Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une vengeance amère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Équilibre, le Neuvième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 27/05/2016

Feuille de personnage
Niveau: ☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼
Points d'Expérience.:
1000/100  (1000/100)
Zinos (argent):
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Une vengeance amère   Sam 13 Aoû 2016 - 16:21

Le professeur Ocuti était l'un des plus jeunes expérimentalistes à la tête d'une équipe de recherche. Il avait reçu sa nomination officielle il y a bientôt une semaine. Hiérarchiquement, il venait de franchir le pas qui faisait de lui le supérieur indirect de sa mère. Mi-fier, mi-amusé, il prévoyait de célébrer ça dignement ; leurs travaux respectifs leur prenant beaucoup de temps, ils devaient se voir le lendemain soir. Sans perdre de temps à se reposer sur ses lauriers, il avait lancé son équipe sur le projet ambitieux de la mise au point d'un antidote vivant : un organisme microbiologique qui à l'ingestion agissait comme un virus bénéfique, purgeant les acides lactiques des muscles, et protégeant les vaisseaux des substances intrusives.
Pourtant, ce soir-là, il avait un goût amer dans la bouche. Il était dans son bureau, la seule pièce au monde qu'il ne se serait pas permis de saccager sous le coup de la colère. Il avait entendu les explosions d'ici, bien sûr. Mais ça n'avait rien de si inquiétant dans la section recherche de Novijen. La maçonnerie à demi-organique des bâtiments veillait à ce que ce genre de déconvenues ne soit jamais trop grave et n'affecte pas les départements voisin. L'Enceinte, cependant, n'avait pas été touché. C'était une des artères de Novijen qui avait été atteinte, et qui avait même cédé à cause de la déflagration ayant eu lieu dans le Cœur même du progrès. La raison en était le sabotage d'une pièce de stases génératrices. Alchaexab ignorait jusqu'à l'existence de ces salles. Il ne savait pas ce que c'était et n'en avait pas grand chose à faire. Ce qui hantait ses pensées, c'était les corps que l'on avait retrouvés dans les décombres, deux en particulier. Le premier n'a pas pu être officiellement identifié, mais ses bras surchargés de greffes ne laissait planer de doutes pour personnes : il s'agissait de Morsuif, l'âme damnée de Lavmirf. Ce dernier était directeur de recherche dans la section des greffes expérimentales ; il était aussi le professeur que sa mère assistait en tant que laborantine. C'était elle, Llemner Sla'vir, qui était le deuxième corps retrouvé une fois l'incendie maîtrisé. La nécrotopsie avait révélé que l'un comme l'autre était mort avant l'explosion. Pourtant, si Morsuif (du moins sa tête et sa poitrine) avaient connu des dégâts impressionnants (on n'avait su dire s'il s'était agi d'une arme perforante, contondante ou tranchante), Lemner, elle, faisait partie comme tous les autres corps des créatures conservées sous stases.
Lorsqu'il avait appris ça, Alchaexab ne s'était pas posé de question. Il était enragé. Il n'avait pas jamais aimé Lavmirf ; il ne pouvait lui reprocher son ambition, mais il avait toujours trouvé détestable sa façon de traiter ses collaborateurs. Qui d'autre que lui avait pu infliger ça à sa mère ? Il connaissait les convictions de Lemner, et l'absence de scrupules du professeur Lavmirf. Il craignait une issue brutale un jour ou l'autre, mais il n'aurait jamais soupçonné que cela finirait ainsi.
Et bien sûr, Lavmirf était à présent introuvable.
Tant pis, finalement. Les recherches attendraient. Pour l'heure, la justice était plus urgente. Des investigations étaient peut-être menées, mais il savait que les huiles du Cartel feraient tout pour les ralentir s'ils avaient une raison de penser qu'elles pourraient mettre à jour des secrets compromettants ; et il était tout à fait probable que cela soit le cas.
Il devra donc mener sa propre enquête. D'abord, se renseigner sur le projet de Lavmirf. Vérifier les correspondances, peut-être ? Réclamer les possessions de sa mère pour voir si elles contenaient des indices. Trouver Lavmirf. Et enfin, lui faire payer.


[HRP] Ceci est une quête solo qui servira d'introduction à Alchaexab. Chronologiquement, elle se déroule directement après le sacrifice de Yarkol.
Bon jeu ![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchaexab Ocuti
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/06/2016

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
100/100  (100/100)
Zinos (argent):
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Une vengeance amère   Mer 14 Sep 2016 - 17:26

Alchaexab était en train de fouiller activement son laboratoire et sa mémoire. Ce qu'il cherchait faisait partie de son ébauche de plan, c'était ce qu'il fallait pour qu'il parvienne à ses fins. De la Sombrépine. Il lui en fallait absolument. Il devait introduire cette plante à l'intérieur du corps de Lavmirf, afin de rendre son esprit aussi vulnérable qu'un nourrisson. Probablement le ferait-il boire à celui-ci d'une façon ou d'une autre. Ceci fait, il pourra s'insinuer dans son esprit et y chercher toutes les réponses aux questions qu'il se posait.
La traque prochaine de Lavmirf rendait Alchaexab fébrile pendant sa préparation, car il fallait se préparer face à quelqu'un d'aussi retors et sans scrupules que le greffemage. Il prit donc également quelques toxines qu'il faisait et vendait lui-même, des toxines augmentant les facultés physiques, au cas où un corps à corps serait inévitable.

  C'était le lendemain de l'effondrement de l'artère, et en usant de son influence, Alchaexab pourrait aisément obtenir de pouvoir fouiller le bureau de Lavmirf. Sur place, l'inspecteur Feyrus et son équipe d'intervention étaient déjà dans chaque coin de son ancien secteur de travail. Alchaexab s'entendait suffisamment bien avec lui pour qu'il coopère, du moins pour la recherche d'indice ou de preuve. L'inspecteur le salua de la main, puis lui montra ce qu'ils avaient trouvé ; de fausses données transmises ces dernières semaines, et le protocole d'une expérience ayant été prohibée il y a des années car trop dangereuse et mortelle pour le cobaye. Il n'y avait cependant aucun indice qui aurait pu suggérer la position actuelle du fuyard. Alchaexab partit alors à la chabre de sa défunte mère, mais n'eut pas plus de succès.

Un avis de recherche allait très probablement être lancé sur le greffemage, il y avait donc peu de chance qu'il soit encore à Novijen. De plus, il avait cruellement besoin d'informations ... ces pensées firent alors Alchaexab quitter Novijen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une vengeance amère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amère solitude [LIBRE]
» [TERMINÉ] Discorde. Nocturne. Mickey. [Eris]
» [Terminé] Une nostalgie amère. [Pv : Elyin]
» La solitude est la punition amère que certains s'affligent dans l'ombre. » • Alejandro H. Sullivan
» passion amère, timae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Ravnica, cité des Guildes :: Quartier du Cartel Simic :: Le Laboratoire de Biologie-
Sauter vers: