Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation : Aadriomech, chasseur Simic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aadriomech
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Présentation : Aadriomech, chasseur Simic   Mer 19 Sep 2012 - 17:48

Histoire :
Première partie : Homo homini lupus est

La cellule de stase modifiée s’ouvrit avec un bruit spongieux. Les acolytes Simics tirèrent son occupant hors de la masse protoplasmique bouillonnante. Leur supérieur se fit la réflexion que le sac organique qui enveloppait la créature lui donnaitl’apparence d’une cellule gigantesque, dont la membrane serait le sac en question, dont le cytoplasme serait ... du cytoplasme, et le noyau la créature en elle-même : le système cérébro-spinal d’un être humain. Le cerveau était connecté à un étrange masque métallique fixé sur la membrane, qui lui servait d’interface avec le monde extérieur, tandis que sa moelle épinière et le reste de ses terminaisons nerveuses flottait dans le cytoplasme en pulsant doucement. D’après les premières analyses au mana vert, la modification de la cellule avait parfaitement fonctionné : l’humain, ou ce qu’il en restait, était encore vivant, et était resté conscient durant ses deux années de stase. Le Simic se demandait ce qui avait pu motiver une telle demande de la part de son Maître-tisseur : rester prisonnier d’une cellule de stase durant des années pouvait s’avérer dangereux pour la stabilité mentale d’un être pensant, mais qu’il reste conscient durant toute cette période était le plus sûr chemin vers la folie. Toutefois, il devait obéir aux ordres. Sur un signe de sa part, les acolytes portèrent le sac organique et son occupant dans la salle de travail du Maître-tisseur.
Le Maître-tisseur vida son verre d’extrait de chlorophylle d’un trait et réfléchit. Il était digne de son rang et des privilèges qui allaient avec. Il tissait littéralement la vie, modelant les sujets qu’on lui proposait en les adaptant à l’urbanisme ambiant avec autant d’aisance qu’une araignée forme sa toile, conformément à la volonté du Visionnaire. La thèse qui lui avait permis d’entrer à Novijen était devenu un document de référence parmi les acolytes, et plus de la moitié de la faune du quartier devait sa survie à son doigté expert. Mais si ce projet aboutissait, ce ne seraient que des broutilles. Il pourrait prétendre au titre de ghildmage sans souci, et peut-être même plus haut si il parvenait à trouver d’autres sujets aussi parfait que celui qui se trouvait en ce moment posé devant lui. Encore fallait-il que ce prototype aboutisse ...
«Sujet 3-42-57B. Vous m’êtes précieux, savez-vous ?»
Le Simic attendit un instant, mais ou bien 3-42-57B était encore en état de choc, ou bien il n’était pas enclin à répondre. Cette pensée l’irrita momentanément. Pour une fois que l’expérience demande une collaboration de la part du sujet, et qu’il avait en plus eu la chance d’en trouver un qui soit volontaire ...
«Bon, allons droit au but. L’essai d’il y a un an fut peut-être un peu ... prématuré, mais nous vous avons gardé en vie, c’est ce qui compte. Êtes-vous prêts à réessayer ?»
«Je suis ... prêt à ... vous montrer ...»
La voix qui venait de résonner dans la pièce n'avait rien d'humain. La seule émotion perceptible dans ces mots projetés avec peine à travers les filtres métalliques était une rage sans nom teintée de moquerie méprisante, et même cette rage était altérée par l'amplificateur vocal, de sorte qu'il n'en résultait qu'un marmonnement ironique et monocorde à la fois.
Sur un signe du Maître-tisseur, deux acolytes déposèrent devant la créature un cube composée de plusieurs couches superposée. Cet objet feuilleté était une merveille de bio-ingénierie comme seul le Maître-tisseur en était capable : il avait superposé des dizaines de strates différentes : chitine, écorce, derme humain, gobelin ou elfe, plaque d'armure, feuille d'or, couche de mizzium, du plus faible au plus résistant des matériaux existant, tout était là.

«Penchez-moi ... au-dessus ...»
Les acolytes hésitèrent, mais le Maître-tisseur donna son accord. Les deux servants saisirent le sac organique, et l'inclinèrent de sorte que le masque de métal se trouve face à face avec le dessus du cube.
**Se souvenir ...**


La créature se souvint du jour de son arrivée à la Légion. Sa fierté, son impatience. Le frisson des premières arrestations. Le calme nonchalant dans le poste de garde. L'honneur, le courage. L'entraide. Autant de choses qu'il désirait connaître. Autant de choses qu'il ressentit avec bonheur. Il était un Boros, une extension de la loi. Il était l'ordre. Il était la raison pour laquelle les créatures de la nuit se dissimulaient pour leurs forfaits. Il était une partie de la palissade qui protégeait un village des bêtes sauvages.
Et un jour, sa désillusion. Une interpellation trop fougueuse, dirent ses supérieurs. Il fut relégué au travail administratif. Les dossiers et le rangement lui échurent. Il commença à boire. Pour oublier que les idéaux de la guilde n'étaient pas les siens. Pour se mentir : les lois ne peuvent être en désaccord avec la protection du peuple. Si ?


**Hypocrisie ... Opportunisme ...**

Si. Il parcourut les dossiers. Il lut les rapports. Les Boros ne protégeaient pas les opprimés. Les Boros protégeaient la loi. Les Boros n'empêchaient pas un assassin de tuer, mais vérifiaient d'abord si il y était habilité par un contrat. Et le plus lourd crime possible, l'entrave au commerce, ne concernait pas forcément le malfrat qui faisait chanter un marchand. Mais aussi le vieil homme, abusé par un avoquiste ambitieux, qui n'a pas su défendre sa modeste quincaillerie.
Les années passèrent. Les derniers remparts de sa naïveté se lézardèrent et s'effondrèrent. Il but davantage. Il demanda à passer la totalité de son service dans l'administration. Ce n'était pas de la peur. C'était de la lâcheté. Il ne supportait plus de voir ces légionnaires qui croyaient encore en ce qu'ils faisaient. Il croisait avec un rictus de mépris mêlé de pitié ceux qui étaient encore aussi téméraires et naïfs qu'il l'avait été. Il vit d'autres sombrer dans la solitude et la morosité. Il vit Agrus Kos sombrer après la mort de son collègue. Il vit un chevaucheur de Rokh être emprisonné pour avoir voulu témoigner lors d'un procès Orzhov douteux. Il vit comment l'immense machine-abattoir des neuf Guildes assujettissait quiconque lui résistait, et comment elle broyait les êtres bons.


**Décadence ... Marchandages ... Immoralité ...**

Il continua tout de même de lutter, à sa façon effacée. Il parvint à résoudre une affaire plutôt épineuse en mettant en corrélation deux affaires depuis longtemps oubliées. Il renvoyait les dossiers des criminels enfuis au bureau des jeks, afin qu’ils continuent à chercher les visages des meurtriers et des violeurs. Il se débattait encore.
Vainement.
Ses nombreux memento étaient tous ignorés. Il reçut un avertissement. Et il but davantage encore.


**Désespoir ... Criminels intouchables ...**

Un soir, alors qu'il avait une fois de plus tenté sans résultat de noyer sa culpabilité misanthrope dans l'alcool, il finit par rassembler les miettes de son courage. L'effet désinhibant de la boisson fit son effet, et il prit une décision.
Durant tout le reste de son existence, il s'efforça de mémoriser chacun des dossiers qui échouaient dans son bureau avant de les ranger. Les pyromanes, les raideurs, les coupe-bourses, les violeurs, les cambrioleurs. Tous leurs noms s'imprimèrent dans son esprit au fer rouge de la colère.
Il avait quarante ans à présent, et en paraissait soixante. Toute sa mémoire était consacrée à sa tâche : devenir un répertoire vivant de ces malfaiteurs qui n'avaient jamais été inquiétés.
Il en faisait des cauchemars. Les victimes venaient le visiter, l'accusant de les oublier. Tant d'horreurs, tant de méfaits.


**Coupables ... En fuite ... Introuvables ... Portés disparus ... Acquittés ...**

Et lors de l'anniversaire de ses soixante ans, il brisa le sceau Boros qu'il portait en sautoir. Laissant derrière lui un appartement vide et impersonnel qui contenait ses maigres possessions, il alla voir un Maître-tisseur.

**Les punir ... Tous les punir !**


Le Maître-tisseur sursauta. Le cytoplasme dans lequel baignaient les restes de l'ancien Légionnaire pulsait soudain d'une lueur bleutée, et les terminaisons nerveuses s'agitaient comme autant de tentacules, aspirant l'énergie de son environnement. Un grognement rauque sortit des filtres vocaux du masque tandis que la créature peinait sous l'effort, aussi bien psychiquement que physiquement.
Après quelques secondes, un fluide noir et visqueux goutta de la grille du masque métallique et tomba sur le cube. L'ichor grésilla et continua sa chute, traversant sans peine les dizaines de strates protectrices. Tout juste la trajectoire du liquide fut-elle déviée par la couche de mizzium.
Le Maître tisseur se leva, et s'agenouilla à côté de la créature, ses yeux écarquillés fixés sur l'ichor noir.

«Incroyable. De la haine liquide ... Une émotion, synthétisée au niveau cellulaire. C'est incroyable ...»
«Jugez-vous à présent ... que ma proposition ... vaut la peine d'être menée à bien ?»
La voix rauque, épuisée de la créature sortit le Simic de son admiration rêveuse. Il se releva, s'assit de nouveau derrière son bureau.
«Sujet 3-42-57B, conformément au contrat que vous avez signé lors de votre premier entretien avec moi, vous allez être chirurgicalement implanté dans un corps organique disposant des spécificités que vous avez demandée, et ce afin d'entretenir cette aptitude particulièrement intéressante que vous avez développée. En échange de quoi, vous vous engagez à venir régulièrement subir les batteries de tests que nous avons mis au point pour vous, et à servir les intérêts du Cartel en toute chose. Confirmez-vous vous engager à respecter cet accord de votre plein gré ?»
Le Maître-tisseur referma le dossier intitulé sobrement "Adaptation du sujet 3-42-57B à la chasse en milieu urbain" et attendit la réponse de son sujet d'étude.
Bien entendu, ledit sujet savait bien qu'il ne pourrait simplement demander un nouveau corps à un Simic et repartir. Mais peu lui importait les conséquences. Il connaissait par cœur les noms et visages de ceux qui devaient être châtiés, et il lui fallait à présent les moyens de le faire.

«Je confirme avoir eu connaissance des termes de notre marché, et je les accepte.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Présentation : Aadriomech, chasseur Simic   Mer 19 Sep 2012 - 20:30

Prometteur ! J'attends la description physique et psychologique.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ06
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 17/10/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10,5
Points d'Expérience.:
9843156413554/100  (9843156413554/100)
Zinos (argent):
9223372036854775807/1000  (9223372036854775807/1000)

MessageSujet: Re: Présentation : Aadriomech, chasseur Simic   Jeu 20 Sep 2012 - 8:36

Oui, enfin des Simics sur le forum !
Ne te soucie pas du grimoire, un MJ s'en occupera avec toi par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mjokkoto l'Assoupie
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 175
Age : 26
Localisation : Entre Mania et Démentia
Date d'inscription : 12/06/2011

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
23/100  (23/100)
Zinos (argent):
110/1000  (110/1000)

MessageSujet: Re: Présentation : Aadriomech, chasseur Simic   Jeu 20 Sep 2012 - 14:13

" L' Homme est un loup pour l'Homme"... quelle entrée en scène sunny
Bienvenue dans la micro Ville-Monde.
Ca, c'est pas du Simic de supermarché! Comme tout les Simics du coin d'ailleurs ^^. Vite, la suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozerat le Dément
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/08/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
3/100  (3/100)
Zinos (argent):
100/1000  (100/1000)

MessageSujet: Re: Présentation : Aadriomech, chasseur Simic   Jeu 20 Sep 2012 - 15:25

Mjokkoto l'Assoupie a écrit:

Ca, c'est pas du Simic de supermarché! Comme tout les Simics du coin d'ailleurs


Ouais ouais, fais gaffe a ce que tu dis ou tu vas finir dans une éprouvette :p

P.S : Owi un copain simic :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ishmæl
Vrai Enfant de Ravnica
Vrai Enfant de Ravnica
avatar

Nombre de messages : 475
Age : 21
Localisation : Quelque part dans la cité-monde, à tenter de comprendre.
Date d'inscription : 17/05/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
18/100  (18/100)
Zinos (argent):
10/1000  (10/1000)

MessageSujet: Re: Présentation : Aadriomech, chasseur Simic   Jeu 20 Sep 2012 - 18:07

Bonjour mon gros monsieur ! Tu peux me donner des biscuits ?

Maintenant que le plus important dit, je peux te souhaiter la bienvenue - et si tu es le double-compte d'un ancien membre, je casse un biscuit en deux ! - et t'annoncer mon enthousiasme face à ton personnage ! J'adore vraiment ! !

PS: sinon, mes maigres souvenirs en latin me soufflent que l'on dirait plutôt "Homo homini lupum est." Après tout [us] est la marque du nominatif pour le latin de "loup" alors qu'ici, c'est du COD, donc de l'accusatif. Enfin, je puis me tromper...

_________________
Alors, je me plantai devant elle en souriant de toutes mes dents, et dis d'un air joyeux:
-"Bonjour madame ! Je m’appelle Ishmæl, vous auriez des biscuits pour moi ?!"


Dernière édition par Ishmæl le Sam 22 Sep 2012 - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozerat le Dément
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/08/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
3/100  (3/100)
Zinos (argent):
100/1000  (100/1000)

MessageSujet: Re: Présentation : Aadriomech, chasseur Simic   Jeu 20 Sep 2012 - 19:18

Nan nan, c'est bien homo homini lupus est :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elryann
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 160
Localisation : Non loin du sol.
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
64/100  (64/100)
Zinos (argent):
100/1000  (100/1000)

MessageSujet: Re: Présentation : Aadriomech, chasseur Simic   Ven 21 Sep 2012 - 2:10

Moi je dis qu'Ishmaël a raison (de façon totalement arbitraire) et que le nouveau doit greffer une paire de coudes renforcés à Yarkol. Ben oui, ça peut toujours servir.
Sois le bienvenu !

_________________
163 centimètres de morgue.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation : Aadriomech, chasseur Simic   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation : Aadriomech, chasseur Simic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» presentation de xooit le chasseur de cauchemard
» Questionnaire de présentation
» présentation de demi lovato
» La Grotte du Chasseur
» Modèle de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Background ! :: Fiches des personnages-
Sauter vers: