Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle vie, nouvelle lame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Nouvelle vie, nouvelle lame   Mer 1 Juin 2016 - 15:55

[Un mois après Renouveau...]


Jade rentra sans hésitation dans la boutique. Un petit armurier, qui ne payait pas de mine sur sa façade extérieure, mais promettait monts et merveilles. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle pouvait en attendre, mais de toute façon, elle ne risquait rien. Vu l'état de son amie à lame tranchante, même un mauvais forgeron n'aurait pas pu aggraver son état.
La femme, comme à son habitude des derniers temps, était recouverte d'une cape d'un noir d'encre la recouvrant des pieds à la tête. La cape, plus grande qu'elle, trainait à ses pieds. La capuche, trop large elle aussi, ne laissait rien percevoir. A peine pouvait-on deviner la chevelure blonde, presque blanche de l'ancienne Gruul. Elle ne souhaitait pas que l'on puisse voir sa robe, dans le plus pur style des femmes de sa guilde.

La boutique était dans un état qui laissait à désirer. Ici et là trainait des armes, des protections, des objets d'art. Les ouvrages de ferronneries abondait. Visiblement, il s'agissait de sa plus grande demande. Probablement pour renouvelles les nombreuses structures de la cité. Cela devait évidemment expliquer l'état du magasin. Malgré tout, Jade trouvait toujours ces atmosphères chaleureuses. Bien évidemment, il fallait faire attention où l'on mettait les pieds, mais cela ne la choquait pas outre mesure. Cela différait grandement du monde Orzhov dans lequel elle évoluait maintenant. Les esclaves à foison aidaient évidemment à conserver les lieux dans un bel état. L'argent aussi. Elle sourit. Elle effleura dans sa poche le mot de Rahinov. Son soutien financier. Le contact du papier la rassura, sans trop savoir pourquoi. Elle devenait bien émotive...

La tueuse tourna un peu au milieu des œuvres de fer en jetant de rapides coups d'œils, essayant de trouver à quoi servaient tous ces objets. Tantôt un piège, tantôt une arme, tantôt une balustrade. Rien de bien excitant en somme. Au détour de ses pérégrinations, car évoluer au sein du magasin sans rien briser relevait de l'exploit, elle eu l'occasion de tomber sur un étrange objet. Une conception hors-norme. Quelque chose de tout simplement...


"Ne touchez pas à ce générateur de brouillard, malheureux !"

La femme arrêta son geste. Un générateur de brouillard ? Ainsi donc, les Izzet avait dû inventer un tel engin ? L'Orzhov rangea l'information dans un coin de son esprit, et se retourna vers la source de la voix. Au bout du magasin, tout en longueur, se tenait un étrange individu. De grande taille, très mince, il paraissait également très musclé. Jade ne se tenta pas à deviner son espèce, et décida qu'après tout, cela ne changeait rien à l'affaire.
Elle s'approcha du comptoir avec douceur et assurance, pour ne rien briser, et laissa tomber sa capuche en arrière. Ses cheveux blonds dans l'atmosphère tamisée du lieu retombèrent sur ses épaules. Ils commençaient à repousser, et elle hésitait encore à les garder court. Un peu plus contraignant lors des combats. Plus féminine malheureusement. Ses yeux vairons vinrent se fixer dans le regard de son interlocuteur, et elle fit apparaître son épée de sous sa cape. Elle déroula le tissu qui l'entourait, et le forgeron siffla entre ses dents.


"Elle est en sale état, n'est-ce pas ? Il s'agit de mon plus fidèle compagnon. Ceci explique cela. Je veux qu'elle retrouve son éclat d'antan. Je veux même plus. Je veux que vous l'améliorez. Reprenez l'acier, retravaillez-le. Je veux qu'il soit plus dur. Plus tranchant. Elle sera plus lourde ? Qu'importe. Je veux croire que vous en êtes capable. Je veux qu'elle soit à même de recevoir n'importe quel traitement. Je ne veux pas d'une arme d'apparat. Je veux une arme de combat. Une arme de mort. Une arme inspirant la crainte et le respect. Ais-je raison de croire en vous ?"

Sur ces mots, la jeune femme exhiba volontairement le collier qu'elle portait. Un pendentif reprenant le cachet des Orzhov. Son laissez-passer. Les esclaves se le faisait tatouer sur le visage, les Orzhov libre l'arborait avec fierté. Elle avait réussi à en récupérer non sans mal à Orzhova, elle comptait bien s'en servir.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouvelle lame   Jeu 9 Juin 2016 - 21:13

"Je fais tout."

Sous ses paupières un peu brûlée, le forgeron fixait Jade.

"Tout, c'est le prix que vous êtes prête à y mettre.
— Votre prix sera le mien."

Il hocha la tête et vint examiner l'acier, amenant avec lui une odeur de sueur et de métal surchauffé.
"Parlez-moi de vous. Soulevez ici ce que vous pouvez soulever. Parlez-moi de vos batailles. Parlez-moi de vos passes favorites. De votre style de combat. Parlez-moi de vous, et je ferai votre épée."

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouvelle lame   Lun 13 Juin 2016 - 12:01

Jade regarda le forgeron avec circonspection. Que lui voulait-il exactement ? La faire parler d'elle ? Elle sourit. Elle allait sélectionner ce qu'elle allait lui dire, comme d'habitude.

"Je suis une assassine. Orzhov évidemment." Jade fit le tour de la boutique, et prit le temps de regarder ça et là divers objets, de les soupeser. Puis elle s'arrêta devant un magnifique objet de mizzium brut. Elle ne comprenait pas réellement l'utilité profonde de la chose. Elle jeta un œil au forgeron, visiblement légèrement impatient au vu du temps que prenait la femme. Elle ne savait pas comment un tel objet avait pu arriver dans une si petite boutique. C'était impressionant. Le mizzium était jalousement gardé par les Izzet, elle le savait, et peu de personnes pouvaient s'en procurer. En tout cas, peu de personnes pouvaient se procurer du mizzium brut. "Surprenant, votre mizzium. Je dois dire que... Elle souleva l'objet avec un peu de difficulté, au vu du poids de l'objet. Je suis impressionnée... Depuis quand des forgerons non Izzet traitent du mizzium ? Enfin, je m'égare. Comme je vous le disais, je suis une assassine. Je tue. J'égorge et j'étripe principalement. Je regarde le sang de mes ennemis inonder les pavés. Je ne pense pas que vous puissiez connaître cette sensation, ce frisson qui vous parcourt l'échine lorsque vous sentez que vous prenez le dessus, doucement. Lorsque vous sentez les os de votre adversaire craquer. Lorsqu'il commence à implorer votre pardon et votre clémence. Puis, petit à petit, vous voyez ses yeux s'écarquiller. Il comprend. Pas de pardon. Pas de clémence. Pas de répit. Seulement la mort. Puis, il connaît le châtiment qui suivra. D'abord, une agonie lente et douloureuse. Puis, son fantôme errera à jamais en Agyrem. Il maudira ceux qui lui ont donné la vie. Et il maudira ce jour qui l'a mit sur mon chemin. Elle lança un regard chargé de sens au forgeron. Vous ne pouvez pas connaître. Tuer ou être tuer. Vivre ou mourir. Cette poussée d'adrénaline. Cette montée de plaisir, de désir, et d'envie."

Jade marqua une pause, et recommença à balader son regard sur la pièce. Elle laissait le temps au forgeron d'assimiler ce qu'il venait d'entendre. Elle savait que son impression extérieure devait trancher avec ce qu'elle venait de dire.

"J'ai affronté bien des adversaires, en bien des endroits. J'en ai tué également un certain nombre. Les arènes Gruul connaissent mon nom.
J'ai pu tuer une araignée géante. Détruire une femme d'un coup de poing. Affronter un pontife Orzhov sur son propre terrain. Je n'ai pas de passes favorites. Doit-on en avoir ? Il n'est qu'une passe qui me soit chère : celle qui détruira mon adversaire. Je ne suis pas du genre à laisser traîner les choses. Les combats doivent se terminer rapidement. L'agonie peut durer longtemps. Mais le combat en lui-même doit se terminer au moment même où il commence. Par ma victoire.

Je ne veux pas de mon épée. Je veux la seule épée qui puisse m'accepter. La seule épée qui pourrait me seoir. Ma lame doit inspirer la peur à peur sortie. Elle doit montrer la force de son propriétaire. Son tranchant doit être aussi effilé que moi. Aussi coupante qu'un rasoir. Je veux une épée capable de mettre fin aux jours des dix paruns. Capable de mettre à terre Borborygmos. Capable de trancher les têtes de l'Obzedat. Je suis un assassin, une tueuse. Pas une éleveuse de guivres."

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouvelle lame   Ven 17 Juin 2016 - 23:30

Le forgeron leva brièvement les yeux au ciel. Les guerriers, les Orzhovs.

"J'ai l'alliage qu'il vous faut. Quant à la garde... Souhaitez-vous le symbole de la guilde ? De votre famille ? les deux ? Avez-vous une préférence pour sa forme ? Une bâtarde, un espadon, une claymore ?" répondit-il en fourrageant dans les braises.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouvelle lame   Dim 19 Juin 2016 - 22:04

Jade regarda l'homme en souriant. Visiblement, son discours ne lui avait rien fait. Peut-être avait-il l'habitude.

« Un espadon est évidemment ce qu'il me faut. Il me faudra une arme qui arrache les chairs en coupant les tissus. Je pense que vous voyez ce que je veux dire.
Je souhaite que l'arme soit vierge de toute inscription. Prévoyez simplement de quoi sertir un cristal dans son pommeau, au bout. Je pense que vous pouvez également traiter la garde en feuille d'or. »

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouvelle lame   Jeu 7 Juil 2016 - 21:45

Le forgeron eut un franc sourire, l'espace d'un instant.


"Une vraie, belle arme." Il claqua de la langue.
"Il est rare que l'on me demande ce genre d'ouvrage, rare que de véritables guerriers viennent chercher ce qu'il leur faut..."

Il tendit son marteau, manche en avant, vers Jade.


"Pouvez-vous le tenir, Dame ? Pouvez-vous l'abattre ?"

Le cuir poli par des années d'efforts était doux sous les doigts de la jeune femme. Elle le saisit à pleine main. Elle ne fut pas tant surprise par son poids que par son équilibre. Il était parfait : assez lourd pour amplifier la force du forgeron, sans épuiser son bras. Il paraissait prêt à accompagner le choc et l'élan alors même qu'elle n'avait pas fait le moindre mouvement.


"C'est mon arme. Cette nuit, je créerai la vôtre. Et vous la frapperez, vous aussi, vous serez mère de votre lame. Suivez-moi."

Il reprit le marteau et disparut dans l'arrière-boutique. Sans hésitation, elle lui emboîta le pas, sentant la chaleur augmenter. Deux salles pleines de ferronnerie plus tard, elle suait à grosse goûtes. Trois fourneaux qui auraient faits des jaloux chez les Rakdos ronflaient. Une femme, qui semblait supporter la température avec un stoïcisme absolu, ne cessait de les alimenter tout en veillant sur les cuves de métal en fusion. Un homme, un minotaure et une semi-ogresse battaient des pièces de métal dans un vacarme d'acier. Le forgeron l'amena plus près des cuves, et lui désigna un alliage sombre, veiné de ce qui ressemblait à de l'électrum, qui bullait avec une paresse trompeuse dans un large creuset.

"ça vous plaît ?"

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle vie, nouvelle lame   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle vie, nouvelle lame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle planète, nouvelle excursion
» Pas de nouvelle, Bonne nouvelle ? ft .Amanda
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Ravnica, cité des Guildes :: Quartier du Syndicat d'Orzhov :: Le marché de Ravnica :: Marché Est-
Sauter vers: