Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La peur, la mort, le sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: La peur, la mort, le sang   Ven 10 Juin 2016 - 0:12

Jade balaya la foule du regard. La peur de la mort, la tension du combat, l'odeur de la sueur, les cris. Jade sentit un frisson lui remonter le long de la colonne vertébrale. Cette excitation qui ne la quittait pas lors des combats ressurgit brutalement, tout comme sa soif de sang insensée. Elle qui avait quitté sa guilde depuis près de 5 mois, la voilà qui revenait enfin. Elle portait à la main son immense épée de près de deux mètres de long, rangée dans son fourreau de cuir. Six lanières réparties tout du long, regroupées dans sa main lui permettait de transporter son arme. Elle n'avait jamais pu l'accrocher, ni dans son dos, ni à sa ceinture. Son immense cape la recouvrait intégralement, et ses yeux fatigués distinguait difficilement ce qui l'entourait. Elle était obligée de rester autant en éveil mentalement que physiquement.

"Je suis de retour, Kyrma...," souffla-t-elle en s'avançant au centre de l'arène. Elle planta son arme dans le sol, une main sur la garde, et de sa main libre, dénoua sa cape et la fit voler contre un mur de l'arène. Le bruit retomba immédiatement, puis une rumeur se mit à enfler tout autour d'elle. On ne voyait jamais d'Orzhov ici. Encore moins ayant sa carrure. Elle sourit lorsqu'elle comprit que l'on parlait de sa tenue : une tenue de combat légère ouvragée, faite de cuir. Aux couleurs de sa guilde, blanche et noire, celle-ci mettait en valeur ses formes, tout en la protégeant de manière sommaire.

Jade balaya du regard l'ensemble de la salle, essayant de distinguer ce qui l'entourait, et son regard vint accrocher celui qui se tenait en face d'elle. Elle le distinguait suffisamment pour se battre, et cela lui suffisait. Dans ses mains, elle sentit son arme vibrer, aussi assoiffée de sang qu'elle-même. Elle se sourit tranquillement, et vérifia son stylet à sa ceinture, ainsi que sa main gauche. Essentielle pour se battre, il était impossible de parer les coups avec son épée... Un sourire un peu dément passa sur son visage, et elle alpagua l'homme — ou la femme — en face d'elle.


"Aujourd'hui, j'ai envie de me battre. Aujourd'hui, je te propose un pari. Affrontons-nous jusqu'au sang. Jusqu'à la mort s'il le faut. Jusqu'à ce que nous soyons rassasiés de nous battre. Si tu acceptes, et que tu me bats, je suis prêt à accéder à un de tes souhaits. Mais tu ne gagneras pas. Jade eut un grand sourire, et un éclair de folie passa dans ses yeux. Allez, viens, je te laisse porter le premier coup ! Sarah est prête à te recevoir comme il le faut..." ajouta-t-elle à voix basse, plus pour elle-même que pour son adversaire.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakarn Skraal
Guerrier Gruul
Guerrier Gruul
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 23
Localisation : Among the pack
Date d'inscription : 09/05/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
42/100  (42/100)
Zinos (argent):
220/10000  (220/10000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Ven 10 Juin 2016 - 1:26

L’Arène. Le sable porté par la brise. Le sable sous ses pieds nus, chauffés par un soleil qui s’était absenté sous son manteau de nuages. Le souvenir des combats livrés, le goût du sang et du triomphe.

Et les hauts sires, encore. Les hauts sires qui les regardaient depuis leurs tribunes, comme si… Comme s’il était une… leur…jouet. Comme s’il n’avait pas promis de les jeter à bas, avec la force de la tempête du désert.

Toujours il hurlait en entrant dans Kyrma, son terrain de jeu, où il n’avait encore connu la défaite, accroissant sa gloire et par-là, celle du Clan. Ce lieu à conquérir, à arracher aux hauts sires. Il rêvait du jour où ses menaces seraient accomplies. En attendant, il se rappelait toujours au bon souvenir des gens-de-la-ville. Il leur criait que la Grande Roue du Temps tournait, et que leur destruction était proche.

Mais pas aujourd’hui, non… Aujourd’hui Skraal entrait dans l’Arène l’œil sombre, un rictus aux coins des lèvres. Il toisait, avec une perplexité méfiante, la femme qui l’apostrophait. Au Clan, les femmes combattantes n’étaient pas rares, lui-même connaissait et respectait la caresse de l’acier d’Asaria Shyviana. Mais ici, dans la Cité, elle… Hmm, elle…

Elle dont les yeux n’allaient pas l’un avec l’autre, elle dont la tenue abordait les couleurs haïes des voleurs-fantômes… Il percevait en elle quelque chose de contradictoire, une sorte de fond sophistiqué qui se masquait derrière une forme… Hmm… Mensonge, anomalie que cette tenue de laquais et ses armes sauvages mises ensemble !

Le guerrier gruul s’approcha, mais sans afficher l’excès de confiance qui le caractérisait d’ordinaire, ce dont le public, pour large partie acquis à sa cause, ne parût pas s’apercevoir, à en juger par ses incitations à charger celle qu’il jugeait comme une proie facile.

Jugement qui n’était pas celui de Skraal. L’instinct du chasseur lui soufflait de faire preuve d’une retenue qui ne lui était pas coutumière, et de cette contrainte irritante et du souvenir du sang versé ici même, il puisa du pyromana dont l’afflux fit battre son cœur plus vite.

Enfin, il parla –si le terme convient à un beuglement guttural dans un mauvais ravi :


« Je prends ton pari, comme je vais prendre ton sang, et ôtez de ton visage tout sourire que je n’aurais pas tracé de mes lames, laquais d’Orzhov ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Ven 10 Juin 2016 - 2:51

Jade saisit la garde de son épée de la même main que celle tenant son fourreau, et se lança droit sur Shakarn. Elle bouscula l'arbitre d'un coup d'épaule en passant à sa portée, qui finit sa course quelques mètres plus loin. Tout en courant vers Shakarn, l'Orzhov laissa son arme, encore au fourreau, trainer au sol.
Arrivée à portée du Gruul, elle se stoppa violemment dans un nuage de poussière, se cabra et propulsa sa lame dans un puissant coup de taille dans les côtes du Gruul, le regard dément. En décrivant un large cercle, l'épée vint s'encastrer dans un Shakarn prévoyant, déjà au loin. Seul le bout du fourreau vint le frapper, et Jade ressenti le pressant de sa lame résonner dans son bras.


"Patience, ma belle..."

Tout en se laissant emporter par son élan, et sa lame, Jade se rapprocha du sol, genous fléchis, et vint placer l'arme le long de son corps, le bout reposant au sol, profitant de sa main libre pour agripper la poignée de son arme. Un large sourire illumina son visage, et elle resta immobile. Elle savait qu'un large cercle de son épée de l'arrière vers l'avant aurait pour effet d'empêcher le Gruul d'avancer, et de le tenir à distance. De ses deux mains, elle s'empêchait toute contre-attaque, mais maximisait sa puissance musculaire. Son adversaire l'avait vu venir, mais il ne pourrait pas résister. Il lui suffisait d'une attaque, une seule, et son adversaire serait à terre. Elle devait juste attendre le bon moment. Et en profiter.
Au fond d'elle-même, elle sentit son instinct de guerrier reprendre le dessus, et se mit à fredonner inconsciemment un chant de son ancien clan. Son attaque avait raté. Son sang bouillonnait d'autant plus. Elle sentit la soif lui monter aux lèvres, la colère lui déchirer la poitrine. Elle jeta un regard meurtrier à Shakarn rempli d'excitation, de joie, de colère. Elle se sentait enfin vivre.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakarn Skraal
Guerrier Gruul
Guerrier Gruul
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 23
Localisation : Among the pack
Date d'inscription : 09/05/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
42/100  (42/100)
Zinos (argent):
220/10000  (220/10000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Ven 10 Juin 2016 - 15:57

La duelliste ne lui laissa pas le temps de proférer davantage de menaces. Elle fendit l’espace qui les séparait à une vitesse impressionnante, et tenta de le frapper avec son épée encore au fourreau. Il grogna sous l’injure implicite, bien dans la façon d’une guilde de manipulateurs, tout en se jetant au maximum en arrière pour esquiver.

L’arme était lourde, il sentit une douleur sourde naître à son flanc, même si son armure de cuir avait encaissé une partie du choc. Son rictus s’agrandit, la colère que lui inspirait la femme s’intensifiait d’instant en instant, et un nouveau pyromana dansa entre ses doigts.


« Toi, tu brûles ! », aboya-t-il en projetant une sphère enflammée, suscitant la surprise de son adversaire et les exclamations du public.

La femme tenta de se soustraire à sa riposte incendiaire, mais elle ne fut pas assez rapide. Son armure se mit à roussir et les flammes caressèrent son épaule gauche, son visage et ses cheveux blonds, alors qu’elle terminait sa roulade dans le sable.

Satisfait, Skraal tira finalement ses deux épées, et se lécha distraitement les lèvres, avant de se ruer en avant pour la suite du duel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Sam 11 Juin 2016 - 18:22

Jade reçu la boule de feu de plein fouet, et n'eu d'autres choix que de se rouler au sol. Lorsqu'elle reporta son attention sur son adversaire, sa chevelure lui paru nettement plus légère. Elle grogna, et ressenti l'excitation ainsi que l'envie de meurtre refaire surface de plus belle. Elle arracha le fourreau de son épée, et le Gruul pu voir la lame travaillée de la guerrière. Faite dans un acier d'un gros profond, la poignée recouverte d'or ressortait d'autant plus dans les mains de la femme. Le public entier pu admirer l'œuvre et la perfection de l'arme, présentant un tranchant de toute évidence mortelle. Shakarn ressenti une impression étrange lorsque la femme dégaina. Cette même soif de sang partagée par la majorité des Gruul venait de se dégager dans l'atmosphère, et des pulsions meurtrières venaient d'envahir toute la salle. L'assemblée se tu soudainement, et l'on n'entendait plus que le guerrier hurler en s'élançant vers la femme. Ses yeux vairons brillaient d'une excitation et d'un plaisir intense, et Shakarn pu la voir prendre de l'élan avant de sauter et il eut tout son temps pour préparer sa parade, alors que le rire de l'ancienne Gruul envahissait le silence de mort qui régnait.

Le choc des armes lorsque la femme retomba résonna dans les oreilles de toutes les personnes présentes. Shakarn avait positionné ses deux épées en croix, au-dessus de sa tête, prêt à parer, mais l'élan de la femme combiné au poids de l'épée et à sa force musculaire brisa le barrage de fortune mis au point par le Gruul. L'épée ralentie dans sa course vint s'écraser sur l'épaulière droite de l'homme, et Jade vit le genou de son adversaire vaciller. Un sourire dément passa le temps d'un battement de coeur sur son visage, et Shakarn se dégagea prestement, se mettant à distance de la lame meurtrière.

Jade le fixa intensément. Elle rapprocha sa lame de sa main gauche, et s'entailla, le long du fil de l'épée, l'intérieur de la paume. Son sang s'écoula soudainement sur son espadon, et elle tendit le poing fermé en direction de Shakarn, des gouttes de sang perlant à travers ses doigts refermés, maculant le sable de l'arène.


"Tu ne peux pas me tuer, humain."

Elle rouvrit la main, et Shakarn pu voir que le sang commençait déjà à s'arrêter de couler. Elle saisit alors son épée de ses deux mains, et la pointa en direction de la gorge du Gruul. Toute trace de sang avait disparue de la lame.

"Déicide est comme nous. Elle boit le sang de ses ennemis. Et elle est impatiente de goûter le tien. Tu ne le sens pas ?"

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakarn Skraal
Guerrier Gruul
Guerrier Gruul
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 23
Localisation : Among the pack
Date d'inscription : 09/05/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
42/100  (42/100)
Zinos (argent):
220/10000  (220/10000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Sam 11 Juin 2016 - 19:56

Le silence des hauts sires. La mélopée de l’acier. Il sentit la lame immense heurter son épaulière et ses jambes vaciller, mais tint bon, comme si les moqueries de Skalagrim étaient plus présentes à ses oreilles que la réalité présente du combat.

Et voilà que la femme-mensonge en revenait à ses bravades ! Qu’elle mutilait sa propre peau à la façon du Culte macabre. Il ne put retenir une moue de dégoût, moins à la vue du sang offert pour rien que devant le… l’anomalie qu’était ce… cette…

Ses yeux se plissèrent en constatant les capacités de régénération de sa proie, le confirmant dans l’idée que cette femme n’était pas ce qu’elle paraissait être.

Cette femme qui ne lui avait pas offert son nom, pas montré sa corde !

Pour toute réponse à ses paroles, il poussa un hurlement guttural, violent contraste avec le silence absolu qui avait précédé. Un cri qui s’épuisa en même temps que l'accumulation d’un nouveau mana rouge, lequel passa de la chair à l’acier, de sa main nue à la texture de sa spatha gruul, devenue brûlante. Il ferma les yeux pour sentir la puissance qui chantait dans son sang. Brièvement.

Puis il chargea.

Skraal se jeta sur son adversaire, et un battement de cœur plus tard, lui jeta son arme enflammée à la figure, pointe en avant, espérant la gêner ou au moins la forcer à parer. Mais l’Orzhov n’était pas née de la dernière pluie ; elle se coula de sorte à éviter ce projectile improvisé, se payant même le luxe d’essayer de l’attraper, en vain.

Skraal ne vit tout ça que par flashs, occupé à l’ouvrir en deux par le flanc. Son épée, souvenir d’un champion Rakdos particulièrement récalcitrant à mourir, repartit vers le côté lorsque la femme se porta à sa rencontre. Il beugla de rage en tombant dans le même temps qu’elle. Du sable gicla vers son visage et ses yeux, mais il sentait le corps musclé de la duelliste au-dessus du sien, arqué pour retenir sa main encore refermée sur la garde de son arme.

Injure suprême, les hauts sires se mirent à rire du côté cocasse de cette empoignade sans finesse…

Tout en essayant de se libérer de cette emprise, il chercha inconsciemment le regard de l’Autre et articula en ravi :

« Tu n’es pas au spectacle. Tu n’es pas faite pour servir. Tu es faite pour tuer ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Sam 11 Juin 2016 - 20:30

Jade, la main fortement ancré sur le poignet du Gruul, l'observa quelques instants. Shakarn sentit la pression diminuer légèrement, puis il senti une pression autour de son cou. Légère, mais présente. Il vit la guerrière se pencher vers lui, et il put constater l'ampleur des dégâts de sa boule de feu.

"J'étais venue pour tuer. La clameur de la foule commença à monter. Visiblement, les spectateurs n'appréciaient pas la scène qui se déroulait devant leurs yeux. Je m'appelle Jade. Jade Lyvaenya," souffla-t-elle à l'homme qui se tenait sous elle.

La guerrière relâcha son emprise sur l'homme, et se laissa tomber sur le dos, à côté de Shakarn, lui laissant tout le loisir d'agir à sa guise.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakarn Skraal
Guerrier Gruul
Guerrier Gruul
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 23
Localisation : Among the pack
Date d'inscription : 09/05/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
42/100  (42/100)
Zinos (argent):
220/10000  (220/10000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Sam 11 Juin 2016 - 21:48

Il sentait la sueur imprégnée sa peau sous le poids de son armure, et la douleur de ses côtes s’était réveillée au moment de sa chute. Une lueur fauve dans ses yeux s’était éveillée, de sentir sa proie si proche, si proche qu’il aurait pu prendre sa gorge et…

Sa gorge. Il sentait sa main sur…Il distingua le visage étranger au-dessus du sien, et les endroits où le sang de la terre avait brûlé sa peau. Des mots de défi lui vinrent encore mais ils furent balayés lorsqu’elle lui révéla, à défaut de sa corde, son nom :


« Je m'appelle Jade. Jade Lyvaenya. »

Ses paupières battirent malgré lui. Étais-ce là un nom pour tenir le fer dans l’Arène, un nom de guerrier ? Un nom pour aller avec une corde de triomphe ? Un nom pour… Les questions se bousculèrent dans sa tête, à l’instant où il sentit la présence féline mais puissante se détourner de lui pour tomber contre le sable chaud. Il respira à plein poumons sans la regarder directement, mal à l’aise. Étais-ce une reddition, une gorge offerte à sa lame ? Une offrande ? Une ruse ? Il ne comprenait pas et cette ambiguïté fit resurgir l’irritation qu’il ressentait depuis que la guerrière s’était avancée face à lui.

Skraal bondit sur ses pieds, épée toujours en main. La foule, dans les tribunes toutes proches, huait et réclamait du sang. Mais il n’en avait que faire. Quelque chose en lui se réveillait, comme un déclic :


« Tu dis être venue pour tuer, Jade Lyvaenya ? Les hauts sires que voici ne demandent pas mieux. REGARDE-LES ! » vociféra-t-il en désignant le public outré de la pointe de sa lame. « Mais tu… tu portes l’accoutrement des voleurs-fantômes, des êtres aigris et… sans honneur. »

Il fit quelque pas pour ramasser son autre épée. La clameur du public se faisait plus forte que jamais, accompagnée d’une certaine agitation, un début de mouvement de foule. Pourtant, les fortes paroles du gruul ne semblaient destinées qu’à Jade.

« Tu n’es pas obligée de te battre pour des piécettes ! Pour les douces paroles de tes maîtres ! Pas obligé d’être un bourreau ou un pantin, tu… Tu peux… Tu pourrais… »

Skraal se tut un instant, laissant à nouveau le pyromana affluer en lui, dopant l’idée folle qui l’animait, celle de réaliser les promesses de désolation qu’il jetait au public de Kyrma depuis trop longtemps. Son épée se mit à pointer l’escalier de service par lequel l’arbitre annonçant les duels s’était retiré.

Escalier qui, il le savait, menait directement aux gradins.

Il parla encore, d’une voix rauque et tout aussi avide de sang que celle de la guerrière encore allongée sur le sable de l’Arène:


« Viens avec moi. Ne sois plus l’esclave de ton passé ! Conquiert ta liberté ! Maintenant ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Dim 12 Juin 2016 - 0:09

La guerrière fut pris d'un rire alors qu'elle était allongée au sol. Elle devait passer pour une démente, et le savait. Mais le Gruul avait fait naître des idées nouvelles dans son esprit. Elle se releva avec élégance, et prit le temps de remettre de l'ordre à sa tenue. Elle regarda autour d'elle, écoutant les cris de colère plus qu'utilisant ses yeux, et ramassa son épée ainsi que son fourreau restés tous deux à quelques pas. Jade s'étonnait que le gérant ne fasse pas rentrer de personnel pour les faire partir. Ou les tuer, pourquoi pas ? Elle se tourna vers Shakarn, qui la regardait, et lui lança un sourire complice.

"Je suis venu sur ordre du syndicat, messires, car fort malheureusement, vous n'êtes pas en règle avec nos accords ! J'avais pour ordre de faire fermer ce tripot s'il n'était pas conforme. Vous connaissez le sort que réserve le syndicat à ceux qui ne le respectent pas... Puissent vos âmes être pardonnées. Et remerciez donc les Karlov, hurla-t-elle à l'ensemble du public, qui s'était tu à la mention des Orzhov. L'équipement n'était donc pas qu'un déguisement, Jade faisait bel et bien partie des Orzhov. Elle fixa alors Shakarn. Je te suis, camarade. Allons gagner cette liberté," lui murmura-t-elle en empoignant son arme.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Équilibre, le Neuvième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 27/05/2016

Feuille de personnage
Niveau: ☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼
Points d'Expérience.:
1000/100  (1000/100)
Zinos (argent):
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Mer 15 Juin 2016 - 17:45

Il y eut comme un flottement dans les gradins lors de cet échange dont les mots ne portaient pas assez loin. Puis, lorsque les deux combattants se ruèrent d'un commun mouvement vers la porte de service, dans un coin de l'arène. La porte était en bois solide. Une boule de feu explosa contre le battant la fit trembler sur ses gonds. Un gruul en furie se jeta contre elle, faisant retentir un sinistre craquement suite au choc qui l'envoya dans la poussière.
Puis une guerrière prise de folie violente abattit brutalement 5 pieds d'acier magique dans la porte, qui s'ouvrit dans un gémissement de bois malmené. Alors retentirent les cris. Les spectateurs reculaient précipitamment dans une retraite panique. Les cris des deux combattants rivalisaient avec, mais ils portaient un tout autre message. Une promesse de violence, de sang et de mort ; ce que le public désirait tant observer, mais qu'il verrait cette fois-ci de bien plus près. mais les couloirs de sortie des gradins étaient étroits, et les spectateurs étaient nombreux... trop nombreux. Les deux tueurs enragés se ruèrent sur les premiers fuyards apeurés qui leur tournaient le dos. Sans accorder d'importance à la mort ou la survie de leur victimes, ils abattaient leurs armes à tours de bras, sans réfléchir ; beaucoup tombèrent sans voir venir le coup.
Alors d'autre cris se firent entendre, sur un autre ton. Il s'agissait d'ordres, hurlés avec autorité. Jade et Shakarn firent volte-face et virent que la grande porte de l'arène avait été ouverte, et qu'une escouade de gardes en armures montait déjà l'escalier de service par lequel ils étaient montés. Ils étaient pris entre ces nouveaux ennemis et le public qui fuyait et encombraient dans leur panique l'autre sortie. D'ailleurs, plusieurs spectateurs visiblement aptes à se battre se dressaient maintenant dans leur dos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakarn Skraal
Guerrier Gruul
Guerrier Gruul
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 23
Localisation : Among the pack
Date d'inscription : 09/05/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
42/100  (42/100)
Zinos (argent):
220/10000  (220/10000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Mer 15 Juin 2016 - 18:40

Il en était encore à se redresser dans le sable d’une arène qu’il foulait sans doute pour la dernière fois, trop enthousiaste pour ressentir de la peur, lorsque Jade abattit la porte dans un grand coup rageur. Cela le fit rire, et le gruul s’élança à sa suite, à la recherche de quelque chose à tuer.

Ce ne fut pas long. Ils montèrent l’escalier qui menait vers la sortie des tribunes, par laquelle fuyaient déjà les hauts sires apeurés. Skraal sentit sa colère et son mépris s’envoler vers des sommets encore inconnus, et les deux gladiateurs rebelles se mirent à massacrer celles et ceux qui se présentaient devant leur acier. Le gruul s’en donnait à cœur joie, insultant ses victimes, abattant ses grandes lames avides de sang, sans la moindre hésitation : ils l’avaient bien cherché, depuis le temps où ces hauts sires étalaient leur suffisance de soi-disant civilisés !

Mais le carnage fût trop vite interrompu par l’arrivée de peaux de métal : la garde de Kyrma. La guerrière Orzhov monta les quelques marches menant à la hauteur des tribunes, poussa un cri halluciné, et disparut. Il vit la majorité des gardes se décider à redescendre dans l’Arène pour s’emparer d’elle. Lui n’hésita pas longtemps, et suivit le mouvement grégaire de la foule vers la sortie la plus proche, convaincu que son ex-adversaire peinerait moins à exterminer ces balourds en armures si une partie d’entre eux se mettait à sa poursuite.

Et quelle poursuite ! Il se mit à descendre les escaliers, ses hurlements gutturaux achevant de mener à son paroxysme l’hystérie des hauts sires, qui se collaient pour la plupart contre les parois pour le laisser les doubler. Skraal bouscula une femme et s’avança à grand pas pour venir ouvrir de sa spatha la gorge d’un fuyard que ses riches vêtements désignaient comme un membre du Syndicat d’Orzhov. Il n’insultait plus, désormais, se limitant à des cris de bête fauve et à des revers pour trancher des membres obstruant le passage, n’accordant aucune importance aux quelques gardes qui tentaient tant bien que mal de suivre son rythme, au milieu des blessés et des mourants…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Ven 17 Juin 2016 - 23:26

Jade se jeta dans la fosse de l'arène depuis les gradins. Son épée en main, sa réception fut des plus maladroite, et elle se foula la cheville dans l'opération. Rien qui ne pouvait la contrarier, mais suffisamment handicapant pour que cela se réveille quelques minutes plus tard.

« Mécréants ! »

Sans réfléchir, Jade vint se placer au centre de l'arène, et se redressa de toute sa hauteur. Contractant tous ses muscles, elle saisit son arme à deux mains, et ferma les yeux. Elle se concentrait sur les bruits de pas étouffés des gardes qui l'encerclaient. Elle espérait ressembler à une guerrière indestructible, et elle se demandait si les brulures superficielles de son combat la faisait ressembler davantage à une meurtrière.

« Lâche ton arme ! Tout de suite ! »

Jade esquissa un sourire. Exactement ce qu'elle attendait. Un indice sonore. Elle s'élança vers le son, fit tournoyer son épée autour d'elle, pour d'une part dissuader les éventuels adversaires, et d'autre part, impressionner les peureux. Puis une estoc dans la direction du son acheva son mouvement. Elle rouvrit les yeux sur un homme qui, visiblement, venait de dévier son attaque. Derrière elle, un bruit de métal l'avait averti de la présence d'un ennemi. L'homme en face d'elle possédait une épée bâtarde, et commença à foncer sur elle. D'après elle, au moins deux hommes se jetaient sur elle. Une seule pensée lui passa par la tête : elle sauta. Visiblement surpris, les gardes désarçonnés réussirent à placer une touche. Un troisième protagoniste que Jade n'avait pas vu. *Satanés yeux !* Une épée atterrit dans le dos de la femme après s'être réceptionné, alors que sa cheville commençait à hurler. Une frappe suffisamment profonde pour fendre l'armure de cuir Orzhov par sa gauche, sous les côtes. Une longue estafilade lui brûla soudainement le flanc, et un hurlement bestial sorti de la bouche de la guerrière. Elle se recroquevilla légèrement sur elle-même, et plongea directement vers l'homme en face d'elle. Une faille dans sa garde. Elle en profita immédiatement. Un coup d'épaule. Un coup de coude. Elle glissa sur le sol. Se retint à une hallebarde pour finir son mouvement, et se projeta vers son adversaire, genou en avant. Elle vit l'homme en face suffoquer, et tomber les bras en croix au sol. Un sourire de satisfaction passa sur le visage de la tueuse. Ce n'est qu'en se plaquant contre le mur qui lui faisait maintenant face qu'elle sentit une douleur irradier dans son genou gauche, et elle vacilla. Sa vision se brouilla légèrement sous la douleur. Une larme glissa sur sa joue. Un nouveau cri bestial arracha le cœur de la femme, et elle glissa au sol, sa jambe venant de la lâcher. Elle cria de nouveau toute sa rage et sa douleur, et Déicide lui échappa des mains. En sentant perdre le contact de sa garde, une vrille de douleur lui parcourut les côtes. De grosses larmes se mirent à couler des yeux de la femme, et nul ne pouvait discerner s'il s'agissait de rage ou de tristesse.

**Je ne suis plus bonne à rien. Tout est parti. Ma magie m'a fui, ma vue m'a fui. Mon arme me fuit. Je...**

Jade se rejeta en arrière, et découvrit son cou. Elle leva le plus haut possible qu'elle pouvait la tête, et ferma les yeux.

« Je crois qu'il est temps d'en finir… »

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakarn Skraal
Guerrier Gruul
Guerrier Gruul
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 23
Localisation : Among the pack
Date d'inscription : 09/05/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
42/100  (42/100)
Zinos (argent):
220/10000  (220/10000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Lun 4 Juil 2016 - 15:31

Le sang et la mort et le fer dans ses mains tandis que les hauts sires hurlaient devant sa course foule. Skraal exultait d’une joie mauvaise, réalisant son rêve de toujours. Dommage que le reste du Clan ne fût pas là pour profiter du spectacle !

Il descendait d’un bon rythme un escalier en colimaçon, lorsqu’un garde l’agrippa en criant quelque chose. Grave erreur de sa part. Il lui offrit une raison valable de hurler en mordant férocement dans cette main, tout en se retournant pour liquider l’importun. Mais son adversaire fût plus rapide, et Skraal dû se plaquer contre un mur pour esquiver un coup d’épée, laquelle lui entailla tout de même la joue. Il grogna, les yeux fous, et planta de toute sa force la pointe de son épée bâtarde à travers le pied du garde, qui lâcha aussitôt son arme en hurlant de douleur.

Il lui cracha dessus en retirant sa lame Rakdos d’un geste sec, une grimace de mépris au coin des lèvres :


« Puisque cette saleté d’Arène est encore debout, tu ferais bien d’aller apprendre à te battre, lourdaud ! »

Et il tourna les talons, débouchant sur la sortie, juste à côté de la billetterie. Les derniers spectateurs fuyaient déjà dans les ruelles adjacentes, lui ôtant tout désir de courir les massacrer. Il eut une moue indéterminée. Kyrma était toujours debout, mais la leçon était néanmoins faite. Il serait toujours temps de revenir la raser jusqu’à ses fondations.

Satisfait, le guerrier gruul s’éclipsa, tout à sa hâte de raconter ses exploits du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Équilibre, le Neuvième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 27/05/2016

Feuille de personnage
Niveau: ☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼
Points d'Expérience.:
1000/100  (1000/100)
Zinos (argent):
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Jeu 21 Juil 2016 - 23:45

Marc peinait à croire ce qui arrivait. Lieutenant émérite, il y avait belle lurette qu'il avait été affecté à la garde de l'arène. Mais ça, ça n'était jamais arrivé ! Un guerrier qui se met à lancer des armes en direction des tribunes, ou bien un semi-démon qui viole un cadavre, oui, ça nécessite qu'on intervienne. Mais là, c'était une première. A deux, ils étaient parvenus à enfoncer la porte de l'escalier de service. Comment ? Pourquoi ? Hirm et Geran s'étaient lancé à la poursuite du Gruul qui avait fuit par les gradins, mais il doutait qu'ils le rattraperaient dans la foule. Et l'orzhov avait sauté dans l'arène. Elle était peut-être forte et rapide, mais elle était malgré tout seule contre plus d'une dizaine d'entre eux, tous des gardes entraînés à mater les combattants indisciplinés.
Elle avait fermé les yeux et l'avait attaqué d'un estoc rapide qu'il avait paré de justesse. Puis ils avaient fondu sur elle et elle avait sauté à une hauteur qui avait laissé Marc sans voix. Elle était enragée, elle frappait et cognait sans réfléchir comme une possédée, et Fred avait reçu un coup dans l'entrejambe dont il n'était pas près de se remettre. Et maintenant, le combat se déplaçait vers une paroi. Elle était folle furieuse. Elle continuait à abattre son immense lame sur ses hommes comme si elle ne pesait rien, mais elle devait bien fatiguer. Ca y est, une dernière pirouette et elle arrivait contre le mur. Elle perdait en agilité. Elle reçu un coup derrière le genou, et son arme démesurée finit par lui échapper des mains au moment ou un autre soldat la touchait au côté. Elle ne cria pas de douleur. Pourtant elle pleura, et il parut à Marc que c'étaient les larmes du perdant, et pas celles du vaincu. Pas de rage dans ces larmes, seulement de la colère. Mais à quoi pensait-elle ? Elle fermait les yeux.
Je crois qu'il est temps d'en finir…
Marc était on ne peut plus d'accord. Il resserra sa prise sur son glaive, et après deux puissantes enjambées, asséna un violent coup de pommeau sur le crâne de la guerrière.
Pour Jade, tout devint noir.





Le grand pontife avait terminé la messe et savourait maintenant la satisfaction du travail bien fait. Il quittait la basilique par une des nombreuses portes de service et pris le temps d'une profonde respiration, lorsque la route qu'il comptait reprendre fut barrée par un rapace qui se posa sur les pavés.
Un rapide coup d’œil apprit à Rahinov que petite missive était attachée à sa patte gauche. Les faucons messagers étaient le moyen de communication de longues distances le plus utilisé à Ravnica, mais il ne se montraient habituellement pas directement aux destinataires et passaient plutôt par un réseaux de messagers local. Ce devait être important. Il s'accroupit et tendit la main et laissa l'oiseau venir à lui, indiquant ainsi qu'il était bien le destinataire du message. Il se redressa avec le minuscule parchemin entre deux doigts, et le faucon prit son envol.


Le lieutenant Marc Fredur a écrit:
Monsieur,
Une femme a été mise aux arrêts à la garnison de la place-forte de Kyrma. Elle a prétendu qu'elle était une de vos connaissances. Il va de soi que nous n'avons pas l'intention de vous importuner. Veuillez croire que s'il s'agit d'une plaisanterie, nous lui ferons passer le goût de l'amusement. Elle a affirmé que vous la reconnaîtriez.
Excusez-nous d'avance pour le dérangement.
Lieutenant Fredur, troisième Ligueposte de Kyrma.

Rahinov leva la tête et observa le point noir qui disparaissait au loin. Il lâcha un profond soupir.


Dernière édition par Équilibre, le Neuvième le Ven 22 Juil 2016 - 2:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Équilibre, le Neuvième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 27/05/2016

Feuille de personnage
Niveau: ☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼
Points d'Expérience.:
1000/100  (1000/100)
Zinos (argent):
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Sam 6 Aoû 2016 - 6:41

[HRP]Up, Rahinov ! o/ [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rahinov Eliav
Pontife
Pontife
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 24
Localisation : Sous un pont, décuvant de la veille.
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 5
Points d'Expérience.:
557/800  (557/800)
Zinos (argent):
1400/10000  (1400/10000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Mar 23 Aoû 2016 - 21:01

Monté sur un srâne difforme, qui possédait tout de même une paire d'ailes ayant permis à Rahinov de faire le trajet assez rapidement, ce dernier descendit de sa monture alors qu'il était devant l'entrée du ligueposte situé à proximité de l'arène de Kyrma, place forte connue pour ses combats de gladiateurs où l'on a enlevé tout l'intérêt : la mort. La soif de sang des spectateurs s'était visiblement diluée dans une espèce de bien-pensance qui donnait la nausée au religieux : un comble !

Il passa devant les gardes en leur montrant le message du lieutenant en ajoutant : " Pontife Eliav. Votre lieutenant m'a fait mander ici, j'aimerai y passer le moins de temps possible, merci " sur un ton sec. Il n'avait pas spécialement besoin non plus de s'attarder davantage en arrêtant son pas, car au vu des tournures et formules de politesses employées par le lieutenant Fredur, les troufions posé devant la porte à faire le planton n'avaient à priori pas grand chose à redire.

Il se dirigea promptement, comme s'il "n'avait pas que ça à faire" avant de demander à ce qu'on l'amène au lieutenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Équilibre, le Neuvième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 27/05/2016

Feuille de personnage
Niveau: ☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼☼
Points d'Expérience.:
1000/100  (1000/100)
Zinos (argent):
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   Dim 28 Aoû 2016 - 23:14

Rahinov fut rapidement mené à un bureau devant la porte duquel on ne le fit heureusement pas attendre longtemps. Un homme à l'air sérieux avec une barbe de plusieurs jours lui ouvrit. Malgré l'heure avancée, il portait encore son uniforme. Ajouter à cet état de fait le modèle révolu depuis quelques décades dudit uniforme et l'âge de l'officier qui devait approcher le siècle, et Rahinov obtint une impression presque favorable de ce lieutenant paraissant prendre au sérieux un travail qui était rarement facile.
En apercevant son visiteur, qui n'était pas habillé en civil, il se redressa brusquement et effectua un salut un peu raide.

Pontif Eliav ! Nous ne vous attendions pas avant demain. Si vous voulez bien excuser le désordre, venez prenez un siège.
Rahinov accéda à la requête. S'ensuivit une rapide discussion dont le matériau se résumait principalement à la description du carnage perpétré à l'arène. Soucieux de ne pas perdre davantage de temps, le guide spirituel d'Orzhova demanda à voir la femme en question. Le lieutenant Fredur l'accompagna, ainsi qu'un autre soldat armé d'une torche et d'un trousseau de clé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La peur, la mort, le sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
La peur, la mort, le sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Archives des pastorales terminées
» Mort de rire, mort de peur.
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» Quel est l'animal qui vous fait le plus peur ?
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Ravnica, cité des Guildes :: Quartier Neutre :: Arène de Kyrma-
Sauter vers: