Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ingénieur

Aller en bas 
AuteurMessage
Cthu
Assistant Ingénieur
Assistant Ingénieur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 10/06/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
30/100  (30/100)
Zinos (argent):
49/1000  (49/1000)

MessageSujet: L'ingénieur   Mar 23 Nov 2010 - 21:46

Cela faisait un certain temps que Cthu n'avait pas été affecté sur une recherche. Il faut dire qu'il n'était pas apprécié par les autres scientifiques et ingénieurs, sa vision des choses étaient toujours différents mais jamais vraiment fausse. Cthu avait besoin de faire bouillonné son cerveaux, besoin de réfléchir sur un nouveau projet, en clair il s'ennuyer ferme. Plus il volait de recherche en recherche Izzet, plus il se rendait compte que sa vie n'avait pas de grande raison d'être. Mais avait il vraiment d'une raison pour vivre? Il s'était promis de se reposer la question plus tard, mais pour l'instant il voulait s'occuper. Il avait entendu dire qu'un ingénieur, anciennement izzet, et avec un sacré talent, travaillait dans ce marché. Cthu avait donc fait un effort sur lui même pour intégrer cette foule, les regard le suivaient sur son passage. Il n'aimait pas ça, tous ces êtres gras et sans aucun intérêt qui l'épient comme si il était une bête de foire. Finalement Cthu trouva, avec un peu de mal, le lieu ou devait être ce fameux ingénieur.

*Mais qu'est ce que je viens faire là. Ce type est un vendeur et moi je ne suis pas un acheteur. Il ne me connait pas, je ne le connait que de réputation. Pourquoi m'apporterait il quelque chose? Mais en même temps ais je mieux à faire que de venir ici? Et faire chemin retour ne serait il pas contre productif?*

Finalement après une petite hésitation le mollusque pénétra dans la boutique enfin on pourrait plutôt appelé ça un atelier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cthu
Assistant Ingénieur
Assistant Ingénieur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 10/06/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
30/100  (30/100)
Zinos (argent):
49/1000  (49/1000)

MessageSujet: Re: L'ingénieur   Sam 28 Mai 2016 - 18:48

Un bruit strident s'échappa de la porte lorsque le céphalopode la poussa lentement. On entendait presque la douleur de cette dernière, trop peux habituée à être ouverte. Un manque d'entretien certain de ses gonds provoquait un son qui agressait les orifices de notre ami aux tentacules. Il n'était pas d'humeur, il n'était jamais d'humeur, mais cette agression sonore ne faisait qu'amplifier son agacement.

*Je savais que je n'aurais pas du venir, ce lieu ne veux pas de moi et je ne sais même pas pourquoi je viens ici. Mais maintenant que je suis arrivé dans ce quartier miteux, ce serait encore plus risible si je faisais demi-tour à la première contrariété.*

La porte ouverte, Cthu daigna finalement rentrer après une hésitation de quelques secondes. La devanture du magasin, laissait présager quelque chose de mal entretenu, et notre visiteur s'attendait à trouver une vielle échoppe où la poussière couvrirait les quelques machines. Après tout, avant d'être un vendeur c'était un izzet. Un izzet est un chercheur et non pas un de ces stupides commerçants qui ne cherchent qu'à s'enrichir. Accumuler des richesses physiques n'avait que peu d’intérêt pour la plupart des membres de la guilde. Mais à son étonnement, Cthu se trouvait dans une petite boutique propre, presque coquette et bien rangée. Les murs de la pièce étaient occupés par des étagères dans un marbre clair, de nombreuses petites machines, babioles, étaient présentées aux yeux des curieux. Des "machines", on ne pouvait pas être beaucoup plus précis puisqu'il y avait une énorme diversité dans l'offre du magasin. On pouvait observer ça et là : un lapin mécanique qui devait pouvoir sauter tout seul posé, un éplucheur à agrume automatique ou un pendentif d'où s'échappait une légère lumière. Tous les bibelots qui trônaient là n'avaient qu'un seul point commun : ils étaient tous assemblés avec de vieilles pièces, surement d'origines, auquel était ajouté des vis ou des ressorts neufs. Notre ancien ingénieur devait récupérer des machineries qui ne fonctionnaient plus, les réparer et les proposer à la vente. Cthu se sentait finalement à l'aise quand il prit conscience de l'âme de cette boutique : personne qui n'entrait dans cette boutique ne devait vraiment savoir avec quoi il repartirait. Ce qui était exactement son cas.



*Du travail propre, mais indigne de son talent si les rumeurs sont fondées. On dit de lui que c'était un personnage brillant mais manquant cruellement d'ambition. Un homme simple mais qui avait des idées qui aurait pu le mener loin, très loin au sein de la guilde. Son nom est reconnu par nombre d'ingénieurs, un bon moyen de pouvoir travailler sur un projet sans passer par des missions qui ne sont pas de mon niveau....*

Car les recherches ça coûtent cher, il faut financer les matériaux, le laboratoire, le bureau et nourrir ces cerveaux qui fument. Si les recherches au sein de la guilde sont bien souvent menées par des anciens, ce n'est pas forcément que l'intelligence pousse avec l'âge comme un arbre avec le temps. Il y avait plusieurs solutions pour travailler sur des projets ambitieux ou juste intéressant : être reconnu par ses pairs ou des personnes influentes pour se faire financer ou accumuler de l'argent avec des recherches appliquées pendant quelques années pour être finalement libre d'auto-financer des travaux d’intérêts. Mais tous cela demandait deux choses : de la patience et surtout avoir un certain talent dans la gestion de ses relations. Cthu considérait qu'il n'avait pas de temps à perdre sur des projets aussi insignifiants que l'automatisation de la mise en bobine des fibres de lin ou sur la conception d'une peinture résistante à la moisissure émanant des quartiers golgaris. Mais Cthu avait aussi quelques mal à communiquer et à tisser des relations diplomatiques ou politiques avec les autres êtres "intelligents".

*Si je pouvais récupérer un de ses anciens projets : je devrais pouvoir me le faire financer assez aisément et cela me permettrait d'être reconnu pour enfin laisser libre cours à mes facultés supérieurs... J'ai entendu certains grands ingénieurs pleurer son départ et la perte potentielle que cela était pour la guilde. Dire qu'il a tout plaqué pour une histoire de cœur insignifiante. Les sentiments, la chaire, que de faiblesse pour la plupart de ces êtres...*

Cthu avait beau être intelligent, il ne comprenait rien aux sentiments d'amour ou d'amitié. Il considérait cela comme une erreur de l'évolution qui avait tiré la société vers le bas. Il n'était pas ici pour se faire un ami, il était ici pour servir ses intérêts. Perdu dans ses pensées, il n'entendit qu'au dernier moment le propriétaire de la boutique qui venait d’apparaître de l’arrière boutique pour se placer derrière un comptoir où s’étalait derrière une vitre beaucoup de montres et autre petite machinerie complexe.


Dernière édition par Cthu le Lun 6 Juin 2016 - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douleur, Le Quatrième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Là où on ne peut me trouver, en train de décider de votre destin.
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: L'ingénieur   Sam 28 Mai 2016 - 23:51

"Ça alors ! Que le grand Niv-Mizzet me soit témoin, hurla une voix suraigue dans le dos de Cthu. Un poulpe ? Un vrai poulpe ? Vrai de vrai ? Mais c'est un cadeau avant l'heure ! Depuis le temps que je veux trouver un poulpe ! J'en ai vu des choses, mais alors ça !"

En se retournant, Cthu put découvrir une petite femme qui le regardait fixement derrière son comptoir, les yeux brillant d'excitation. Vêtue d'une tenue de travail, pleine de tâches et des traces de brûlures, cela ne la mettait pas en valeur. Mais quelque chose semblait attirer l'attention de Cthu. Quelque chose de plus. Quelque chose de magnétique. Comme si quelque chose l'empêchait de décoller son regard du sien.

"J'ai de très bons amis Simic vous savez. Entre nous, on s'entend comme culs et chemises. On recherche la même chose vous savez. On vit pour la passion de la découverte ! De l'invention ! Ce besoin de produire quelque chose de nouveau en permanence !
Il y a quelques temps, ils m'ont dit que je pouvais m'adresser à eux au besoin. Je vous les présenterai bien, vous savez. Vous êtes si... Wahou !
Alors qu'elle parlait, elle avait contourné son comptoir, et s'était rapproché de Cthu, jusqu'à arriver à son niveau. Vous êtes tellement... Visqueux. Mais, j'aime bien hein, la viscosité, vous savez ? rajouta-t-elle précipitament. J'ai toujours beaucoup aimé la viscosité. On peut en faire tellement de choses. Le bruit des machines qui crissent, vous savez, ce n'est pas terrible... Un peu d'huile, bien visqueuse, et tout roule !
Et ces tentacules !
s'exclama-t-elle soudainement. J'ai toujours rêvé de tentacules comme ça ! Si vous saviez tout ce que l'on peut faire avec des tentacules. Surtout quand ils... Hum... Oubliez ça. Ça vous gênerait si je vous en coupait un ? Un petit tentacule de rien du tout. Je cherche à remplacer mes huiles minérales avec des huiles animales dans certains domaines. Pour ce qui flambe par exemple. Un poulpe, ça flambe bien ? Je me demande..."

_________________
Un jour, toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minyador.forumpro.fr/
Cthu
Assistant Ingénieur
Assistant Ingénieur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 10/06/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
30/100  (30/100)
Zinos (argent):
49/1000  (49/1000)

MessageSujet: Re: L'ingénieur   Dim 5 Juin 2016 - 16:57

Niv-Mizzet, rien que l'évocation de ce nom fit glisser un frisson le long des tentacules de notre poulpe. L'ombre géante hanta un instant son esprit. Mais ce sentiment de peur et d'excitation disparu assez vite avec la teneur du discours de son interlocutrice.

*Elle parle trop, beaucoup trop. Est ce que je ne me suis pas trompé de personnes ?*

Instinctivement, Cthu rétracta en partie ses appendices sur eux même. Les écartant des mains de son interlocutrice qui pourrait être bien vite trop baladeuse. Il avait beau être intelligent, son corps lui était resté très animal, et à l'évocation d'une tentacule coupée, sa peau ne pu s'empêcher de changer de ton devenant plus foncée. Après tout, n'était pas t'il juste une sorte de poulpe plus intelligent que la moyenne ?

Je ne suis pas un poulpe, et merci de respecter un minimum mon intégrité physique. Je ne veux pas savoir si je brûle bien, ça serait du gâchis. Et mes appendices me sont bien trop utiles pour vous en céder ne serais qu'un. Mais je comprend votre intérêt. Vos mains, pouces préhenseurs ou pas, sont des outils bien limités.

Le ton pouvait sembler froid voir cassant. Mais pour notre céphalopode : il était presque amical. Il ne savait pas vraiment pourquoi, ce brin de femme l'intriguait, elle était agaçante mais en même temps cela ne l'irritait pas. Mais qui était elle réellement ?

Vous deviez être en train de ... travailler ? Enfin, si on peut considérer que la réparation de ces babioles est un travail digne de vos compétences. Je suis Cthu, membre de la guilde Izzet. Si les rumeurs disent vraies à votre sujet, vous devriez être en mesure de m'aider. Je suis à la recherche d'un projet à mener, et votre nom me permettrais d'éviter de commencer par des travaux de petites-mains.


Dernière édition par Cthu le Lun 6 Juin 2016 - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douleur, Le Quatrième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Là où on ne peut me trouver, en train de décider de votre destin.
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: L'ingénieur   Dim 5 Juin 2016 - 19:49

La femme sembla lui jeter un regard noir, lorsque le poulpe refusa ses avances... Charmantes. Puis son expression repris une expression plus enjouée.

"Vous n'êtes pas un poulpe, souffla-t-elle, douteuse. Hum... Bien. Je suis grandement déçu. Je pensais pouvoir vous étudier. Comprenez-moi bien, on ne voit personne de votre espèce, ici, à Rav. D'où venez-vous ? Qu'êtes-vous ? Quelles sont vos spécificités ?
Répondez à mes questions, et je me débrouillerais pour vous trouver quelque travail à la hauteur de votre... Talent,"
acheva-t-elle, la voix hésitante.

_________________
Un jour, toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minyador.forumpro.fr/
Cthu
Assistant Ingénieur
Assistant Ingénieur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 10/06/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
30/100  (30/100)
Zinos (argent):
49/1000  (49/1000)

MessageSujet: Re: L'ingénieur   Dim 5 Juin 2016 - 20:54

Cthu était décontenancé, il ne s'attendait pas à ça.

Qui... je suis ? Vous voulez en savoir plus sur... moi ?

*Pourquoi s'intéresse t'elle à mes origines ? Qu'est ce qu'une ingénieure peut avoir à faire des espèces ou de la génétique. Ce n'est pas une biologiste... Elle tient un discours digne des Simics...*

Il ne connaissait pas ses origines, il ne connaissait pas sa race, au final il ne savait rien sur lui même. Alors que certaines personnes auraient eu besoin de ses connaissances pour avancer, Cthu n'en avait que faire.

*Ces êtres ont un adage "Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens", ce n'est qu'une perte de temps...*

Pour être franc avec vous... Je n'ai pas la réponse à vos questions. Mes origines ne sont que futilités et ne vont pas m'aider à avancer dans la connaissance. Mais comme vous le voyez je ne suis pas un poulpe ou une seiche, ces bêtes primitives ne peuvent pas communiquer avec les humanoïdes.

Devant le regard presque dépitée de son interlocutrice, Cthu reprit rapidement.

D'où je viens ? De la mer qui s'écoule sous la cité monde.
Ce que je suis ? Je suis Cthu, un membre de la guilde Izzet au service du grand Niv-Mizzet.
Mes spécificités ? Physiquement, je suis différent. Effectivement, je n'ai jamais croisé d'autres personnes de mon "espèce", mais ce n'est pas si il y avait une quelconque importance. Et mentalement, disons que j'ai appris votre langage en vous observant, et que je pense avoir des capacités supérieurs à la moyenne des personnes qui composent cette citée. Mais je ne comprend pourquoi une personne comme vous s'intéresse à des futilités comme les origines ethniques de son interlocuteur ?


Dernière édition par Cthu le Lun 6 Juin 2016 - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douleur, Le Quatrième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Là où on ne peut me trouver, en train de décider de votre destin.
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: L'ingénieur   Lun 6 Juin 2016 - 12:04

La femme poussa un long soupir. Elle planta son regard dans les yeux du céphalopode. Cthu devina un air enjoué, mais sérieux.

"Aaah, mon petit poulpe... Je sais, tu n'es pas un poulpe, rajouta-t-elle, un peu violemment. En fait, il y a de l'importance à toute chose. Dans ton petit cerveau de mollusque, se trame peut-êêtre des choses qui vont révolutionner l'ingéniérie Izzet. Peut-être même tout Rav ! Qui sait ? Tu fais trop de disctinction, petit poulpe. Simic, Izzet, inventeur, biologiste... On cherche tous la même chose : la science. D'ailleurs, tu es là pour ça, c'est évident."

Elle marqua une pause, détourna son regard de Cthu, et continua, en regardant sa boutique.

"Tu vois, Poulpy... Ça te dérange pas que je t'appelle Poulpy ? Donc, je disais, j'ai envie de créer quelque chose de grandiose. Et je pense que c'est en exploitant les spécificités de tout le monde. Tu ne t'ai jamais demandé pourquoi on avait tant de gobelins parmi les nôtres ? Parce que vois-tu, Poulpy, les gobelins sont très débrouillards. Ce sont des inventeurs nés. Et quand je te regarde, je me dis que tu es capable de grandes choses. Mais ! Car il y a toujours un mais. Comment je peux te faire confiance, Poulpy ? Regardes-toi, tu te sens tellement supérieur... Je ne suis pas sûre de pouvoir faire grand-chose pour toi... Et puis, c'est moi qui poses les questions ici. Tu as besoin de quelque chose ici, moi pas. Alors je vais être franche avec toi, mon petit poulpe. J'y gagne quoi moi, à te prendre sous mon aile ? A part ces tentacules très... Hum... Attirantes."

Cthu balayait son regard sur la boutique, tout comme la femme en face de lui. Et il réalisa alors qu'aucune création n'avait quelque chose en commun avec une autre. Tout était différent. Il comprit alors ce qu'elle voulait dire. En mettant à profit les façons de pensée différentes de chacun, il était possible d'obtenir quelque chose de grandiose.

_________________
Un jour, toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minyador.forumpro.fr/
Cthu
Assistant Ingénieur
Assistant Ingénieur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 10/06/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
30/100  (30/100)
Zinos (argent):
49/1000  (49/1000)

MessageSujet: Re: L'ingénieur   Mer 8 Juin 2016 - 17:30

Il resta un instant mu dans le silence. Oui, il commençait à se rendre compte que son interlocutrice n'était pas si farfelue que ça, mais une chose l'avait particulièrement dérangé. C'était une question rhétorique, il ne savait. Mais, alors qu'il ne pensait être hors de ce genre d'émotion, là il sentait pointer un sentiment de malaise : il ne se sentait pas bien.

Si, ça me dérange...

Le mot claqua de son bec. Le ton n'était pas fort, et c'était plus une pensée qui s'échappait de son esprit qu'une réelle phrase construite. Mais il avait besoin de le dire pour accepter ce sentiment.

Je ne suis pas quelqu'un, ou quelque chose, de matériel. Je n'accorde aucune valeur aux richesses physiques, à l'argent. Comme je vous l'ai dit, je n'attache aucune importance à mes origines. Mais il semble que le seul présent, le premier, que j'ai reçu est important pour mon cortex. Je ne m’appelle pas Poulpy, je m’appelle Cthu.

Il avait dit ça le regard perdu, il ne voyait plus la pièce, il ne voyait plus l'ingénieure et son regard malicieux. Il ne revoyait que cette ombre immense, cette sensation au travers de l'eau, cette peur, cette fascination, ...
Puis il eu comme un soubresaut, il se tirait lui même de son songe pour revenir à la réalité. Ce genre d'envolé presque lyrique n'était pas à son habitude.


Ce que vous avez à y gagner ? Soyons franc, je n'ai rien de concret à vous offrir, et je ne suis pas assez bon orateur pour vous convaincre que je suis un bon pari sur l'avenir. Je ne suis pas doué dans l'art de manier la langue, et je ne suis pas capable de vous mentir pour vous convaincre de me confier l'un de vos projets. Mais vous êtes une personne intéressante, curieuse et plus qu’intelligente. Si mon évaluation à votre égard est correct : vous avez déjà une idée derrière la tête. Sinon vous n'auriez pas gâché vos précieuses minutes à discuter avec moi, tout céphalopode que je suis... Je suis conscient que je ne suis pas grand chose, en tout cas à l'instant t.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douleur, Le Quatrième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Là où on ne peut me trouver, en train de décider de votre destin.
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: L'ingénieur   Ven 10 Juin 2016 - 0:24

"Écoutes-moi bien Poulpy, commença la femme sur un ton étrangement autoritaire. Tu feras ce que je te dis, comme je le dis. Tu dois te dire que je n'en fais qu'à ma tête, que je vais t'apprendre la vie, petit gars. Mais tu vois, je m'en fous de tout ça. Si je te prends, c'est pour que tu m'apportes quelque chose. Je ne vais rien t'apprendre, rien te transmettre. Tu te débrouilles, et tu fais ce que je dis. J'en veux pas plus. Pas de question, pas de branlette intellectuelle. C'est compris ? Et je t'appelerais Poulpy jusqu'à ce que tu ais mérité de t'appeler autrement. Je reçois des dizaines de demandes par jour de gens qui veulent travailler ici, avec moi. Toi, tu es spécial, je veux bien te donner une chance. Mais pour ça, il faut le mériter. Tu le mérites, petit poulpe ?" La femme darda son regard inquisiteur sur Cthu. Il comprit alors pourquoi elle l'avait déstabilisé ainsi. Il s'agissait d'un test, et il était déjà en train de passer la première épreuve.

_________________
Un jour, toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minyador.forumpro.fr/
Cthu
Assistant Ingénieur
Assistant Ingénieur
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 10/06/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
30/100  (30/100)
Zinos (argent):
49/1000  (49/1000)

MessageSujet: Re: L'ingénieur   Mer 15 Juin 2016 - 18:48

*M'apprendre la vie ? Comme si la vie pouvait être apprise. Et comme si cela m'intéressait, je n'ai rien à apprendre, je veux rechercher. Obtenir la connaissance comme un gâteau déjà prêt ? Très peu pour moi, je vaux mieux que ça. Laisse moi juste les ingrédients, et je ferais un plat d'une qualité inégalée. Je suis spécial, bien sur que je suis spécial, je suis même plus que ça... Je ne suis pas sur que la chance ne soit que pour moi...*

Cthu se déploya, et repris une couleur plus claire.

Je fais ce que vous dites, je pense que j'ai assimilé le principe. Le mérite est une chose trop abstraite et je n'ai pas la réponse. Mais je ferais en sorte de ne pas vous décevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douleur, Le Quatrième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 306
Localisation : Là où on ne peut me trouver, en train de décider de votre destin.
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: L'ingénieur   Ven 17 Juin 2016 - 14:30

Un sourire éclaira le visage de la femme. Une véritable sourire, comme Cthu en avait rarement vu sur Ravnica. Beaucoup de gens se dissimulaient, jouaient une comédie, ou souhaitaient se protéger derrière un rôle qu'ils se donnaient. Mais devant lui se tenait une femme qui, visiblement, ne cherchait pas à dissimuler ses émotions.

« C'est bien, tu apprends vite petit poulpe. Bien, suis-moi maintenant. »

Elle agrippa une des tentacules du poulpe, et s'entraîna derrière le comptoir, dans l'arrière-boutique. Il s'agissait d'une petite pièce ronde sans fenêtre, une torche éclairant l'endroit. Au sol, Cthu distingua un étrange dispositif qu'il ne connaissait pas.

« Une plaque de téléportation de mon cru. A tout à l'heure ! »

Cthu se sentit alors comme aspiré et retracta ses tentacules près de son corps. Autour de lui, le décor venait de changer radicalement.


_________________
Un jour, toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minyador.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ingénieur   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ingénieur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Ingénieur de Talent a votre service !
» Ingénieur nain et armes de tir
» GERARD ROUZIER, INGÉNIEUR OU GERVAIS CHARLES AVOCAT QUI SERA LE PREMIER MINISTRE
» Renom de l'Ingénieur des Camels
» Histoire d'un ingénieur nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Ravnica, cité des Guildes :: Quartier du Syndicat d'Orzhov :: Le marché de Ravnica :: Marché Est-
Sauter vers: