Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aes, âme errante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aes
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
0/100  (0/100)
Zinos (argent):
100/1000  (100/1000)

MessageSujet: Aes, âme errante   Lun 20 Juin 2011 - 23:51

La cellule de stase se fendit en deux, et un corps tomba sur les pavés.
Mon corps. Je le fais se relever. Péniblement. Il a l'air un peu rouillé, mais un ordruun me redresse avec brutalité. Depuis combien de temps étais-je coincé ici ? Drôle de situation que la mienne, décidément. Je suis coincé dans un corps coincé par des Azorius, et en plus, il y a cinq minutes encore, ledit corps était coincé dans une cellule de stase - qui était autrefois un utérus artificiel conçu par les Simics pour faciliter la création de leur monstres, d'ailleurs. Mais je m'égare.
Tiens, c'est vrai, il y a un minotaure ordruun. Si les Boros s'en mêlent, ça veut dire que je dois être considéré comme très dangereux. Je me sens flatté. Un peu apeuré, aussi : si on me tire enfin de mon sommeil, ça doit vouloir dire qu'on a un élément important pour l'enquête sur les meurtres. Mes meurtres. Hiiiiiiiiihihi. Pourvu qu'ils n'en aient pas trop découvert, ça serait nuisible pour moi, très nuisible.
Tête-de-vache me dit de me détendre. Je lui dit que venant de sa part, ce doit être une plaisanterie. Il n'a pas l'air d'avoir compris. Je lui dis qu'il a un drôle de sens de l'humour.

Un coup de poing le fait tomber à genoux.
Tête-de-vache me gueule de simplement me laisser faire. Je veux bien, au point où j'en suis, mais -
Un truc. Il y a un truc qui s'approche de mon œil. J'aime pas ça. Analysons la chose. Ça ressemble à un cure-dent, c'est bleu, ca se plie et se déplie ... Ça se pose sur ma tempe. C'est froid et mou. La voix nasillard qui résonne sous mon crâne me renseigne : un doigt de vedalken. D'ailleurs, il y en a neuf autres qui viennent se poser sur mon crâne. Il continue de parler.

"Quoi !"
"Je disais que j'étais le nouveau sondeur dépêché par le tribunal. Ne perdons pas de temps. Détends-toi, ne me résiste pas ..."
Et c'est reparti pour un tour. Alors, voyons voir ... J'espère qu'il ne sait pas où fureter. Il faut dire que c'est pas très bien rangé dans mon esprit, je suis un peu dérangé !
Une douleur mentale vrille son esprit. Le vedalken brise une première muraille mentale.
"Je t'ai dit d'abaisser tes défenses ! Je te préviens, bagnard, si je rencontre encore un seul mur, je te fais frire la cervelle !"
C'est ça oui. Si j'avais plus de forces que la fourmi que je suis mentalement, je te ferai cracher ta salive par les trous de nez d'une simple pensée. Bon, d'accord, j'ai actuellement la force mentale d'un embryon de fourmi. Ah, il a trouvé quelque chose qui lui plaît ! Voilà, il visionne le souvenir ... Sur quoi est-il tombé ? Boh, rien de bien important.

♦♦♦♦

Le mendiant court de toutes ses forces. Derrière lui, des pieds nus claquent sur le pavé. Je suis sur le point de le rattraper. Je me ramasse et je bondis, il s'étale de tout son long dans la fange. Il appelle à l'aide d'une voix éraillée. Un hululement de chouette pour toute réponse. Le quartier neutre est lâche. La nuit, le quartier neutre a peur. Peur de gens comme moi. Le mendiant se retourne sur le dos. Il voit un petit garçon. Puis il ne voit plus rien.

♦♦♦♦

Les doigts du vedalken bougent légèrement, conséquence du tressaillement qui agite leur propriétaire.
Ah, il a peur. Remarque, depuis tout à l'heure, tu m'entends non ? Alors, tu as peur ? Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiihihihihihi. Mais attends un peu ... si tu m'écoutes depuis le début, alors tu sais - NOOOOOOOOOOOOOON, JE T'INTERDIS !
Sa volonté se brise sur l'esprit blindé de son interrogateur comme une vague éclate sur la proue d'une goélette. Le vedalken s'envole par-dessus les murailles mentales et pénètre dans le sanctuaire de son esprit.

♦♦♦♦

Un jeune homme est en train de se raser le crâne, assis sur son lit, dans la mansarde qui lui sert de chambre. Son père entre, ivre comme à son habitude, et l'interpelle. Le fils dénie. Son père insiste. Le fils persiste. Le père sort, claque la porte. Aussitôt, le regard terne du fils s'allume. Une flamme passionnée y brûle. Il sort un petit pot de terre cuite, et trace des glyphes sur son la peau lisse de son crâne avec une crème jaune au parfum amer. Puis il retire le tapis qui recouvre toute la pièce, dévoilant un énorme pentagramme tracé sur le plancher. Le pentacle n'est pas tracé d'un trait, mais constitué de minuscules caractères accolés les uns aux autres avec une minutie inhumaine ; seul le cercle est fait d'un trait de craie. Le jeune homme sort un grimoire de sous son matelas. Il l'ouvre, caresse l'ouvrage coûteux qu'il a volé à un Elfe de l'ombre profonde. Il se place sur la pointe sud du pentacle. Il commence à psalmodier le sortilège. Un brouillard diffus se forme au centre du pentagone formé par l'étoile à cinq branche, se concentrant rapidement pour devenir opaque comme de l'encre de Chine.
Son père rentre soudain, tenant sa sœur par le bras. Cette dernière croise le regard de son frère. Elle se libère et court vers lui. Il hurle de ne pas approcher. Trop tard. Elle pose un pied sur la pointe est ...
La maisonnette explose. Le souvenir explose.



♦♦♦♦

"SORS DE MA TÊTE !"
Le vedalken accuse le choc de ma volonté nouvelle, acérée et durcie. Il relâche son emprise sur moi. Tant mieux, je ne suis pas sûr de pouvoir le repousser encore une fois.
Le mendiant fait un clin d’œil au minotaure ordruun, puis sous ses yeux ahuris, vomit une épaisse fumée noire par terre avant de s'évanouir.
Bien, me voilà libre. Tête-de-vache regarde ma véritable apparence d'un air stupide, comme hypnotisé par les volutes gracieuse de mon essence. Je m'égare encore, où en étais-je ? Ah oui, m'enfuir. Je me sens bizarre, tout à coup. Sans doute le fait de sortir de ce corps après tant d'années. Il fait sombre ...
Le minotaure Boros, médusé, vit la brume vaciller, puis tomber à terre comme si elle se condensait, formant une flaque d'un noir malsain. Le vedalken, reprenant ses esprits, enferma aussitôt l'étrange fluide dans un enchantement, puis soupira. L'enquête était loin d'être close.


Voili voilou, premier jet. La suite de l'histoire devrait bientôt arriver, en attendant, dites-moi ce que vous en pensez !
(si vous ne comprenez rien, c'est normal, la seconde partie devrait éclairer le shmilblick)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ06
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 17/10/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10,5
Points d'Expérience.:
9843156413554/100  (9843156413554/100)
Zinos (argent):
9223372036854775807/1000  (9223372036854775807/1000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Mar 21 Juin 2011 - 16:09

Bienvenue à toi !
Tu fais bien de commencer par l'histoire, parce que tu tombes en plein changement de système de jeu. Tu as l'air d'avoir une idée bien précise pour ton personnage. Je suis curieux. Et, je sais que le RP c'est génial, mais pense à rajouter une description physique et psychologique de ton PJ. Parce que jusqu'ici, je vois mal à quoi tu ressembles, je l'avoue ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Mar 21 Juin 2011 - 16:26

Han !

Sérieux, on entre dans un nouveau millénaire où mon rituel sacrificiel a marché ? J'adore carrément. Continues sur ce chemin, je suis content de voir enfin un vrai individualiste original (et pas juste un bourrin un peu subtil ou pas subtil du tout...). Visiblement, tu as très bien négocié vis à vis de ce que j'ai pu te dire, tu as tout compris.

Sinon, pour ta question, l'incitation à la discrimination et haine raciale est interdite ouais. Mais c'est une vaste question, surtout sur un sujet comme le JdR/l'imaginaire. Rien n'empêche ton personnage de l'être en soi. Y a pas de vrai tabou, fais juste très attention comment tu le manie sinon les censures tomberont malgré tout. Il y a inciter à la haine raciale, choquer les gens pour rien ou promouvoir les substances illicites et savoir manier le racisme, le sexe, la drogue afin de t'aider dans ton histoire/personnage/personnalité. Par exemple, un Orzhov est fondamentalement esclavagiste. Il devrait donc forcément y avoir des discours d'esclavagistes chez eux. Je le redis, tu peux, fais juste attention à ce que tu dis. On peut parler de n'importe quoi, faut juste savoir le tourner (et éviter d'outrepasser la loi, mais ça ça parait normal...)
Dans l'ensemble, tente d'éviter si tu peux, c’est plus simple pour tout le monde (toi, moi, les mineurs...), mais si ça apporte vraiment quelque chose à ton histoire, ce serait difficile de le refuser.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarkol
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 23
Localisation : Là où le chaos se mèle aux doux tintements des lames.
Date d'inscription : 11/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
209/300  (209/300)
Zinos (argent):
143/1000  (143/1000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Dim 26 Juin 2011 - 1:13

Bhouuuuu...personne aime les bourrins pas subtils... *Se pend*

_________________
« Et certains craignent le Temps, quand moi je crains les Hommes. S’ils craignent les âges, c’est qu’ils n’ont plus peur des autres, mais je sais que la poigne qui mettra fin à mes jours n’est pas celle du Temps.C’est celle de mon meurtrier, mon Glorieux sauveur, l’Être que je haïrais de toute mon âme pour avoir été meilleur que moi. »  


« Que craintes et cries crèvent les croix,
Le souffle siffle un soulèvement sanglant
Et pleurent les prêtres prônant les Lois

Brièvement, la brise les brise brillamment
Et chante enfin la liberté. »    A.C/ Yarkol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elryann
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 160
Localisation : Non loin du sol.
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
64/100  (64/100)
Zinos (argent):
100/1000  (100/1000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Dim 26 Juin 2011 - 11:59

Eh, je ne suis pas d'accord du tout avec Jade, jusqu'à lors, sur ce forum, à l'exception de Nihil, je n'ai croisé aucun bourrin dépourvu de subtilité ! Les posts de Yarkol sont parfois plus subtils que tout un tas de lignes emphatiques destinées à exprimer un calcul politique Very Happy

Sinon, je n'ai effectivement pas compris grand chose à la première partie, j'ai donc hâte d'obtenir ce qui me manque. C'est une intro' bien théâtrale, avec ses procédés narratifs, j'aime beaucoup =)

_________________
163 centimètres de morgue.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aes
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
0/100  (0/100)
Zinos (argent):
100/1000  (100/1000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Mar 28 Juin 2011 - 0:18

Un elfe assis sur le bord d'un lit. Il porte une queue de cheval à la Boros, qui retombe en cascade sur ses épaules. Il essuie le sang qui a éclaboussé son visage affuté, ciselé par le temps. Il réajuste ses chausses et met un pantalon de soie noire. Il sangle une claymore aux reflets discrets par-dessus un tabard de cuir martelé et une chemise à col montant. Il se lève. Il se tourne vers la table de chevet, maculée de projections d'hémoglobines et de résidus de dryade. Il prend deux couteaux kukris et les accroche à sa ceinture. Enfin, il se tourne vers une table et saisit un heaume armet qu'il se fixe avec l'assurance de l'habitude. Alors, seulement, il réalise le carnage qui l'entoure, et reprend ses esprits.
Wouahou. C'est tout ce que je parviens à penser sur les premières secondes. Je ne pensais qu'il pouvait y avoir autant de trucs gluants dans une seule personne. Ben dis donc, elle m'a sacrément mis en rogne la dryade. Alors, réfléchissons ... QU'EST-CE QUE C'EST QUE CE FOUTOIR ! COMMENT JE ME RETROUVE TOUJOURS DANS DES ENDROITS PAS NETS ET PLEINS DE SANG TOUT PARTOUT !
Ah ouais, je me souviens. Tête-de-vache, les Azorius. Et ensuite, il y avait ce Simic fou. Lui aussi, hihi ...


♦♦♦♦

A travers le chatoiement des enchantements de reclusion Azorius, la petite boule de fumée - qui n'en mène pas large, j'ai du mal à me réhabituer à l'air "libre" - distingue un vieil homme au crâne recouvert de cytoplasme, qui semble vouloir corrompre mon geôlier. D'ailleurs, il y parvient. Tête-de-vache a l'air super heureux, tout à coup. Le Simic m'embarque. Minute, je suis pas d'accord avec ce qui vient de se passer, là ! On m'enlève, merde !
Mais l'étrange et mystérieuse entité enfermée dans la sphère magique ne peut guère faire autre chose que d'adresser mentalement les pires insultes à l'Ordruun chargé de le garder. Sans voir que celui-ci, le cerveau obnubilé par le parfum magique hallucinogène du Simic, compte d'un air bête des graviers dans sa paume ...
"Sept mille, sept mille cinq cent ... riche, je suis riche !"

♦♦♦♦

Les Simics sont fous, certes, mais lui l'est plus encore. Enfin, il l'était. Il avait vite compris l'avantage à tirer d'une créature comme moi, au vu de ma capacité à assimiler personnalité et mémoire de mes victimes. Alors, du coup, il s'est mis en tête de me faire posséder toute une armée. Chaque prisonnier fait par la guilde Simic s'est vu se faire posséder au moins une fois. Certains, d'ailleurs, avaient des réactions bizarres maiss assez amusantes. Comme ce Rakdos qui a craché des bulles quand j'ai raclé les coins de son esprit. Et un jour, comme tout savant fou qui se respecte, il s'est fait buter par le soldat soi-disant parfait qu'il a crée.

♦♦♦♦

Le vieux Simic rit de joie.
"C'est bien, mon trésor, c'est le dernier ! Prends-le , ouiiiiiiiii !"
Et ainsi de suite. Rires machiavéliques, diatribes à n'en plus finir ... Tiens, un mercenaire sans-guilde, cette fois ? Il a l'air mastoc, celui-là. M'étonne pas qu'il l'ait choisi.
Derrière un écran de verre organique ultra-dense, le vieillard ricane de plus belle. Me donne mal à la tête, celui-là.

Le rire se transforme en gargouillis quand le mercenaire possédé invoque un Sceau du destin sur la poitrine du savant fou et qu'il l'active aussitôt.
Bien, maintenant, sortir d'ici et laisser le mercenaire porter le chapeau à ma pla- quoi ? Oh non, ne me dites pas que ...

♦♦♦♦

Voilà, c'était comme ça que ça s'est passé. Le Simic avait enchanté le mercenaire pour que je ne puisse m'en échapper, et vu qu'il avait un trou dans le bide ... j'ai pas pu lui demander d'annuler son sort. Tiens, je me demande bien ce que la dryade a pu dire pour me mettre dans un état pareil. Et pour la mettre dans un état pareil, du coup. Hiiiiiiiiiiiiiiihihihi, je me fais des blagues à moi-même. Oups, ça a fait flotch sous mon pied. La maquerelle du bordel va sans doute rappliquer, je ferai bien de ficher le camp.

Résumé et descriptions complémentaires :

Apparence : La créature faite de brume noire, qui était donc autrefois un jeune homme passionné mais déjà un peu traumatisé par un mystérieux évènement, est donc piégée dans le corps d'un mercenaire neutre (qui s'appelle Umbre, d'ailleurs, mais plus personne ne le connaît depuis le temps que le mercenaire a été capturé par les Simics). La tenue est décrite tout au début. En résumé : il a les cheveux grisonnants et courts, une cicatrice qu'il a eu en combattant un troll sporéchine avant sa possession par le jeune homme susmentionné, et cache son visage derrière un armet en acier léger. On sent dans ses gestes et ses paroles qu'il a quelque chose de bizarre. D'ailleurs, il a une aura de folie. Mais vraiment, le genre qui vous fait vous demander ce que vous avez pu lui faire, ou qui vous fait changer de trottoir quand vous le croisez. Enfin, il est pas engageant à première vue, vous l'aurez compris.

Mental : Le jeune homme - Aes, c'est son nom - est fou. Complètement. Il amalgamé tant de personnalité qu'il n'est pas schizophrène, mais alors vraiment pas loin. De plus, son toujours mystérieux traumatisme et sa transformation involontaire en créature éthérée n'ont pas aidé à son équilibre mental. Il agit donc de manière totalement imprévisible et à priori contre l'intérêt général, mais aussi contre le sien. De plus, quand un détail, quel qu'il soit, lui rappelle le traumatisme en question, il devient totalement berserker : soif de sang, incontrôlable. En l'absence de défouloir évident - pour lui, donc quelque chose qui représente son traumatisme et qu'il puisse frapper dans la seconde qui suit - il peut se faire du mal, ou simplement se replier sur lui-même, léthargique et impossible à atteindre.
Vous vous doutez bien que le mystérieux traumatisme à l'origine de la soif de pouvoir du jeune homme et donc du rituel de magie noire et donc de tout le bordel qui a donné lieu à la création de mon personnage, je ne veux pas le divulguer si facilement, mais avec le temps et de manière fragmentaire. Il se le remémorera par flashback, au fur et à mesure qu'il fera des crises, et son caractère évoluera donc durant les quêtes qu'il fera. (Aux MJs : je saisirai le moindre détail un tant soi peu plausible pour déclencher une crise, mais j'enverrai un MP à chaque fois)

Objectifs : Aes a deux objectifs qui peuvent être réunis en un seul : il veut apprendre davantage la magie. Pour l'instant, il ne maîtrise que le mana noir et Sceau du destin, le seul sort que le mercenaire Umbre avait été capable de maîtriser (Jade : comme ça, pas de souci avec le grimoire). Il a besoin de retrouver une copie du grimoire qu'il s'était procuré auprès des Golgaris pour comprendre ce qui est arrivé lors du rituel (et ainsi / retrouver sa famille si elle est encore en vie / ou en morceaux pas trop petits). Aes cherche aussi toute connaissance sur la magie susceptible de changer sa condition de fantôme qui vient posséder les vivants, ou en tout cas qui l'aiderait à lever l'enchantement qui le lie à Umbre.

Armes : Il possède donc une claymore (longue épée de chevalier, genre http://a6.idata.over-blog.com/0/51/39/34/arme/claymore.jpg) qui a la Flétrissure (je ne connais pas les effets convenus en jdr, mais j'imagine une lente dégénérescence qui s'étend progressivement à tout le corps, quelque chose de bien classe quoi) pour les combats de force, une paire de kukris (http://www.redair.co.za/kukri-knife-wwii-horn-handle-3.jpg, qui servent tant pour les lancers que pour le corps à corps) pour les combats d'agilité, et donc, le coup, classique mais jamais démodé, de la hidden poison blade (confer description du médaillon). La MJ Silviel m'a dit que ça faisait trop d'armes, mais vu que j'ai pas de familier, que je suis à moitié taré et que je fais des crises de folie, ça passe ?

Edit : plus de médaillon empoisonneur, plus de flétrissure sur la claymore. Jouable ?


Dernière édition par Aes le Jeu 30 Juin 2011 - 1:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aes
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
0/100  (0/100)
Zinos (argent):
100/1000  (100/1000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Mar 28 Juin 2011 - 0:21

Et merci pour l'accueil, ça fait super plaisir Smile La box est animée, c'est vraiment agréable.
Jade : j'ai renoncé à en faire un raciste de mon Umbre. Il est déjà assez hardcore à jouer comme ça.
MJ06 : la description est tout en haut, tu peux pas la rater Razz
Elryann : je suis un grand littéraire.
Yarkol, mon bouffeur de cookies adoré : j'aime bien les bourrins pas subtils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamür Na'it
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Oubliettes Rakdo.
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Mar 28 Juin 2011 - 0:42

Bon, bah si ça passe, comme je suis taré, et qu'en plus je suis petit, et qu'en plus tout le monde veut ma mort, bah j'exige de pouvoir porté des haches enflamées.
Bon, sérieusement, débuté un perso avec un attirail pareil, non. Qu'il quête pour l'avoir, c'est jouable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aes
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
0/100  (0/100)
Zinos (argent):
100/1000  (100/1000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Mar 28 Juin 2011 - 1:03

D'après ce que j'ai lu de toi, ta soif de sang ne t'a pas vraiment fait de handicap jusqu'ici. Enfin, ta "folie" ne t'a jamais mis dans une situation plus grave que celle d'auparavant. Et en plus, je ne t'ai vu faire une crise de folie que de très rares fois : lorsqu'Elryann s'est en allée (Drôles de circonstances), et lorsque que tu étais avec Nihil. A chaque fois, ça ne t'a pas vraiment pénalisé, au contraire, ça te donne juste un avantage au combat. Moi, je veux faire un personnage vraiment fou.
Bon, après, j'admets que ça paraît un peu cheaté, une fois la liste dressée. Mais c'est quand même un mercenaire expérimenté, et un soldat "parfait" destiné à faire face à toute situation : la claymore pour les combats de force, la paire du kukris pour les combat d'agilité, et le médaillon pour l'assassinat.
Si il le faut, je renonce au médaillon, c'était juste pour la classe, je ne compte pas me faire de rogue. Mais j'insiste : je parle de véritable handicap, que je m'infligerai moi-même (ou le MJ si il décide me faire piquer une crise). Oui Yarkol, je tends une perche au MJ pour me faire sodomiser avec. Et puis, j'ai vu que dans le profil des joueurs, il n'y a que deux emplacements prévus pour les armes. C'est pas un peu ridicule ? Je comprends qu'une liche mago comme Kinay ou une chantresse elfique comme Silviel, ou encore qu'un guerrier Rakdos n'ait besoin que d'une arme ou deux (respectivement le classique magic staff et un poignard, un arc et un poignard, et une masse ou une grosse épée, si je suis les stéréotypes). Mais si, condamné par les MJ, je me retrouve avec seulement les kukris et l'épée (je compte la paire de couteaux kukris comme une seule arme, puisqu'ils sont fait pour se battre avec un dans chaque main), et que je veux acquérir un médaillon comme celui mentionné dans ma fiche ?
Compromis : le prix du médaillon est déduit des PO que tout personnage (je pense en tout cas) a au début. Voire, on enlève encore plus de PO, parce que le mercenaire s'est vu confisquer tout bien lorsqu'il a été capturé, ou une autre raison : les MJ sont là pour les trouver, ces raisons.
Ou encore : je quête tout de suite après avoir fait mes caracs pour obtenir les armes qui m'auront été refusées. Et au passage, je glane de l'xp. Mais ça occupe davantage les MJ, et ça me contraint à trouver une raison à mon perso : je peux pas dire "je pars en quête de couteaux parce que le joueur dont je suis l'avatar a envie que j'ai telle arme". Bref, cette solution, moyen.
Bref, je proteste quoi. Mais je me soumettrai aux MJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rahinov Eliav
Pontife
Pontife
avatar

Nombre de messages : 950
Age : 24
Localisation : Sous un pont, décuvant de la veille.
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 5
Points d'Expérience.:
557/800  (557/800)
Zinos (argent):
1400/10000  (1400/10000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Mer 29 Juin 2011 - 16:36

Citation :
Mais c'est quand même un mercenaire expérimenté, et un soldat "parfait" destiné à faire face à toute situation : la claymore pour les combats de force, la paire du kukris pour les combat d'agilité, et le médaillon pour l'assassinat.

Justement, non. Débuter en gros bill, c'est juste abusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Mer 29 Juin 2011 - 19:36

Ou alors, tu me laisses déterminer un/plusieurs défaut(s) ! Twisted Evil

En fait, ce qui peut gêner (surtout moi), c'est pas d'avoir trop d'armes (on te le déduit de l'or de base, ça coute rien des couteaux sur Rav...), c’est le côté "arme de la mort" qu'on recherche tous plus ou moins et qu'on a pas. (Ce qui me fait penser que mon épée cheatée est cheatée, hein Silviel ? Very Happy Vive les erreurs des autres MJs ! Very Happy) Je comprends le fun d'avoir une arme qui inflige la flétrissure, mais pour un tout débutant, qui en plus, à priori vient d'être relâché, ça risque d'être dur.
De plus, ça va vraiment dépendre de comment tu joues ton perso. S'il est vraiment handicapé, c’est vrai qu'il n'y a pas de raison qu'on te retire ton seul atout. Pour ma part, si tu serais prêt à commencer avec sans zinos, je serais prêt à te laisser tes couteaux et ton épée (en plus d'un défaut que je me réserve le droit de choisir pour rééquilibrer le perso si je juge ça trop démesuré). Le médaillon, je ne peux pas pour une question RP pur. Vu le prix que j'ai fait payer ses lames à Rahinov, je peux pas te laisser ça, dsl. :/
Tu nous fais une belle explication sur ton épée et comment tu l'as eu, tu choisis une spécialisation dans tes armes (tu sauras jamais utiliser les deux aussi bien l'une que l'autre au début), et tu me laisses un défaut, et je veux bien à première vue.

De toute façon, c'est une question de temps, je suis en train de réfléchir pour un système qui réglera ce problème d'inégalité entre les PJs. Je considère donc si tu acceptes mes conditions que tu rentres dans ta guilde/non-guilde (je crois que tu veux être sans guilde non ?), mais que tu restes sujet à modification si jamais ça déséquilibre le jeu.

En tout cas, si quelqu'un à des commentaires constructifs et des idées à proposer (je pense à toi Rahi tu es peut-être mieux placé que moi pour juger), qu'il n'hésite pas, j'avouerais que j'ai un peu de mal à faire la part des choses pour laisser à Aes la liberté nécessaire pour son perso tout en le bridant. (Et puis j'avoue que les quêtes "Je vais me chercher cette arme." sont un chouïa gonflante pour un MJ, mais on s'y pliera s'il le faut.)

Les haches enflammées, c'est seulement si tu arrives à trouver des vêtements ignifugés. Wink Ou alors tu les portes constamment à la main.

Pour les slots pour les armes, on a inventé le point-virgule (Wink pour séparer les différents éléments. Wink

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aes
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
0/100  (0/100)
Zinos (argent):
100/1000  (100/1000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Jeu 30 Juin 2011 - 0:40

Donc j'édite : plus de médaillon. La flétrissure, je peux y renoncer aussi, mais je ferai sans doute une quête pour l'avoir. Pour la guilde, ce sera neutre pour le moment, mais je postulerai peut-être après quelques quêtes. Je ne sais pas encore comment je vais le jouer exactement. Le topic de PataPhix servira (aussi) de bac à sable pour mon personnage, du coup. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarkol
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 23
Localisation : Là où le chaos se mèle aux doux tintements des lames.
Date d'inscription : 11/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
209/300  (209/300)
Zinos (argent):
143/1000  (143/1000)

MessageSujet: Re: Aes, âme errante   Jeu 30 Juin 2011 - 18:26

S'il fait des quêtes pour avoir flétrissure et tout, aucun problème, je pense. Idem pour la maitrise de ses armes, j'ai fait de même pour les armes de jets.

_________________
« Et certains craignent le Temps, quand moi je crains les Hommes. S’ils craignent les âges, c’est qu’ils n’ont plus peur des autres, mais je sais que la poigne qui mettra fin à mes jours n’est pas celle du Temps.C’est celle de mon meurtrier, mon Glorieux sauveur, l’Être que je haïrais de toute mon âme pour avoir été meilleur que moi. »  


« Que craintes et cries crèvent les croix,
Le souffle siffle un soulèvement sanglant
Et pleurent les prêtres prônant les Lois

Brièvement, la brise les brise brillamment
Et chante enfin la liberté. »    A.C/ Yarkol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aes, âme errante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aes, âme errante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une âme errante [- Uryu -]
» Shenon Gärick, Une Plume Errante.
» [Les loups se retirent...] Courtes Jambes contre Loups Gris [Prio : Aetius]
» /Âme Errante/ Gilda Dent
» Âme errante ~ LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Background ! :: Fiches des personnages-
Sauter vers: