Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quartier des Chevaliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysander
Parangon de la Loi
Parangon de la Loi
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 24/08/2012

MessageSujet: Quartier des Chevaliers   Lun 27 Aoû 2012 - 15:39

Tandis que ma conscience s'éveille péniblement, mes yeux se révulsent devant l'horreur de ma situation. Je me tiens au centre d'un gigantesque gouffre ceinturée de lave en fusion et de flammes plus hautes que les Tours de l'Ordre elle-même, où des centaines de visages grimaçants et d'êtres improbables s'ébattent dans une orgie de violence et de dépravation. La cacophonie ambiante ravive ma douleur au torse, me faisant hurler aussi fort que les membres de cet ignoble carnaval. Je sens qu'on agrippe mes bras et qu'on me soulève. Des succubes aux visage d'ange et au corps difforme se rit de moi en me portant aux nues, et d'abominables démons plantent leurs griffes de Sombracier à travers mon armure, épluchant ma scintillante armure comme un fruit pourri. Me voilà nu, tremblant devant cette assemblée infernale qui ne cesse de rire à mes dépends. Puis de splendides et vénéneuses créatures se rapprochent, entamant de langoureuses caresses, ravivant ma honte et mon inavouable désir. La douleur reprit soudain ses droits lorsqu'elles plantèrent dans mon corps de fines lames noires et suintantes, comme celle qui fut à l'origine de mes troubles. Je vis alors le visage de mon agresseur sur tous les sombres festivaliers.

"AAAAAAAH !"

Le silence. La nuit. Mon dortoir. Ce n'était qu'un détestable cauchemar. Machinalement, j'ouvris ma tunique et défit les bandages qui pansaient ma plaie. Celle-ci était toujours aussi suintante, et gardait un aspect noirâtre. J'avais pris cela pour de la nécrose, mais les tissus ne semblent pas être altérés outre-mesure. Ils ont juste été ... décolorés. Je n'ai plus le choix, je dois voir un guérisseur, mais Le Grand Mestre et L'Arbitre Stevh souhaitent garder mes agissements nocturnes secrets, même s'ils sont la volonté incarnés de la Loi. je n dois point alerter mes camarades. Peut-être trouverais-je un rebouteux efficace dans les quartiers libres ? Ne perdons pas de temps. J'enfile ma grande armure, mais la recouvre d'un long manteau de haillons. On entends malgré tout les cliquetis, et Rhok demeure bien visible. On me prendra pour un home d'arme peu loquace, pas pour un Paladin D'Azorius.

En quittant les Tours, je senti l'ombre d'un esprit effleurer le mien. Un télépathe ? Le grand mestre ? Stephan ? Je l'ignore, mais de toute manière, il n'a pas du déceler grand chose, je suis déjà loin. Que la Justice me garde, je souffre tant...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ06
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 17/10/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10,5
Points d'Expérience.:
9843156413554/100  (9843156413554/100)
Zinos (argent):
9223372036854775807/1000  (9223372036854775807/1000)

MessageSujet: Re: Quartier des Chevaliers   Mar 28 Aoû 2012 - 13:41

Les ruelles défilèrent tandis que Lysander se dirigeait vers les quartiers neutres, perdant peu à peu de leur grandeur pour devenir plus hétérogènes au fur et à mesure que le paladin s'éloignait du Prahv.
A cette heure-ci, peu de monde passait dans les rues. Des silhouette portant cape et capuche : Orzhovs revenant des salles de plaisir Rakdos ? Aigrefins à la recherche de victimes ? Ou simplement quelqu'un d'autre qui voulait passer aussi inaperçu que lui ? Des ivrognes cuvaient l'alcool de la veille, adossée contre les murs ou gisant devant le seuil des tavernes. Deux patrouilleurs Boros à l'air peu convaincu passèrent. Quelques filles de joies, ici et là, discutaient en attendant que la nuit passe, mais disparurent comme par magie quand les Boros repassèrent. Une vieille devkarin passa, emmenant un brunécaille chargé de champignons. Une silhouette frêle, qui le croisa alors qu'il était à présent au coeur des francs-quartiers. La faune nocturne de ce quartier, qui compte parmi les plus calme des neutres.
Soudain, Lysander trébucha. L'espace d'un instant, il avait cru voir quelque chose, non pas dans la rue, ni même devant, mais
dans ses yeux ... Une forme indescriptible, un bouillonnement en perpétuel changement ... Puis déjà plus rien, le souvenir s'était effacé avec une rapidité surprenante. Le serviteur de la Justice eut beau se concentrer, c'était comme essayer de saisir de l'eau. Cette sensation lui laissa un goût d'agaçante frustration. Il reprit sa route, essayant d'écarter cette impression parasite de son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 22
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Quartier des Chevaliers   Mar 28 Aoû 2012 - 20:16

Les habitudes de Silviel changeaient de plus en plus ces temps-ci. Lors de ses insomnies, elle ne se rendait plus que rarement dans les jardins et chapelles de Selesnya. Désormais, elle avait une préférence pour cette partie du Quartier Neutre, plus paisible que les autres - les Haazda la surveillaient de jour, laissant la nuit aux Boros. Bientôt, elle rejoindrait les anonymes neutres, ceux dont la vie était sacrifiable à merci sans avoir à payer de taxes.
Toutefois, il lui fallait en conséquence prendre plus de précautions lorsqu'elle allait baguenauder ainsi, et c'était donc munie de son attirail habituel - dague, arc et flèches, besace - qu'elle sortait, dissimulant ses armes sous sa cape blanche au capuchon rabattu.

Elle errait comme un petit fantôme pâle et songeur à travers les rues, goûtant la sérénité de la ville endormie, à peine troublée par quelques éclats de vie. Elle évita soigneusement un ivrogne endormi, ne pouvant toutefois s'empêcher de se baisser un instant pour lui arranger une position plus confortable, vit passer du coin de l'oeil la patrouille Boros, et reprit sa route. Elle croisa une vieille elfe de l'ombre, ce qui lui rappella Asmodée - non, ce n'était pas le moment d'y penser. Elle rêvassa à des buissons de fleurs afin de se changer les idées, ce qui l'absorba tant qu'elle ne remarqua presque qu'au dernier moment le passant suivant. Elle l'observa tout en changeant de direction in extremis pour éviter de lui rentrer dedans. Un homme d'arme, d'impressionnante stature. Son épée était de belle facture malgré ses haillons.

Mais ce qui intrigua la chantresse, c'était l'impression générale de souffrance qui se dégageait de sa démarche, que son entraînement selesnyan lui permettait de percevoir. Pourquoi cet homme se promenait-il dans les Quartiers Neutres - fussent-ils calmes - avec ce qui était probablement une blessure ouverte ? Elle se retourna sur lui, et le suivit à pas d'elfe. Ce qui se passa immédiatement ensuite la décida à accompagner cet homme étrange, qui avait certainement besoin d'aide.

Il trébucha, et eut un sourire malsain, qui semblait fort mal à propos sur le visage dur, mais noble et soigné. Puis, comme au sortir d'un rêve, il fronça les sourcils, sembla se reprendre et continua sa route. Cette scène fut ce qui décida la chantresse à vaincre sa timidité : il fallait agir ; cet homme souffrait sans doute de terribles tourments. Il n'avait pas l'air de se rendre à un lieu précis ; il avait l'attitude de celui qui cherche une enseigne, sans savoir où il trouvera exactement ce qu'il veut.

La jeune femme emmitouflée de blanc accéléra le pas, jusqu'à se retrouver juste derrière lui. Après une grande inspiration, elle s'adressa à lui d'un ton bas, mais mélodieux :


"Il est imprudent de se promener avec une blessure ouverte, surtout dans la mesure où vous vous dirigez vers un quartier plus... agité. Peut-être puis-je vous aider ?"

Tandis qu'il se retournait, elle baissa son capuchon, révélant son visage où la compassion et la sérénité effaçaient presque la tristesse rêveuse.

"Mon nom est Silviel. Je suis chantresse de Selesnya."


_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ06
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 17/10/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10,5
Points d'Expérience.:
9843156413554/100  (9843156413554/100)
Zinos (argent):
9223372036854775807/1000  (9223372036854775807/1000)

MessageSujet: Re: Quartier des Chevaliers   Lun 15 Oct 2012 - 15:10

HRP : Lysander ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartier des Chevaliers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quartier des Chevaliers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un quartier de Mordheim
» DALIDA son quartier et maintenant là où elle repose
» chevaliers galadhrims
» Bonjour les chevaliers pourpres-11 avril 2010
» salut aux vrais chevaliers !!!!!!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Ravnica, cité des Guildes :: Quartier du Sénat d'Azorius :: Le Quartier de Prahv-
Sauter vers: