Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le droit du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Le droit du sang   Ven 24 Aoû 2012 - 18:29

"Et je viens ici réclamer ce qui me reviens de droit ! s'époumona l'ancienne Gruul pour la quatrième fois. Je suis Saphya Palerchov, seule et unique dignitaire et héritière de la fortune Palerchov. Qui, je l'espère pour vous, n'a pas été absorbée par les sacro-saints banquiers de notre guilde. Tant qu'il demeure une héritière vivante, alors l'argent ne peut être versé à quiconque ! Et je peux bel et bien vous prouver mon ascendance. Pour cela, quelques gouttes de mon sang suffiraient à vous rassurer sur mes origines. Je suis également une descendante des Alnyriev. L'ainée, à laquelle reviens de droit la fortune volée par le pontife Palerchov.

Et je n'accepterais plus aucune insolence de votre part. Je fut pris par l'envie d'aller me renseigner auprès d'une guilde rivale. Pourtant, je n'ai en aucun cas quitté la guilde des transactions. Alors soyez-en sûr que je saurais en parler à qui de droit si vous ne vous adressez pas à moi de la façon qui convient selon mon rang !"


Les deux yeux vairons de la femme regardaient exécrées le petit Orzhov devant lui qui ne souhaitait pas lui accorder une entrevue avec le plus haut dignitaire de cet endroit. Son sang, malgré ce que pensait Rahinov, n'avait aucunement perdu de sa valeur, car, selon les lois Azorius, Jade n'avait jamais quitté Orzhova. Du moins, son engagement n'avait jamais quitté Orzhova.

**Quels plaisirs que ces lois Azorius. Quels facilités nous avons afin de retrouver ce que nous avons perdus. Et heureusement que je me suis abstenu de nourrir tout engagement envers mon clan. Je suis sûre, qu'aujourd'hui encore ils m'accepteraient parmi eux si je revenais. Un groupe facilement manipulable si le besoin se fait sentir. Et selon les plans du pontife, il va se faire sentir.**

"J'espère que vous aurez la présence d'esprits d'appeler un de vos dignes représentants avant de commetre une bavure," reprit la femme à l'adresse du petit homme qui commençait à suer à grosses gouttes. Il n'avait jamais eu à subir une telle épreuve. Sans compter que l'apparence de la femme n'avait rien pour le rassurer : drapé dans les vêtements Orzhov que s'étaient procuré le pontife. Et il avait réussi à faire un bon choix, mettant en valeur ses attributs, sans en faire trop et tomber dans l'opulence. Et elle avait réussi à y intégrer Opus est Innocens, son arme, sans difficulté. La vue de l'arme, une longue épée bâtarde stylisée aux gravures magnifiques en faisait plus qu'une arme d'apparat : elle tenait là un véritable bijou. Surtout lorsqu'elle déchainait sa puissance en combat, ce qui, certes, lui drainait son énergie, mais brûlait tout ce qui l'entourait. Jade attendit alors que le petit Orzhov se décide à le faire enfin monter rejoindre quelqu'un qui pourrait faire quelque chose dans son sens, car actuellement, elle ne risquait pas d'aller bien loin.

[Hrp :] Quête courte, servant à clore le RP qui fait passer Jade de Gruul à Orzhov. Je demande un Maître du Jeu. Rahinov a normalement grandement aidé Jade, puisque cela fait partie de leur contrat. Récupérer ses droits devraient donc se révéler moins ardu que la mine des monts de Lyrie. [/Hrp]

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Le droit du sang   Sam 25 Aoû 2012 - 11:01

Le subalterne finit par décider qu'après tout, il n'avait pas à se coltiner des furies pareilles pour des demandes aussi importantes, et que risquer la colère de la hiérarchie pour un dérangement était moins dangereux que de se voir reprocher ensuite une erreur. Aussi demanda-t-il à Jade de patienter un instant, et fila hors de la pièce le plus vite possible.

La jeune femme commençait à s'impatienter sérieusement quand, enfin, quelqu'un revint s'occuper d'elle. Une femme rentra dans la pièce d'un pas décidé, qui faisait claquer les talons de ses bottines de cuir gris. Elle était bien plus petite que Jade, mais n'était pas moins impressionnante. Son visage n'était pas vraiment harmonieux : son front était trop étroit et sa mâchoire trop large ; son nez un peu grand et ses yeux trop enfoncés. Malgré cela, elle n'était pas laide, bien au contraire, et dégageait un charisme impressionnant. Elle tenait la tête très droite, son expression était celle de la curiosité sarcastique. Un sourcil fin, épilé avec le soin caractéristique des élégantes orzhoves, se levait légèrement tandis qu'elle examinait la visiteuse. Elle était vêtue d'un haut de cuir gris perle à col fermé sur la gorge, qui moulait joliment son corps, et d'une large jupe de tulle blanc pur. Elle portait quelques bijoux, notamment dans sa chevelure d'une curieuse couleur rosée. Son regard vert, pénétrant et plein d'intelligence, se ficha dans celui de la Gruul avec une assurance rare. Elle diffusait une odeur de vanille mêlée de musc ; et quand elle prit la parole, sa voix était plus haut perchée qu'on ne l'aurait imaginé.

"Vous êtes donc Saphya Palerchov. Et vous réclamez votre héritage. Ah, c'est vrai, j'ai une note sur mon bureau vous concernant... Hé bien, je pense que tout cela risque d'être un peu compliqué, voyez-vous ?" attaqua-t-elle d'un ton aussi sarcastique que ses traits l'avaient laissé entendre. "Il vous faudra d'abord prouver tout cela. Et puis... Mais venez dans mon bureau." ordonna-t-elle avant de se retourner et de repasser par la porte d'un pas toujours aussi énergique, sans se soucier de savoir si on la suivait ou non.

Après avoir traversé deux couloirs, elle poussa une porte et les deux femmes se retrouvèrent dans ce qui aurait pu être un boudoir, avec des fauteuils dans les tons vieux roses, parme, et vert sombre. Les tapisseries, tapis et tentures étaient à l'avenant. Des lumignons diffusaient sur le tout une lumière assez forte, juste assez jaune pour paraître tout de même chaleureuse. Un immense bureau de bois acajou verni occupait une bonne partie de la pièce, n'ayant pour vraie concurrence qu'une énorme armoire pleine de dossiers. La table de travail elle-même était couverte de paperasse. L'interlocutrice de Jade se laissa tomber sur son siège, et désigna à la Gruul un fauteuil.

"Amarise Noureev. Je suis légiste, et spécialiste des cas d'héritages. Je crains que le vôtre ne soit complexe. D'abord, il reste un Palerchov en vie. D'autre part, de mémoire, le testament d'Alnyriev ne précisait pas de tout remettre à l'aînée. De plus, Anya a ressurgi et donc récupéré sa fortune. Je crains qu'il ne vous faille aller en justice si vous voulez faire valoir vos droits plus ou moins justifiés dessus..." Son ton était devenu neutre : celui, professionnel, d'une femme de caractère habituée à faire son travail efficacement.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Le droit du sang   Sam 1 Sep 2012 - 0:25

Tout en avançant, l'ancienne Gruul regardait attentivement autour d'elle. Elle s'imprégnait de ces lieux. Elle allait en avoir besoin temporairement. Peut-être même plus, selon les besoins du pontife. La femme l'amusait plus qu'elle ne s'y attendait. Du haut de leurs grands airs, les Orzhov étaient de bien drôles de personnes. Mais elle voulait sa richesse. Le reste, elle n'en avait cure. Bien sûr, elle allait devoir garder son rôle pendant un bout de temps. Peut-être même quelques années si Rahinov le lui demandait. Elle le ferait, par honneur, allégeance, et amour. Et pour ça, elle devait se faire accepter parmi les Orzhov.

Spoiler:
 

Le temps de finir sa réflexion, Jade était déjà arrivée dans le boudoir et prit place sur un fauteuil, les yeux droits dans ceux de la femme. A l’évocation du nom d’Anya, Jade se sentit légèrement ciller, sans rien en laisser paraître.

« Je suis l’héritière légitime de la fortune Palerchov, commença-t-elle tranquillement, de par le fait que je porte son sang, et que je sois sa fille unique. Je suis, à ce titre, tout aussi recommandable, si ce n’est plus que mon oncle, pour gérer cet fortune, que je saurais investir. J’ai beau n’être toujours qu’une vulgaire Gruul à vos yeux, j’ai reçu un enseignement digne des plus grands, et je saurais le mettre à profit.
Quand à vos tests, faites donc. Toutefois, je refuse de vous laisser une seule goutte de mon sang. Les secrets des Palerchov et des Alnyriev demeurent en moi, et je ne tiens en aucun cas à les révéler. A quiconque. »

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlys Elëria
Bureaucrate
Bureaucrate
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 24
Localisation : Avez-vous besoin de le savoir ?
Date d'inscription : 12/12/2007

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
196/200  (196/200)
Zinos (argent):
109/1000  (109/1000)

MessageSujet: Re: Le droit du sang   Lun 13 Juin 2016 - 14:16

Meh...

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le droit du sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du Droit Canon et de l'Officialité Épiscopale
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Don de sang
» Le droit d'objection du Président de la République
» Monture sang-froid et homme lézard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Ravnica, cité des Guildes :: Quartier du Syndicat d'Orzhov :: Le quartier de la Cour de Justice Orzhov-
Sauter vers: