Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Personnage: Revan Ataru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Revan Ataru
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 23
Localisation : 1er Quartier du centre Ravnicain, à comtempler l'Arbre de l'Unité
Date d'inscription : 29/05/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
27/100  (27/100)
Zinos (argent):
112/1000  (112/1000)

MessageSujet: Fiche de Personnage: Revan Ataru   Sam 29 Mai 2010 - 22:09

Prénom : Revan
Nom de Famille : Ataru
Race : Humain
Age : 20
Guilde : Selesnya
Rôle : Apprenti Guildmage.

Description Physique :

Revan est un humain de taille moyenne, un individu parmi tant d’autre sans rien de particulièrement marquant. Ni sa démarche ni les traits de son visage ne laisse deviner en lui quelque chose sortant de l’ordinaire. Ses cheveux coupés court sont blonds, de la couleur de la paille séchant au soleil, qui n’a de noblesse qu’en pleine lumière, lorsque le soleil éclaire son visage et brille sur ses cheveux impeccablement coiffés. Rien de spécial, a priori, qui le distinguerait au milieu d’une foule. Ce n’est que lorsque l’ont s’attarde sur ces yeux qu’une différence peut apparaître. Des yeux marron, au fond desquels une lumière rayonne. Paisible.

Revan porte sur lui une robe de bure assez semblable à celle des clercs, et par-dessus une tunique de cuir encore plus blanche. Ses vêtements sont conçus pour lui garantir une large liberté de mouvement, garantissant son efficacité pendant les moments d’action. A aucun moment cela ne doit le gêner dans ses mouvements. C’est pour cette raison que le bas de sa bure est resserré au niveau de ces jambes. Une paire de bottes de cuir complète son allure, ensuite qu’une capuche de tissu plus lourd, le prolongement de sa robe de bure. Seul inconvénient de sa tenue, elle n’a rien d’imperméable…

Revan porte également des gants fabriqués à partir de bandelettes de tissus. Il porte une ceinture, qui, outre sa bourse, permet d’accrocher de petits objets usuels, tel son sceau de la guilde. Sa tunique dispose également de quatre poches, dont deux externes. Le symbole de Selesnya apparaît en évidence, cousu au niveau du torse, grâce à un tissu d’un blanc tirant sur le gris granite. Ce signe ressort nettement, de jour, affichant ouvertement l’allégeance du jeune homme.


Psychologie :

Revan inspire la confiance. Vraiment. Ou du moins, il aime le croire. Le jeune Selesnyan à encore beaucoup à apprendre de la sagesse de ses ainés. Il était certainement plus impulsif pendant son adolescence, mais à présent, à l’aube de ses vingt et un ans, Revan commence enfin à écouter le monde qu’il l’entoure.

Revan est vif. Observateur, il aime comprendre le monde qui l’entoure, et plus que le cours des événements, découvrir la nature des gens et leurs motivations. Patient, il est aussi persévérant, il déteste laisser de côté une tâche qui l’occupe. Cela peut le mener à une confrontation lorsqu’il reçoit des ordres contraires à ses désirs, mais uniquement en dehors de ses occupations officielles. Revan est en effet totalement dévoué à ses supérieurs au sein de la guilde et voue au Conclave une loyauté totale.

Revan est jeune. Comme tous les jeunes, il a des rêves et espère changer le monde dans lequel il grandit. Contrairement à l’opinion de certain membre des guildes Hautes (Azorius, Selesnya et Boros), il est convaincu que les guerres ne sont pas inévitables, que le monde dispose de ressource suffisante pour assurer le meilleur futur de tous. Il désire ardemment le bonheur de tous et c’est absolument impossible.
C’est peut-être là son défaut.

Revan est la bonté même. Il croit fermement à la possibilité d’unité de toutes les créatures vivantes aux travers du Chant de Selesnya. La confiance absolue dans la dignité et la générosité des autres confine parfois à la naïveté chez lui. Cette fois est cependant la pierre angulaire de son existence et de son désir d’Utopie. Cependant, le mage n’hésite pas à combattre lorsqu’il n’y a pas d’autre issu, et lorsque cela ce produit, il y met toute sa force. Toute son âme…

Caractéristiqes:

Force : 1
Constitution : 1+2
Agilité : 1+2
Dextérité : 1+1
Charisme : 1
Intelligence : 1+1
Esprit : 1

Grimoire:

Rares:

Uncommunes: Loup de garde ; Batailleur de Mistral

Communes: Marchesaillie Silhana ; Graines en pluie ; Aïeul Bienveillant ; Archiatre





Pas de panique, l’histoire arrive bientôt…


Dernière édition par Revan Ataru le Ven 18 Juin 2010 - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan Ataru
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 23
Localisation : 1er Quartier du centre Ravnicain, à comtempler l'Arbre de l'Unité
Date d'inscription : 29/05/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
27/100  (27/100)
Zinos (argent):
112/1000  (112/1000)

MessageSujet: Re: Fiche de Personnage: Revan Ataru   Lun 31 Mai 2010 - 21:38

Histoire :

*****

Le cimetière était froid par cette journée d’Hiver. La grisaille, les gouttes de pluie qui tombaient de manière éparse, rien n’avait pu les dissuader de rester, même après la cérémonie. Imperturbable, les silhouettes auraient pu rester là pendant des heures.

Ce qu’il avait d’ailleurs fait, immobile. Stoïques.

Deux silhouettes. Un homme et enfant. Un petit garçon.

« Viens, Revan, il faut rentrer. » Dit finalement le plus âgée des deux.

« … »
Un silence. Après un moment d’hésitation, le père saisit la main de son fils. Maladresse et émotion. Trop de choses à la fois.

« Maman est morte ? » demanda le garçon, qui n’avait pas bougé. Il regardait avec attention la bête dalle de pierre, mais les mots lui échappaient, désormais.
« Oui. Elle est allée rejoindre les anges, mais je suis certain qu’elle pense très fort à toi. » dit l’homme, serrant plus fort la main de l’enfant.

Revan haussa la tête en silence, le visage dissimulé par ses cheveux. Une larme coula sur sa joue, mais cette fois, il laissa son père l’entrainer. La plainte du vent fit cesser son envie de pleurer.
Il n’avait pas cinq ans…


*****

Un fantôme. Il aurait aimé voir un fantôme. Au moins, la situation aurait eu un sens. Autour de lui, tout les gens parqués dans le périmètre de sécurité, toussaient, tous étaient malades. Raven n’avait jamais autant de gens concentré au même endroit. Il aurait voulu retourné à la maison, près de la ville. Il aurait voulu savoir ce que racontaient ces gens, qui prononçaient des mots bizarres comme ‘peste simic’ ou ‘périmètre de sécurité’. Et aussi, qui étaient ces gens qui les avaient amenés ici.

Il aurait surtout aimé savoir où étaient emmenés son père et les autres. Des gens disparaissaient chaque jour, sans qu’il comprenne vraiment la raison.

Le garçon s’approcha de la grille qui clôturait l’enceinte, et s’aperçu qu’on l’ouvrait. Un instant aveuglé par le soleil matinal, il sursauta en entendant une voix.


« Faldir, a-t-il été infecté ? »

Revan ne prit même pas la peine de répondre, ne vit même pas un elfe apparaître à la suite de l’inconnu. Il était trop captivé à détail cet être gigantesque qui…

« Ils le sont tous, Monsieur, à différents degrés. Je ne suis pas certain que notre remède fasse effet… »

« Il le faut. »
répliqua gravement l’autre, d’une voix forte. « Il y a déjà eu assez de morts ici. »

Un centaure. Ce devait être un centaure.

Sauf que Revan n’avait jamais vu de centaure. C’était vraiment un géant. Il ne put retenir un mouvement de recul lorsque celui-ci tourna la tête dans sa direction.


« N’aie pas peur, mon garçon » lui dit-il avec douceur. « Nous allons prendre soin de toi, désormais… »

*****

Chaque pas était un véritable effort. Revan jeta un coup d’œil suppliant vers Ontalos, mais celui-ci ne sembla pas le remarquer. Il ne se départait que rarement de son calme habituelle.

Ils arrivèrent tous les deux à la terrasse du monastère. Le soleil brillait de tout son éclat sur les vergers, qui s’étendait où que portait le regard. Le centaure accorda enfin son attention à Revan, qui ployait sous le poids de l’armure.


« Maître…c’est trop lourd…Je ne pourrai jamais porter ça… » tenta le jeune garçon en tapant du poing sur l’armure ledev.

« Trop lourd » fit Ontalos, minant une perplexité extrême. Puis il se détendit. « Attend de tenir une lance entre tes doigts, petit, et tu comprendras le sens de ce mot ! »

Les autres arrivèrent alors. Ils devaient être une dizaine en tous, chacun ayant entre douze et quatorze ans. Revan serait le plus jeune du groupe. Aucun d’entre eux n’avait jamais vu la cité, ils le pressèrent alors de questions.

« Dis, les Titans sont aussi grands qu’on le raconte ? Et l’Arbre de L’Unité, tu l’as forcément vu, hein ? »

Alors que son protégé se laissait joyeusement entrainés par les autres ledev, Ontalos s’autorisa un franc sourire, et murmura.

« Bienvenue dans la famille, Revan… »


*****

La salle d’arme était la partie centrale de la tour, mais à son allure, elle aurait pu n’être qu’un simple jardin de méditation. Revan, cependant, ne s’y serait pas trompé. Il commencé à s’apercevoir des différences subtiles entre les bâtiments du monastère. Au fil des mois, de plus en plus d’endroit lui était devenu accessible…

La tunique lui paraissait étrange, après tout ce tant à porter un équipement militaire. Il s’étonnait de la souplesse du tissu, qui ne le gênait en aucune façon dans ses mouvements, comme il l’avait craint. Les cadeaux d’Ontalos étaient décidemment plein de surprise.

Il vint se tenir au milieu de la vaste pièce, au centre de la spirale, sous le regard attentif de son maître. Dés que l’ordre lui en fut donné, il commença les enchaînements du mouvement qu’il avait mémorisés. Genoux fléchit, paumes ouvertes, bras croisés, il imita les postures de combats qu’on lui avait enseignés…


« Tu dois agir instinctivement » disait toujours son professeur. « Chacun de ses mouvement doit devenir pour toi une habitude, un réflexe, sans que tu es besoin d’y penser. Imprègne-toi de l’Arkai. Suis la spirale. Aujourd’hui, tu commence un long chemin, mais au centième, au millième jour, chacun de ses gestes fera partie intégrante de toi. »

Revan ralenti imperceptiblement sa respiration, reprenant l’exercice en ignorant le soleil qui tombait sans douceur sur lui…

*****

a suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revan Ataru
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 23
Localisation : 1er Quartier du centre Ravnicain, à comtempler l'Arbre de l'Unité
Date d'inscription : 29/05/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
27/100  (27/100)
Zinos (argent):
112/1000  (112/1000)

MessageSujet: Re: Fiche de Personnage: Revan Ataru   Lun 31 Mai 2010 - 21:47

*****

L’arme était admirable. Revan la sortie lentement de son fourreau d’ébène sombre, laissant le soleil jouer sur la lame du masamune. Forgé dans un acier léger mais solide, le sabre à la poigné incliné luisait, son tranchant affuté à l’extrême.

Maître Hybal eut un hochement de tête appréciateur, en regardant Revan glisser le fourreau à sa ceinture, d’un geste calme et maîtrisé

« Mon abbaye n’oubliera jamais ce qu’elle te doit, mon garçon. J’ai été heureux de croiser ta route, et par la même occasion, d’en apprendre un peu plus sur moi. Je suis certain que tu feras un sage usage de cette arme, cependant… »

Le loxodon s’interrompit un instant, le temps de rassembler ses idées et de donner à chacun de ses mots la charge qui lui convenait.
« Tu encore jeune, Revan, alors ne soit pas trop prompt à choisir ton chemin. La garde ledev est un choix honorable, mais elle ne rend pas hommage à tes talents. Je ne flatte pas en disant cela, sache seulement que le Conclave à besoin de Ghildmage de talent. Ne laisse pas ton don inexploité… »

*****

La main de la dryade accompagner la sienne en se posant sur la plaie encore rouge de sang. Douce mais calme. Ferme et apaisé. En harmonie.
Raven senti son pouvoir croitre pour enfin quitter l’enveloppe de son corps. Des volutes blanches de mana glissèrent le long de ses mains, son pouvoir latent réveillé. L’espace d’un instant, le mage ouvrit les yeux, alors que ces forces achevaient de quitter son corps pour refermer la blessure.

Son regard croisa furtivement celui du dromade blessé, qui poussa un petit cri plaintif.
L’animal ferma les yeux. Affaibli, meurtri. Mais vivant. Le temps achèverait de le guérir.

Revan sentit la main de la dryade se retirer, comme une caresse. Il lui sourit alors, fatigué, mais heureux. La sensation d’avoir accompli ensemble quelque chose d’important. La certitude d’avoir bien agi.

Le sentiment d’avoir vécu un moment inoubliable…


*****

Malgré la tristesse infinie qui pesait sur son âme, les yeux de Revan restèrent secs. Le temps des larmes étaient achevés. Avec la mort de son Maître Ontalos, son enfance disparaissait.
Il sut que la salle d’arme de son ancien foyer serait vide avant même d’y entrer. Sans hâte, il vint se placer sur la spirale qu’il avait parcourut tant de fois. Doucement, il se replongea dans la gestuelle de l’Arkai, cet art qui, comme son maître lui avait dit, tant d’années plus tôt, était devenu une partie de lui.

Au-delà de son corps, il sentait le monde qui l’attendait, avec ses merveilles et ses horreurs. Il attendait tous ça avec un peu d’impatience. L’âge d’homme. Enfin, le monde l’attendait. Dans la cité des guildes. Dans Ravnica…

Revan sourit. Il posa ses vers son futur, et il n’eut pas peur…


*****

L’histoire de Revan commence par une succession de tragédie. La mort de sa mère marque profondément le jeune garçon, ayant également comme conséquence le déménagement de sa famille restreinte en dehors de la Mégalopole Ravnicaine.

Quelque mois après le dixième anniversaires du garçon, c’est au tour de son père du mourir, victime parmi de nombreuses autres d’une peste simic. Revan sera lui-même touché par cette maladie et mis à l’écart dans une zone isolée. Seule l’intervention des druides de Selesnya permis à la population locale d’échapper à cette infection.

Cela marqua un tournant de la vie de Revan, puisqu’accompagné d’une dizaine d’autres orphelins, ils furent accueillis dans le monastère proche, au sein de la province de Sisivial, largement marqués par des siècles d’occupations Selesnyenne. Au milieu du Monastère, entouré de champ et de verger, Revan entama la formation de base pour entrer dans la garde ledev, sans savoir que son mentor, le centaure Ontalos, prévoyait déjà un autre avenir pour lui.

Au dehors de la Cité, dans les vastes espaces du monde, les règles sont différentes. Eduqués dans une communauté Selesnyenne pendant de longues années, Revan à été fortement imprégnés des idéaux de l’Eglise Ravnicaine. Même sa formation s’est déroulée de manière atypique. Très jeune, il à été entrainé à l’Arkai, un art de combat local, visant à désarmer l’adversaire et à le mettre hors combat. En parallèle, il suivait les cours avec d’autres recrues ledev, les cours de pistage, ainsi que dans divers autres domaines.

Il quitta les territoires du Conclave, ainsi que la province de Sisivial, à l’âge de seize, pour une quête solitaire. Son périple l’emmenait jusqu'au Terres Monastiques du Nord de la planète, où il vint notamment à l’aide de l’abbaye du Saint loxodon Hybal, qui lui remis un masamune, un katana d’un genre bien différent de tout ce que le jeune homme avait pu voir jusque là.

Quelque mois plus tard, et plusieurs accrochages avec les Clans Gruul, Revan revint vers la cité qui l’avait vu grandir. Il passait plus d’une année complète dans la cité, rendant diverse missions pour la Guilde, sur la base du volontariat. Son cœur était toujours tiraillé entre son désir d’honorer ses anciens professeurs et de développer ses pouvoirs, mais le jeune homme ne voulait pas abandonner le plaisir de parcourir les routes.

Un grand pas fut franchi pour Revan, dans sa maîtrise du mana, lorsqu’une dryade apparut à ses côtés, alors que son dromade se vidait de son sang à la suite d’une grave blessure. Grâce à cette aussi brève qu’inespéré, le Selesnyan put commencer à travailler son affinité avec le mana, issu d’endroit du monde entier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiche de Personnage: Revan Ataru   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche de Personnage: Revan Ataru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fiche de personnage
» Modèle de fiche de personnage ~ Pirates
» Fiche type de personnage
» Squelette de la fiche de personnage à remplir
» [Codage] Fiche de personnage - Severus Storm [Terminé - Abygael Thompson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Background ! :: Fiches des personnages-
Sauter vers: