Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tsadkiël, mercenaire esthète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsadkiël
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Tsadkiël, mercenaire esthète   Lun 27 Juin 2011 - 14:40

* Nous sommes perdus dans une des arènes des Carnariums, mais celle-ci est particulière. Le sol est tendu de velours lie-de-vin, et au fond de l'arène trônent une estrade, des colonnes aux allures antiques, entrelacées de vigne vierge, et quelques corps à l'agonie. Ceux-ci sont curieusement plaqués au sol par des racines drues, sur lesquelles poussent inexplicablement un ou deux tournesols. Un personnage de haute taille fait irruption dans le décor, vêtu d'une chemise, de mitaines et de bottes en cuir, et d'un pantalon de toile sombre; seul un oeil expérimenté peut noter qu'il est armé jusqu'aux dent. *

- Oh, oui, j'aime ces petits airs dansants – l'exquise alchimie d'une porte grinçant à l'instar d'une mâchoire, et de mes pas légers contre ces dalles. N'ai-je pas le pas aussi léger que la sauterelle ? Je l'ai beaucoup travaillé, oui, d'ailleurs, je décèle toujours un soupçon d'émerveillement dans les pupilles des proies encore jeunes. Comment diable se sont-ils retrouvés acculés entre un mur et ma silhouette sans qu'aucun bruissement n'ait averti leur système d'alarme d'un danger imminent ? Me voilà, chers petits, c'est moiii !

* Il esquisse un mouvement harmonieux, comme s'il dansait, écrasant au passage les doigts d'une petite fille aux cheveux sales, étendue aux pieds du fauteuil en travers duquel il s'étend, comme après un effort physique soutenu. *

- Je suis né dans une foyer Dimir, j'étais déjà adorable. Je passai une enfance exécrable, confiné dans le secret qui caractérise cette guilde. Moi, je voulais la lumière, la magnificence des éclats d'aurore, je voulais clamer mon nom ! Nous n'avions pas de nom hors du strict cercle parental. Plus d'identité dès lors que nous quittions cet endroit glacé qu'ils appelaient chez-nous, toujours d'une mouvance incertaine, dont toutes les pièces étaient fermées à clef de peur que je ne découvre un indice compromettant sur les occupations nocturne de mon père ou de ma mère. J'ai reçu une formation intensive de mercenaire. Chez les Dimir, on tue de manière...Chirurgicale, nette, précise, comme des ombres éthérées, muettes : nous ne laissons pas de trace, nous brûlons nos vêtements, ne gardons aucun objet. On ne trouve que rarement des fratries chez les Dimir : quel risque cela serait, que de permettre à un jeune garçon l'opportunité de déployer les ailes grandioses de son inventivité, jusque là cloisonnée dans un GOUFFRE PUDRIDE, celui d'une DISCIPLINE qui ploie sous l'ÉGIDE DE LA DISCRETION ! POURQUOI ? POURQUOI DISSIMULER NOTRE ART ?
ET TOI, QUE CHERCHES-TU ?


* Un homme d'âge mûr, crucifié entre deux des piliers de marbre, a laissé échapper un râle prolongé, se mêlant à la diatribe. L'auteur de ladite diatribe bondit hors de son fauteuil, empourpré par la rage, les mains tremblantes *

- Eh bien quoi, QUOI ? Regarde-toi, tu ne ressembles plus à rien. Tu étais charmant, avec tes petites boucles poivre et sel, comme l'incarnation du paradoxe de la mort : le noir pour les tréfonds inconnu, le blanc de la délivrance ! Délivrance ? Qu'ai-je dit ? Pleures-tu ? Ai-je pleuré, moi, lors de mon premier meurtre, lorsque je voulu donner au cadavre le fantôme de sa beauté d'autrefois, transformée, sublimée par l'admirable quiétude que lui conférait son décès ? Oui, j'ai imité la vie, la vie fantasmée, la vie idéale, en le couchant sur le flan, en position fœtale, des fleurs de sang sur sa poitrine cireuse ! «Jette-le dans le canal ! Immédiatement, fais disparaître cette comédie grotesque !» Cette comédie grotesque était mon œuvre. Figures-toi, attendrissant petit tas de chair terrifié, que je suis amoureux de toutes mes œuvres jusqu'à ce que mon inspiration expire dans un infime soubresaut d'esthétisme. Le soubresaut est venu pour toi – il vient toujours, plus ou moins vite. Tu as....Une....Très belle gorge...

* Il prend l'air pensif, une moue concentrée contractant sa mâchoire, tandis qu'un mana vert est canalisé dans sa main gauche, l'autre étant posé sur sa hanche légèrement décentrée. Soudain, il se mord la lèvre inférieure, les yeux luisants de passion, et darde son regard vers la bouche de l'homme qui se tortille, horrifié. Aussitôt, des rameaux surgissent de celle-ci, avec une fulgurance saisissante, étouffant, dans leur croissance phénoménale, la victime qui s'étrangle avec les épines et les feuilles tendres. *

- N'ai-je pas oublié...Ah, oui, suis-je bête. Les fleurs...Aha ! Ne sont-elles pas ravissantes ? Je me sens seul...J'aurais besoin de mon ami...A dire vrai, personne ici ne me comprend, pas plus que les miens ne m'ont compris. J'avais tout pour être un excellent Dimir, le goût de la traque, le geste précis, l'égoïsme. Mais je n'ai pas pu réprimer mon génie. Ce crépuscule restera ancré dans les limbes marécageuses de ma mémoire...Une minuscule rue pavée, une vieille Orzhov, sanglée dans son corsage de soie, couverte de bijoux, armée comme il se doit. Une lumière rasante, mordorée, dans cette ruelle qui jouxtait une échoppe de fleuriste...Oui, je l'ai saignée à ma façon, à la jugulaire, sans la toucher, mais ses traits implacables, si sévères, si rigides lorsqu'ils vivaient, se sont détendus...Et elle était redevenue jeune. Oui, j'étais la fontaine de Jouvence, moi qui était l'oiseau de proie, un rapace spectral planant sur le grouillement abject de la vie ! Quelques minutes plus tard, elle était couverte de chrysanthèmes, savamment dénudée, rasée de façon asymétrique...J'éprouvai, mes jolis interlocuteurs, j'éprouvai alors une telle plénitude, une telle ivresse ! Oh, ce fut divin. Électrisé par mon incroyable capacité à mettre en scène l'assassinat, fou de joie, je glissai un parchemin dans la paume de cette aimable dame. Il comportait...mon prénom.
Vous vous doutez du scandale. Plutôt que de me faire égorger pendant mon sommeil, ou vaquant à mes petites occupations ésotériques, j'usai de mon ascendant sur certains de mes congénères pour m'enfuir et gagner les territoires Rakdos. Voyez-vous, mes amis, je dispose, sur mes semblables, d'une certaine influence, qu'on pourrait qualifier de magnétisme. N'est-ce pas amusant ? N'est-ce pas follement réjouissant que les vivants soient ainsi captivés par moi, alors que seule l'image de leur cadavre déguisé est susceptible d'exciter mon intérêt ? Moi, je trouve ça très drôle, libre à vous d'être de pathétiques créatures dépourvues du moindre humour. Peu de monde sait échapper au poison de mon mépris. Chez les Rakdos, vous savez, ces brutes arrogantes et persuadées de détenir les flammes du monde entre leurs paumes calleuses ? Eh bien, chez les Rakdos, vous parviendrez à vous fins si vous montrez les crocs. Bonjour, je suis plus fort que vous, et je vais tous vous domineeeeer !

* Il s'interrompt soudain, et semble glisser dans une dimension étrangère, dodelinant de la tête comme un pantin détraqué. D'un pas gracieux quoique vacillant, il retourne s'effondrer sur le fauteuil. Agitant le petit doigt comme s'il s'agissait de la baguette d'un chef d'orchestre, il sifflote un air entraînant, avant de poursuivre son récit, sur un ton ennuyé, empreint de désinvolture. *

- Les immenses potentialités des Carnariums m'ont fasciné...Des hordes de brutes pour public, de vastes arènes, des ressources financières presque illimitées pour peu qu'on sache où les trouver...J'ai joué ma vie – vous avouerez qu'aucun jeu ne vaut une telle chandelle – et j'ai gagné la mise au centuple. Au vu de la mise en question, vous vous demandez certainement quel est le gain ! Le voici, mes agneaux : je possède une des plus belles arènes des Carnariums, après avoir prouvé que j'amuserai bien mieux les cohortes de spectateurs que ces combats sans imagination, où le mot « carnage » perdait tout sa grâce ! Ils ont voulu m'éviscérer, lorsque j'ai interrompu le spectacle...Mais ma voix porte loin. Une heure ! Dans une, une seule heure, vous aurez un feu d'artifice, un feu de joie ! Aaaah, mes amis, c'en fut un. Galopant sur la fabuleuse monture qu'est l'imagination, l'adrénaline pour fouet, la gloire pour œillères...Vous êtes avides que je vous décrive mon œuvre, n'est-ce pas ? Qu'est-ce qui a pu figer des dizaines de Rakdos, la bave aux lèvres, leur arracher des clameurs d'extase ? J'avoue que ma simple vue n'y est pas étrangère. Merci d'avoir fait la réflexion.

* Il extirpe un peigne d'écaille des dentelles de sa manche, et entreprend de coiffer ses longs cheveux. *

- Eh bien, je ne dirai rien. Venez assister à l'une des représentations. Tout le monde en a entendu parler. Ici, je suis un mercenaire mais également un metteur en scène. C'est ainsi que j'ai fait la connaissance de cette charmante créature qu'est Tamür Na'it. Ne le dites à personne, mais il est de même importance que la mienne, chez les Rakdos - ce délicieux écervelé fait montre d'une grotesque agoraphobie. Il est l'alchimiste, empoisonneur, chercheur de cette guilde ! S'il faut être tout à fait sincère, la première fois que je l'ai vu, rôdant autour de mes jolies "natures mortes", j'étais partagé entre l'envie de l'ajouter au tableau et celle de le traîner dans mes appartements - si cette phrase est ébruitée, vous avez ma parole que cette dernière sera la dernière que vous prononcerez. J'en ai tué pour moins que ça. Tamür Na'it et moi entretenons une relation professionnelle : je lui fournis la matière première dont il a besoin, soit des monceaux de cadavres, il m'offre en retour certaines de ses inventions qui pourraient embellir mes spectacles. Il n'a pas son pareil pour faire pousser des fleurs, en fait, je suis persuadé qu'il est un esthète, comme moi, mais contaminé par la science. La seule raison pour laquelle je n'en ai pas fait mon plus grandiose chef-d'oeuvre, c'est que j'ai l'intime conviction que la vie lui sied davantage. Curieusement, c'est la première fois que je me fais cette réflexion.....Nous avons des projets, oh, oui, des TAS de projets. Il reste de superbes sujets, en liberté dans les ruelles de Ravnica, qui n'attendent que d'agoniser, aha ! Des milliers de fleurs à faire pousser sur leurs ventres tremblants, et tant de mana...Hrrrrrm.
CIEL ! Comment ai-je pu vous accorder autant de temps ! Le malheureux Tamür Na'it doit s'impatienter et je lui dois un adolescent Simic...Malédiction sur vous ! Oui, sur vous aussi. Je m'occuperai de votre cas plus tard. J'ai à faire.


* Il tape dans ses mains tout en se redressant, et plusieurs serviteurs encapuchonnés déboulent pour nettoyer l'arène et achever les survivants. Il lisse ses dentelles, secoue la tête, et s'apprête à partir... *

- Une dernière chose. Voici mon prénom, celui-là même que je compte bien divulguer à la Ville-Monde toute entière. Je suis Tsadkiël, ce qu'on pourrait nommer....Un mercenaire esthète.

* Il disparaît derrière une porte masquée par un voile écarlate, après avoir affiché un sourire carnassier. *


Aspect Physique

Tsadkiël, âgé de 28 ans, est équipé de longs membres pâles, à l'harmonie toute théâtrale, aux veines légèrement apparentes sous la finesse de la peau. Sa musculature est décelable aux épaules, mais cependant travaillée pour ne pas lui conférer une charpente qui le rendrait trop impressionnant aux yeux ignorants d'une foule lambda, dont il fait partie des grands individus. Le teint olivâtre, l'oeil couleur de lierre, la mâchoire fermement dessinée, son visage est encadré par des boucles aussi dorées que les bijoux des Orzhov. Son bassin délié lui confère une souplesse qui a quelque chose de reptilien, effet contrebalancé par sa flegme toute féline. Ses accès d'euphorie, de fureur - en bref, ses réguliers accès d'hystérie empourprent ses pommettes et lui donnent l'air d'un possédé.
Grand adepte des stylets, il en possède trois, de longueur variable, ainsi que des petits couteaux de jet, accrochés à sa taille, dissimulés par sa chemise. Outre cela, il est muni de quelques fils extrêmement résistants, conçus pour une strangulation optimale; et de plusieurs sachets de poudre, contenus dans les poches intérieures de la cape qu'il arbore en sortant des Carnariums. Ces sachets contiennent divers poisons, petits explosifs et grains parfumés.

Aspect Psychologique

Un artiste. L'artiste de son millénaire, voilà ce qu'est Tsadkiël, et la majeure de partie de ses oeuvres ne sera jamais comprise par le commun des mortels. Tamür Na'it, s'il s'en donnait la peine, pourrait, à la rigueur, en saisir l'essence...Volatile, capricieux, ironique, il n'a pas le moindre égard pour la vie, obnubilé par sa discutable conception de l'esthétisme. Sa cruauté sert ses intérêts aussi bien que son goût, qu'il estime sûr, et il ne se départit jamais de sa nonchalance - sauf en de très rares occasions, où seul son ami peut en être témoin. Velléitaire, il peut alterner le ton ordurier et précieux avec une aisance de comédien qui mépriserait son public. Il ressemble parfois à un enfant particulièrement dangereux et instable. Il laisse libre-cours au moindre de ses instincts, qu'il soit sadique ou lyrique, et aime particulièrement qu'on le contredise afin de pouvoir écraser de sa supériorité son malheureux adversaire. Hyperactif, plein d'une imagination macabre, il n'a pas fini de jouer de mauvais tours à Ravnica.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rahinov Eliav
Pontife
Pontife
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 24
Localisation : Sous un pont, décuvant de la veille.
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 5
Points d'Expérience.:
557/800  (557/800)
Zinos (argent):
1400/10000  (1400/10000)

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Lun 27 Juin 2011 - 17:17

Alors, j'ai la vague intuition que toi et Tamür Na'it êtes la même personne. Personnellement, je suis pas très pour le fait qu'on autorise les doubles comptes, car, constat simple, les seuls à avoir fait un double compte au niveau PJ sont Asmodée Baxu=Nihil, Jade = Aelys Eleria = Rennac, et Lord Darkmore = Anya Alnyriev.

Or, chacune de ces trois personnes se sont retrouvées à se focaliser sur un, et un seul compte parmis les leurs.

Bref, je pense que les doubles comptes ne sont plus très autorisés, mais qu'à cela ne tienne. Quand bien même tu aurais le droit de "double-compter" mettre en relation plus ou moins proche tes doubles comptes directement dans leurs storyline respective est contre-indiqué. J'en veux pour preuve cette "insurrection" contre Lord Darkmore, qui faisait trop jongler les relations entre Anya et Lord Darkmore.

Soit deux storylines indépendantes (et même après, les faire interagir entre-eux est contre-indiqué) soit une seule storyline ou tu mentionnes ton autre monsieur, de la manière dont tu veux.

Mais actuellement, c'est pas bon =/

Sinon, j'aime beaucoup ton style d'écriture, c'est fluide et ça se laisse facilement lire, c'est 'achement bien. D'ailleurs, c'est aussi ça qui m'a mis la puce à l'oreille sur le double compte, sans oublier la date d'inscription ^^

Voilà, c'est tout ce que j'avais à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamür Na'it
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Oubliettes Rakdo.
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Lun 27 Juin 2011 - 18:09

Oh, comme tu es mignon, mon petit Rahichou!
Bon, Tamür, c'ets moi, YARKOL.
Et notre amie Tsadkiël n'est autre qu'Elryann. Et ne t'en fait pas, je suis capable de poster avec deux perso, et elle aussi. c’est d'ailleurs parce qu'on s’ennuie qu'on créé un deuxième perso.

Et puis, on a demander à deux MJ avant de faire ça.

Aller, bisous mon brave, on t'aime fort!

Edit: Eh, sinon, nos deux styles ne se ressemblent pas vraiment...J'ai beaucoup plus d'humour qu'elle! BHOUUUUHOUUUU! personne ne remarque mon génie :'(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Lun 27 Juin 2011 - 19:27

Citation :
Soit deux storylines indépendantes (et même après, les faire interagir entre-eux est contre-indiqué) soit une seule storyline ou tu mentionnes ton autre monsieur, de la manière dont tu veux.

Mais actuellement, c'est pas bon =/

Pff... Ouais, j'suis d'accord...
En fait non. A quoi bon leur dire non si leur première quête va être de se retrouver pour établir la relation qu'ils veulent ? Tant qu'à faire, autant les priver de l'xp que leur donnerait la quête. Qu'on refuse ou pas, ils tenteront quoi qu'il arrive de se rapprocher.

Citation :
Or, chacune de ces trois personnes se sont retrouvées à se focaliser sur un, et un seul compte parmis les leurs.

Ca, j'ai rien à redire. Laissons les p'tits nouveaux expérimenter.

Citation :
Bref, je pense que les doubles comptes ne sont plus très autorisés, mais qu'à cela ne tienne. Quand bien même tu aurais le droit de "double-compter" mettre en relation plus ou moins proche tes doubles comptes directement dans leurs storyline respective est contre-indiqué. J'en veux pour preuve cette "insurrection" contre Lord Darkmore, qui faisait trop jongler les relations entre Anya et Lord Darkmore.

Ouep mais LD = Anya et es deux sont cheatés. Là, on a deux personnes différentes et des persos pas vraiment surpuissants...

Le reste, j'ai rien à dire moi.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rahinov Eliav
Pontife
Pontife
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 24
Localisation : Sous un pont, décuvant de la veille.
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 5
Points d'Expérience.:
557/800  (557/800)
Zinos (argent):
1400/10000  (1400/10000)

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Mar 28 Juin 2011 - 20:25

genre lol ? C'est quoi cette mode des double compte ? Putain, jsuis dépassé par les évènements là, depuis quand les petits jeunots veulent faire la loi sur les doyens ? Yarkol, je te mettrait Deux bonnes fessées, t'en transmettra une à Elryann ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Mar 28 Juin 2011 - 20:56

Oh oui alors ! Des fessées ! Qui claquent bien ! Very Happy

L'heure de la punition a sonné ! Fouet

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elryann
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 160
Localisation : Non loin du sol.
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
64/100  (64/100)
Zinos (argent):
100/1000  (100/1000)

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Mar 28 Juin 2011 - 23:14

Même pas en rêve, j'ai la propriété exclusive des trucs qui claquent flower

_________________
163 centimètres de morgue.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarkol
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 23
Localisation : Là où le chaos se mèle aux doux tintements des lames.
Date d'inscription : 11/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
209/300  (209/300)
Zinos (argent):
143/1000  (143/1000)

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Mer 29 Juin 2011 - 0:15

Toujours les mêmes qui prennent... *Baisse les oreilles*

_________________
« Et certains craignent le Temps, quand moi je crains les Hommes. S’ils craignent les âges, c’est qu’ils n’ont plus peur des autres, mais je sais que la poigne qui mettra fin à mes jours n’est pas celle du Temps.C’est celle de mon meurtrier, mon Glorieux sauveur, l’Être que je haïrais de toute mon âme pour avoir été meilleur que moi. »  


« Que craintes et cries crèvent les croix,
Le souffle siffle un soulèvement sanglant
Et pleurent les prêtres prônant les Lois

Brièvement, la brise les brise brillamment
Et chante enfin la liberté. »    A.C/ Yarkol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarkol
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 23
Localisation : Là où le chaos se mèle aux doux tintements des lames.
Date d'inscription : 11/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
209/300  (209/300)
Zinos (argent):
143/1000  (143/1000)

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Mer 29 Juin 2011 - 0:20

Sinon, j'vois pas en quoi on fait la loi sur qui que ce sois. Personnellement, j’ai pris une initiative pour essayer de continuer à m'amuser, expérimentée de nouvelles choses, et c'est un plus pour le forum. Après si ça vous gène à ce point, on peut se barrer et jouer seuls tout les deux, m'enfin j'vois pas vraiment l’intérêt si on ne peux pas aller chatouillé les gens autour.

_________________
« Et certains craignent le Temps, quand moi je crains les Hommes. S’ils craignent les âges, c’est qu’ils n’ont plus peur des autres, mais je sais que la poigne qui mettra fin à mes jours n’est pas celle du Temps.C’est celle de mon meurtrier, mon Glorieux sauveur, l’Être que je haïrais de toute mon âme pour avoir été meilleur que moi. »  


« Que craintes et cries crèvent les croix,
Le souffle siffle un soulèvement sanglant
Et pleurent les prêtres prônant les Lois

Brièvement, la brise les brise brillamment
Et chante enfin la liberté. »    A.C/ Yarkol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rahinov Eliav
Pontife
Pontife
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 24
Localisation : Sous un pont, décuvant de la veille.
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 5
Points d'Expérience.:
557/800  (557/800)
Zinos (argent):
1400/10000  (1400/10000)

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Mer 29 Juin 2011 - 13:31

c'était pour avoir un truc à dire. Tu fais aucune loi sur le fofo, t'inquiète pas, tu resteras sous-merde si ça peut te rassurer x)

Mais bon, au vu de ce qu'il s'est passé précédemment sur le forum avec les doubles comptes (càd je délaisse un perso pour prendre l'autre) je ne suis pas très favorable aux doubles comptes, avis persos, d'un membre qui n'a aucune autorité sur ce forum. Stoo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Mer 29 Juin 2011 - 18:33

Voilà, Rahinov a résumé le sujet avec sa dernière phrase, vous nous gonfler tous (surtout moi), ceux qui veulent les double-compte, ceux qui veulent pas.
Alors on clôt le débat, on arrête là avec les "Oui mais bon mais voilà je le fais parce que c'est bien !" contre des "Oui mais mon expérience parle...", et on laisse les deux faire leurs double-compte. De toute façon, admin et MJ sont d'accord, donc il n'y a pas à discuter de ça.

Donc on garde nos avis et on laisse les djeun's se faire leur propre avis. Quand ils en auront marre, on pourra se venger en paix Rahi. Very Happy (Ouais, bon, humour inside, on sait jamais...)

Si Asmo ou Silviel ont dit oui, c'est oui, donc ça sert à rien de continuer. Sinon je locke le topic.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   Mar 24 Juil 2012 - 13:38

Bon, techniquement, Tsadkiël ne fait pas partie de la guilde Rakdos, rapport à ses manas. Mais comme il en est très proche, il fera partie de ce groupe. En revanche, ce personnage ne bénéficiera pas des avantages et désavantages strictement réservés aux cultistes. Voilà, je le passe Rakdos.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tsadkiël, mercenaire esthète   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tsadkiël, mercenaire esthète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wicaemas Lothalia [Mercenaire]
» Funeste [Mercenaire & Roublarde]
» Azrayen [mercenaire]
» Chryses de Sybrondil [Marchand et mercenaire] [KATASTROPHE]
» Mercenaire plvling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Background ! :: Fiches des personnages-
Sauter vers: