveillé les papillons, non ? *


Les risques pour que la porte soit piégée, selon le lobotomiste, était donc plus faibles que pour les autres pièces. Ou peut-être l'était-elle encore plus, car dissimule un trésor inestimable ! Quoi qu'il en soit, la seule manière d'en être sûr, c'est d'essayer. Cependant, des précautions s'imposaient. De sa main gauche, Szerak tenait sa dague, qu'il serrait fort. Il porta ensuite son avant-bras, que la lame longeait, devant son visage, le protégeant ainsi partiellement contre une explosion. Dans sa main droite, il faisait pulser son hydromana, afin de transformer les possibles billes noires de tout à l'heure en papillon électrostatiques. Avec une position de défense, il tourna lentement la poignée de la porte. Lorsqu'il entendit le déclic, prouvant l'ouverture de celle-ci, il l'ouvrit d'un geste rapide et recula d'un pas, prêt à faire face à n'importe quoi.

* Si ce qu'elle cache est digne d'intérêt, je tente une entrer, en faisant bien attention à ne pas me faire enfermer. Sinon, je continue à traverser ce couloir... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 6 Juin 2010 - 20:33

La patte se brisa soudain avec un claquement sec et l'araignée vacilla. Tout s'accéléra alors : Selimor bondit à une hauteur spectaculaire tout en faisant tournoyer deux crochets au bout de cordes, dont l'un s'enfonca dans l'un des yeux de l'arachnide. Il parvint à se hisser difficilement grâce au filin tandis que la bête secouait la tête dans tous les sens sous l'effet de la douleur, cherchant à saisirl'une de ses proies. Illith en profita pour grimper à son tour sur la tête, et tous deux essayèrent de lui crever ses autres yeux malgré les mouvements violents. Hald réussit à briser une troisième patte à l'araignée avec l'aide des saprobiontes. L'avantage revenait aux aventuriers. L'araignée devenait de plus en plus aveugle, perdait son équilibre. Il devint de plus en plus aisé de la blesser, et lorsque Hald, malgré une griffure assez profonde au bras qu'une patte lui avait infligé, lui asséna un grand coup de hache entre le corps et la tête, chacun comprit que le combat touchait à sa fin.
De son côté, Almely instillait de l'énergie aux deux jeunes femmes grâce à un mana blanc.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Lun 7 Juin 2010 - 0:27

Sarkas s'éloigna de la créature avec des acrobaties, finissant son échappé par un magnifique salto tendu arrière. A peine il eu le temps de toucher le sol qu'il fila tel une flèche, atteignant rapidement une vitesse hors du commun il se propulsa dans les airs en prenant appui sur les saprobiontes, atteignant une hauteur légèrement supérieur à Selimor. Alors qu'il était à l'apogée de son saut, il fit tourner ses lames dans ses mains dirigeant les pointes vers le bas. Son allure pouvait faire penser à une mante religieuse tant sa posture était similaire. Il poussa un rugissement féroce, ses deux lames déchirant l'air autour de lui vinrent se planter dans le corps de la bête. L'Albinos les poings serrés sur les manches resta accrocher à la bête qui poussait ses derniers gémissements. Tout le monde commençait à s'écarter la regardant agoniser. La fatigue se faisant sentir. Sarkas s'approcha lentement de la bête qui ne bougeait à présent plus du tout.

" Tsss... elle nous aura donné du fil à retordre....*Essoufflé* Ça vieux chnoque c'est pour Muscios! Pour lui.... Pour nous... Je te transpercerais... de part en part!* Les nerfs à vifs il ressemblait plus à un animal qu'à un être humain, il sortit cependant deux fioles de sa besace, continuant de parler seul* Tu vois le fou je sais pas si tu fais ça pour t'éclater, mais là moi je m'éclate pas du tout... Je commence à en avoir marre de ton petit jeu à la noix.... Alors tu vois ce que je suis en train de faire j'en garde une pour moi, et l'autre sera pour l'archère je lui donne la plus grande. Et quand on sera face à face je l'utiliserai. Et quand ma lame te traverseras, je laisserai le temps à ton sang pour s'échapper lentement de toi. Je prendrais bien soin de ne pas te tuer trop rapidement. Et ce poison... Il s'infiltrera dans ton corps lentement, lentement, jusqu'à ce que tu agonises. Un conseil si tu m'entends... vaudrait mieux que tu me tues avant que je te trouve."

Il finit de collecter le poison sur les mandibules de l'araignée, remplissant sans difficulté les deux flacons. Puis il se dirigea vers Silviel, son regard rouge sang avait des faux airs de celui d'un tueur sanguinaire. Mais à l'heure actuelle, les combattants le regardait sous un œil étrange, son discours en avait interloqué plus d'un. Il déposa la fiole à ses pieds, s'inclinant tel un majordome, en lui murmurant de faire attention d'une voix douce qui semblait presque irréaliste par rapport aux instants précédents. Il siffla son immense loup, purgea ses manas et alla se mettre à l'écart dans un coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 22
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Lun 7 Juin 2010 - 14:43

Silviel ne regarda pas la mise à mort de l'araignée. Elle ne prêta pas attention au Selesnyan lorsqu'il déposa la fiole à ses pieds. Ses grands yeux vert feuille aux cils encore humides étaient fixés dans le bleu de glace des prunelles de Jade. La chantresse tenait son amie contre elle, la serrant avec force dans ses bras et la bercant doucement. À son oraille, elle murmurait des mots qu'elles seules pouvaient entendre, tentant de rappeler Jade à la réalité. Une sourde angoisse faisait des noeuds entre son coeur et son estomac. Passant ses doigts dans les longs et lisses cheveux presques blancs à force d'être blonds, elle releva la tête de la guerrière et appuya délicatement ses lèvres sur son front brûlant, dans un baiser maternel plein de tendresse, le premier qu'elle ait jamais donné.

"Jade, ma Jade... Reviens... Je suis là, tout va bien. Allez..."

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Lun 7 Juin 2010 - 15:04

Les yeux de Jade restaient désespérément fixé sur un point inexistant. Seule sa respiration maintenant lente et régulière montrait que la femme était encore en vie. Derrière son regard semblait se dérouler le combat le plus intense qu'elle n'avait jamais eu à mener. Son esprit luttait le plus qu'elle le pouvait contre cette autre présence... Les sortilèges orzhovs qui entouraient son existence l'aidaient, lui donnaient force et puissance. Mais l'esprit retourne toujours au corps qui est sien, et ce sang qui coulait dans ses veines ne faisaient que l'handicaper. Le combat était d'une rare violence entre les deux volontés. Chacune voulait ce corps qu'elle chérissait tant...
Une larme coula alors au coin d'un œil de la gruul. Puis elle se releva d'un seul coup en sursaut, en prenant une grande bouffée d'air au même moment, comme si une force invisible était en train de l'étouffer quelque peu auparavant. En se relevant, elle s'agrippa autour de Silviel, en la serrant de ses deux bras. Ses yeux étaient baignés de larmes, et elle ne pouvait plus se séparer de la selesnyenne. Son contact réconfortant lui permettait de reprendre pied avec la réalité. Ce n'est que lorsqu'elle aperçut que les deux femmes étaient le centre de toutes les attentions qu'elle commença à se rappeler. Silviel, le selesnyen... Elle lâcha alors enfin Silviel et essuya ses yeux. D'un seul mouvement, Jade se redressa avec grâce, comme si ses blessures appartenaient maintenant au passé. Le soin de la chantresse avait bien fait son travail. Le sang orzhov avait aidé aussi. La guerrière semblait plus en forme que jamais. Si toutefois on arrivait à ignorer ses yeux rougis, et sa tête rappelant les pires sévices que pouvait subir un être humain...
Elle regarda alors les autres, et vit l'araignée étendue au sol, morte. Elle comprit alors que les autres avaient réglé cette affaire sans son aide.


"Excusez-moi, murmura-t-elle alors en baissant la tête. Puis elle se dirigea vers Silviel, sans oser la regarder. Merci encore..."

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Lun 7 Juin 2010 - 20:13

L'Albinos resta seul avec son loup qu'il caressait mécaniquement . Il en avait trop dit, il en avait trop fait. Il préférait rester seul dans son coin. Sortant une de ses lames, il alla auprès de l'araignée coupant le reste des pattes. Le jeune homme les entassait soigneusement. Il aurait bien voulu préparer un feu pour que tout le monde se repose, mais n'avais rien pour l'allumer. Les manipulateurs de pyromanas étant un peu plus loin. Ne voulant pas remuer le couteau dans la plaie, il laissa le petit tas qu'il avait fait et continua de taillader l'immense bestiole à ses côtés récupérant des bouts de carapaces résistants, ainsi que de la chair. Ses connaissances sur les animaux étaient grandes, mais cependant limitées sur les insectes. Il essayait d'éviter toutes les chairs qui ne lui semblait pas comestibles. Il ne savait plus vraiment où se mettre, le contact avec ses semblables étaient rares, et en ce moment il aurait milles fois préférés être au bout milieu des loups, qu'entouré comme il l'était. Les regards se tournant peu à peu vers lui il fit mine de ne pas s'en rendre compte. Il commença à parler à faible voix.

" Mince... j'ai plus de silex. Il faudrait que je repasse en chercher, ou que j'essaye ce truc là... Le Chamallow... Non le... rhoo le truc de l'Izzet là c'était comment... Le Chemineaux? Non plus... Ah oui Chalumeau. Apparemment ça marche bien. Bon alors ses parties là pourrais faire de bonnes spallières. Il doit me rester encore un peu de lanières en cuir... Mettons ça de côté... Et puis il y aussi...

Il poursuivit sa discussion avec Boreális comme si de rien était le loup semblant acquiescer par moment, venant chercher une petite caresse de temps à autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mar 8 Juin 2010 - 19:09

Sans même attendre de réponses des uns et des autres, Jade se dirigea vers le selesnyen, qui semblait aussi mal qu'elle de son côté également. Elle ne voulait pas avoir à subir les reproches et les regards des autres. Et puis, ce selesnyen lui rappelait elle-même par certains côtés... Même si elle n'avait pas oublié les rapports tendus entre lui et elle, et si elle n'avait pas l'intention de lui pardonner pour le moment, sa compagnie serait toujours plus agréable que celle des autres pour le moment.

"Quel intérêt de vous acharner sur cette carcasse ? Vous savez comme moi que tout ce beau travail sera réduit à néant une fois sorti de la pièce. Nous n'emporterons pas tout cela. Vous le savez non ? Nous n'avons pas la place ou la capacité de le faire..."

Elle passa une main sur la cuirasse de l'araignée, à un endroit encore épargné par le selesnyen, et un sourire triste passa sur son visage. Elle, une des rares personnes à s'occuper des créatures de son clan à ses heures perdues, n'avait pas eu d'autre choix que d'en détruire une. La vie était ainsi faite. Vivre, tuer pour survivre... Le selesnyen semblait aller encore au delà : les morts devaient être utiles pour les vivants. Jade le savaient, mais pourtant, elle ne profitait que rarement des dons que pouvait faire les morts au vivant.

"Je ne veux pas entendre l'avis des autres, et vous m'avez l'air d'avoir la même envie que moi. Sortons. Les autres suivrons. En tout cas, je ne resterai pas sous l'avis inquisiteur de ces personnes qui pensent pouvoir me juger, fut-ce de la pitié ou de la compassion. Ils peuvent penser ce qu'ils souhaitent, je n'en ai que faire. Je sors. Libre à vous de me suivre," finit-elle, assez faible pour que seul l'homme puisse l'entendre, tout en se dirigeant vers la première porte qui venait à elle. Peu importait la direction dans ce manoir maudit...

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mar 8 Juin 2010 - 21:55

" Att... Attends... Nous devrions nous reposer ici... Tout le monde à besoin de reprendre des forces. Je pensais faire un feu avec ses parties là..."

Il tremblait... Il tremblait de plus en plus, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas combattu de la sorte. L'odeur du sang, si délicate et si raffinée, commençait à le rendre hystérique. Dans la meute, il est facile de se calmer. Une chasse mais là, il n'y avait rien à chasser, si ce n'était ses coéquipiers. Il s'acharna sur une partie de la carapace. Il la tailla cependant très proprement et s'en fit un épaulette. Mais cela ne le calmait, il attrapa un morceau de viande qu'il prit de ses rations. Il n'avait plus l'air réellement lui. Le contact avec les autres le frustrait encore plus. Son regard se perdait, son souffle était haletant. Il prit une profonde inspiration. Il dévora son morceau de viande comme s'il s'agissait d'un biscuit.

" Je.... dois... me calmer..."

Il ne cessait de se le répéter, ce combat ne lui suffisait pas c'était comme une mise en bouche. Il luttait contre lui pour ne pas rentrer dans une rage sanguinaire. Boreális avait l'échine relevée, l'immense créature ressentait ce que son maître éprouvait. Le loup grognait de plus en plus en regardant son maître, ses yeux froids ne le quittant pas une seconde. Comme s'il se préparait à quelque chose. Une pulsation luminescente suivant le rythme cardiaque du Selesnyen apparut sur son avant bras.

" Il me faut... Du sang!"

A peine sa phrase terminée, qu'il était déjà relevé sa lame empoignée fermement, mais avant même d'avoir pus choisir une cible, une masse blanche le plaqua au sol avec férocité. Boreális avait été plus rapide, sa masse musculaire entrant en action. Une force de la nature, ses babines retroussées de rage, dévoilant la dentition d'un parfait tueur. Cependant ce dernier se contentait de grogner en regardant son maître. Personne ne savait comment réagir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mar 8 Juin 2010 - 22:33

Jade n'avait prêtée aucune attention au seles. Tout juste se retourna-t-elle en entendant son cri. Il voulait du sang. Et bien elle allait lui donner du sang. Plus qu'il ne lui en faudrait pour sa vie entière. Elle revint vers le selesnyen, tout en sortant un fin couteau de poche qu'elle n'utilisait que pour trancher la viande, ou pour tailler les chairs à l'occasion. Cependant, vu la taille de l'arme, il aurait été difficile de l'utiliser comme tel. Ce fut donc avec la couteau dans une main qu'elle arriva au dessus de la tête de Sarkas. Elle s'entailla alors l'intérieur de la main, avant de la placer au dessus de la tête du guerrier au sol, poing fermé.

"C'est du sang que tu veux ? Du sang ? Ce liquide rouge et visqueux qui te plait à ce point ? Sa voix était glacé, comme si elle même essayait de résister à une puissance invisible qui la poussait à vouloir ce sang qui était dans sa main. Et bien manges le ton sang puisque tu y tiens tant ! cria-t-elle de toute ses forces, alors qu'elle projetait avec une force non dissimulé le sang contenu dans sa main sur le visage du selesnyen. C'est donc ça que tu veux ? continua-t-elle sur le même ton. Vas-y, mets fin à nos jours à tous, détruis nos vies, tue ton loup également, détruis cet araignée, réduis ce manoir à néant, et vas tuer tous les êtres vivants de cette planète ! Cette fois, tu l'auras ton sang ! Tu veux du sang ? Et bien nous allons t'en donner ! Tu tiens à nous tuer tous ! Et bien qu'attends-tu ? Pourquoi ne te débarrasses-tu pas de ce poids sur toi ? POURQUOI NE M'ATTAQUES-TU PAS PUISQUE TU AS GOUTE A MON SANG !" s'époumona-t-elle. A la fin, la gruul était presque essoufflée, et elle tenait difficilement sur deux jambes, sa santé n'étant pas au beau fixe, et pas totalement rétablie. "Alors maintenant, ou tu reprends la raison, ou je tue ton loup puis toi de mes propres mains, quitte à y laisser la vie. Je ne te laisserais pas nous mettre en danger sur un simple caprice." acheva-t-elle, sur un ton beaucoup plus calme, mais toujours aussi froid.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mer 9 Juin 2010 - 0:11

Buvant le sang lentement, il reprit peu à peu ses esprits. Réalisant que tous les autres le regardait et que Boreális était au dessus de lui. Il comprit alors ce qu'il venait de se passer. Comme dans la meute la soif de sang l'avait rendu incontrôlable. Il regarda les autres alors que le canidé s'écartait. A nouveau le regard pesant des autres le dérangeait , il ne se sentait pas à l'aise. Le bruit des gouttes de sang tombant se le sol le rappela à l'ordre.

" Je... laisse moi voir ça... * Il regardait la plaie attentivement, puis d'un linge propre effectua un bandage* On dirait que je suis plus... un poids qu'autre chose... Jade... Je... Je suis désolé... C'est...*Il s'arrêta un instant* Ça sert à rien que je m'explique, ça ne nous fera pas avancer. Cependant je pense que l'on devrait tous se reposer un peu.... Même t... vous Jade. Personne n'est immortel en ces lieux. Et une pièce vidée est toujours plus sûr, qu'une pièce non découverte... Si vous voulez rester, je prend le premier tour de garde..."

Cachant sa faiblesse en s'appuyant sur Boreális. Il ne voulait pas rester avec les autres, car il avait l'impression d'être un fardeau. D'abord Silviel, ensuite Jade, lui et à nouveau Jade... Il valait mieux le laisser seul pour le moment ou en arrière du groupe... Dommage se dit il quelque part, Jade avait pourtant essayé de le réconforter, l'espace d'un instant, enfin cela y ressemblait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Jeu 10 Juin 2010 - 22:09

"... C'est la bêtise animale oui..." lança-t-elle à voix basse, plus pour elle-même que pour les autres.

Sur ces mots, elle ne regarda même pas Sarkas, cette homme pour qui elle s'était entaillé la main. D'habitude, c'était pour elle. Pas pour quelqu'un d'autre. Elle ne se blessait jamais volontairement pour autrui. Sur cette pensée, elle serra le poing si fort sous la colère que ses jointure en devinrent blanches. Puis, sans même un regard pour le reste du groupe, elle alla se plaquer contre le mur le plus poche, et s'assit. Elle allait attendre, et se plier aux volontés du groupe.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 22
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mar 15 Juin 2010 - 1:20

"Non mais c'est pas vrai... C'est vraiment un asile de déséquilibrés mentaux ici..." fulmina Illith suffisamment fort pour être entendue de tous. Avant que quiconque ne puisse réagir, l'Azorius intervint, et dit d'une voix forte, pleine d'autorité :

"Je crois qu'il est temps pour tous de nous reposer un peu. Ensuite nous aviserons, afin de voir si nous sommes capables d'avancer encore un peu ou si nous passons la nuit là. Personne n'a quoi que ce soit à y redire ?"

La guerrière aux courts cheveux blonds et au visage dur sembla prête à parler, mais se tut finalement et alla s'asseoir à l'opposé de Jade et Sarkas. Selimor, pour sa part, sortit silex et amadou et alla allumer le feu. Hald alla prendre place d'un côté de Jade, imité par Silviel, qui en profita pour serrer brièvement la main de la Gruul, lui faisant sentir qu'elle la remerciait et qu'elle ne lui tenait en rien rigueur de son comportement.

"Bien... Conclusion de notre progression jusqu'ici : trois disparus, un mort."

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mar 15 Juin 2010 - 12:19

"Si tout ce que vous souhaitez, c'est de nous décourager, vous êtes bien partis dame Almely." rétorqua Jade, d'une voix lasse et faible.

Sans plus de tenue, Jade s'écroula alors sur le côté, et ferma les yeux, espérant plonger dans un profond sommeil sans rêves. Il valait mieux pour elle ne pas rêver.
Malgré tout, elle releva la tête quelques instants après, pour chercher quelque chose pour caler sa tête, mais dû se rendre à l'évidence, elle n'avait rien. Dans son agitation, sa cape était restée dans la salle précédente. Elle soupira alors, et s'effondra à nouveau, croulant sous la fatigue.


[Hrp :] Comme j'ai rien à dire bah... J'attends la suite. [/Hrp]

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mar 15 Juin 2010 - 17:09

Il attendait, ne sachant comment réagir face aux autres, sans savoir quoi faire. Il était rarement aussi désemparé. Il tenta de s'approcher du feu, ou du moins l'idée lui était apparut, mais non, il ne pouvait approcher à nouveau du groupe. Il prit place sur sa monture ses jambes ayant du mal à le porter et reposa son corps sur lui. La fatigue et le mana utilisé le consumais avait réduit son endurance. Que faire à présent, il lui fallait reprendre des forces, il prit une gourde d'eau dans l'un des sacs de provisions et en but un peu. Il ne fallait rien gâcher. Son regard se posa sur son familier. Il décrocha l'épaulette qu'il s'était faite, et s'en servi comme une gamelle en la remplissant d'eau. Un faible sourire se dessinait sur son visage en voyant la créature boire. Il posa sa tête contre la sienne et restèrent un moment dans cette position. Il prit son courage à deux main et alla vers le feu que Selimor préparait. Il apporta quelques morceau d'araignée qui pourrait entretenir le feu. Il regarda la salle d'où il venait un instant. Une immense pièce de tissu gisant sur le sol. Il se dit que cela pourrait servir pour des bandages. Il envoya Boreális la chercher, lorsque le loup revint, il ne la déposa pas aux pieds du jeune homme. Il avança lentement vers Jade qui s'était allongée sur le sol et lâcha la cape, se couchant devant elle comme s'il attendait un remerciement. Cependant son regard se tourna rapidement sur Silviel. A nouveau l'immense créature se déplaça et prit place à côté de la Seles. Après un soupire qui fut suivit d'un sourire, le jeune homme se retourna vers le feu qui commençait à prendre de l'ampleur.

" Si même toi tu me laisses tomber maintenant...*Il étouffa un petit rire, amusé du comportement de son ami.* Je n'aime vraiment pas cet endroit... Mais nous devons trouver ce fou... Je savais bien que la curiosité était un vilain défaut, mais là... on peut dire qu'on a merdé Boreális...*Le loup leva la tête avec un regard mauvais* Ok, ok j'ai merdé..."

Il resta devant le feu se réchauffant, plongeant son regard dans les flammes. L'immense loup allant chercher un brin d'affection féminine du côté de Silviel. Almely vint les rejoindre un peu méfiante de Sarkas, et s'installa près du feu. Sentant qu'il y avait une gêne à son égard l'Albinos se leva et après avoir avalé un bout de viande séchée, entama son tour de garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Jeu 17 Juin 2010 - 20:24

"Bien, nous allons donc nous reposer hein... Nous n'avons guère le choix je crois, de toute manière" fit remarquer Almely en désignant Jade, une lueur amusée dans le regard.

"Parfait. On va organiser les tours de garde. Sarkas prend le premier. Almely le second, Selimor le troisième, moi le quatrième, Hald le dernier. Objection ?"

Nul ne pipa mot après les paroles tranchantes d'Illith. Un éclair de satisfaction traversa son dur visage et ses yeux d'acier. puis elle se désintéressa du groupe, avala un peu de la nourriture donnée par leur commanditaire, imitée par les autres membres du groupe, puis étendit sa cape et se roula en boule au centre, tandis que les autres penaient à leur tour leur aises pour se reposer. La pièce êtait loin d'être l'endroit propice pour : la puanteur régnait toujours, et le sol constitué de moisissures et de cadavres arachnides n'incitait guère au repos. Toutefois, ils n'avaient guère le choix.

------------------ Szerak

Le Dimir se trouvait dans le noir total. Les lueurs de ses manas s'étaient réduites à une flaible lueur dans chaque paume, qui n'éclairait en rien l'intérieur de la pièce. Il put ressentir un courant d'air froid qui lui provoqua une chair de poule soudaine, et frissonna. Une certaine anxiété le prit en voyant ses manas diminués, et il remit sérieusement en doute son envie de pénétrer là.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 22
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Jeu 17 Juin 2010 - 21:16

Silviel saisit la cape de Jade et la plia soigneusement, puis la glissa sous la tête de son amie précautionneusement, afin de ne pas la réveiller. Elle contempla un bref instant le visage un peu apaisée de son amie. Elle ressentit une vague de tendresse à son égard, et un léger sourire teinté d'inquiétude se dessina sur son visage. Un jour, elle irait définitivement trop loin. La jeune chantresse espérait seulement que ce jour viendrait le plus tard possible...

Elle soupira, puis retourna auprès de Boreális et se blottit contre lui, sans que l'immense loup ne bronche. Le nez dans la douce fourrure immaculée à l'odeur de sous-bois, elle ferma les yeux et laissa à son tour sa propre fatigue la submerger, l'emportant dans un sommeil réparateur.

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 18 Juin 2010 - 0:47

A peine une dizaine de minutes après son assoupissement, la guerrière parut agitée. Son sommeil n'était pas des plus calme, et elle se retournait sans cesse. Ses traits se tiraient par moment, se radoucissaient à d'autres, mais à aucun moment elle ne semblait réellement calme. Une fois, son corps tout entier se mit à trembler, comme agité de frissons ou tremblements, puis se calma à nouveau. Parfois, son rythme cardiaque accélérait grandement également, et de grosses gouttes de sueur perlaient à la surface de son front. Une fois seulement, elle émit un faible son de souffrance. C'est à ce moment qu'elle se redressa d'un bond, les yeux grands ouverts, le torse empli de sueur, et le sang battant violemment à ses tempes. Puis elle se recoucha, avant de replonger dans ses cauchemars.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 18 Juin 2010 - 2:26

Il débuta en faisant un bref tour de la pièce, vérifiant si d'autres pièges n'était pas dissimulés. Après une reconnaissance bien que sommaire de la pièce, il se dit qu'elle avait l'air sûre pour le moment. Il progressa alors vers la porte que Jade souhaitait ouvrir peu de temps auparavant. Sa fatigue grandissait lentement, mais peu importe il devait continuer pour le bien du groupe, et à vrai dire le sang l'avait légèrement tonifié. Poursuivant sa ronde, Sarkas se remémora ce que la Gruul avait fait pour lui. Lui qui avait critiqué sa soif de sang, finalement ne valait guère mieux. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, et il ne le savait que très bien. Il continua sa réflexion un bon moment, s'interrogeant sur chacune des personnes présentes. Silviel ne supportait pas le contact avec les personnes masculines, au point de le menacer d'une dague. Laissant donc supposer au jeune un passé sombre, comme les trois quarts des personnes ici sûrement. Jade était pourtant celle qui piquait le plus sa curiosité. Elle qui semblait si forte et que rien ne pouvait arrêter, aurait juste placer une immense carapace autour d'elle. Son agitation le fit réagir, son sommeil semblait des plus troublés. Il hésita un instant, son tour de garde n'était pas fini, il devait rester à son poste. Les minutes passaient, et aucun évènement ne venait perturber sa garde. Il alla prendre un peu de repos un fois celle ci terminée. Son coussin géant à poil blanc étant déjà occupé il opta pour la méditation qui reposerai son esprit, pour la fatigue musculaire il verrait un peu plus tard. Jade continuait de bouger ce qui semblait gêner Hald qui s'éloigna. Le jeune homme en profita et s'installa près d'elle. Un regard mêlé de différents ressentiments pouvait se lire sur son visage, alors que ses yeux à la couleur sang se posait sur Jade. Ses rêves semblant plus être des cauchemars au vu de ses muscles se raidissant d'un coup. Il prit un linge propre de sa sacoche et mit un peu d'eau dessus. Il déposa le bandeau de tissu sur le front de la jeune femme pour la rafraîchir un peu ainsi qu'éponger la sueur qui coulait sur son visage, ne cessant de se répéter" Si elle se réveille elle va me pulvériser, juste pour l'avoir touchée, mais bon... Tant pis je prend le risque." Un sourire se dessina sur son visage, alors que ses yeux se fermaient d'eux mêmes il se senti tomber, comme entrainé par le sommeil qui lui faisait défaut. Sa main glissa sur la joue de Jade telle la caresse de la brise matinale des saisons florales, le linge restant posé sur son front, et la main tombant au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Manoir presque abandonné [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sur une plage presque abandonné
» Studieuse réunion, ou presque [James] -- Terminé
» Chasse aux trésors dans un vieux Manoir abandonné [Jared]
» Un dîner presque parfait
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Quêtes/Scénarios :: Quêtes-
Sauter vers: