Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Manoir presque abandonné [Terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 23
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mar 12 Jan 2010 - 20:36

L'Azorius gémit, comme prête à lancer un avertissement. Mais avant qu'elle ne parle, le serpent oscilla encore un instant devant la Gruul, puis fondit sur elle si vite qu'il en fut presque invisible. Il se glissa dans sa nuque, sous ses cheveux pâles, et le long tentacule qui le formait se colora d'un bleu clair et lumineux. L'air autour d'elle prit une étrange consistance épaisse et ouatée, ondulant comme de l'air chaud. La gruul s'éleva de quelques centimètres au dessus du sol, les yeux soudainement fermés, la tête basculée en arrière, mâchoires serrées.

"Jade !" cria Silviel avec désespoir en voyant son amie aux prises avec cet étrange sortilège. Elle fut tentée de tirer une flèche vers la chose qui tenait la guerrière mais se ravisa, craignant d'empirer les choses.

"Ne faites rien d'inconsidéré, ça pourrait dégénérer !"

Mais avant qu'elle n'ait achevé de parler, tout se précipita. Cinq énormes tentacules bleues jaillirent du mur et s'enroulèrent autour du lobotomiste. Une ouverture laissa momentanément passer la lumière tandis que Szerak était entraîné à travers. Le dôme redevint hermétique tandis que le Dimir était projeté à l'extérieur. Propulsé par un réflexe fulgurant, Amil se jeta à sa suite, tentant de le ramener, mais tombant avec lui à l'extérieur. La situation devenait alarmante à l'intérieur... Mucios suait à grosses gouttes, Hald balançait nerveusement sa hache en surveillant les parois, Selimor avait sorti un long couteau et faisait de même. Seule Illith était calme. Almely prit la parole, regardant la Selesnyanne.

"Ecoutez-moi tous. J'ai l'impression que cette chose s'est connectée à l'esprit de Dame Jade grâce au mana bleu, en se connectant à sa moëlle épinière cervicale. Il ne faut surtout pas essayer de le rompre de manière brutale, ça la tuerait. Mais on ne peut pas la laisser ainsi... Il faudrait réussir à s'introduire dans le lien pour le rompre. Dame Silviel, si vous êtes chantresse, vous pouvez peut-être m'aider à tenter quelque chose ?"


Mais avant qu'elles n'aient bougé, le tentacule redevint noir, se rétracta et Jade retomba à terre, inconsciente.

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szerak
Apprenti lobotomiste
Apprenti lobotomiste
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 12/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
356/500  (356/500)
Zinos (argent):
123/1000  (123/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Lun 25 Jan 2010 - 17:29

En une poignée de secondes, le lobotomiste n'eut même pas le temps de remarquer comment ces tentacules le firent sortir du dôme. Par réflexe, il lâcha l'arme je Jade. Illuminé par les lampadaires, il se releva, en même temps que Amil, qui fut entraîné avec lui à l'extérieur. Étonnamment, Konokha n'était plus dans la salle. Le Dimir commença à douter de cet homme. Ce fut ensuite Amil qui fit remarquer au lobotmiste qu'ils devront s'en sortir à eux seuls. D'une voix froide et peu sympathique, Szerak lui répondit.

« Vous faites preuve d'une perspicacité étonnante. Heureusement que vous êtes là, je ne l'avais pas remarqué... »

Trois choix s'offraient à eux. Monter cet énorme escalier, entrer dans l'une de ces portes ou essayer de retrouver Konokha. Essayant de ne pas être trop antipathique, le lobotomiste exposa ses réflexions au sans-guilde.

« Évitons de nous éloigner de ce dôme. Et par la même occasion de ne pas le toucher... J'exclurais pas conséquent l'idée de monter cet escalier. Ensuite, je dirais qu'il nous faut retrouver ce Konokha. Je dirais que commencer par cette salle serait un bon début. »

Il pointa la porte par laquelle sont arrivés les billes contenant les tentacules. Sans même attendre de réponse, Szerak s'y approcha lentement, tout en sortant sa dague de sa ceinture. Il canalisa un mana bleu au passage, et se tourna vers Amil lorsqu'il arriva en face de son objectif.

« Je vous rappelle que tout et n'importe quoi pourrait franchir cette porte. Restez sur vos gardes, au cas où quelque chose devrait en sortir. Par contre, si je venais à me faire emporter par quelque chose dans cette salle, ne vous approchez surtout pas et attendez sagement que les autres résolvent ce problème de dôme. »

Encore une fois sans attendre de réponse, le lobotomiste agit. Il se plaqua contre le mur, du côté de la poignée et lança un dernier regard vers le Sans-Guilde avant d'entrouvrir gentillement la porte d'une main et en tenant fermemant sa dague de l'autre, prêt à bondir en arrière et se défendre contre tout ce qui pourrait sortir de cette étrange salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Lun 25 Jan 2010 - 19:04

Sarkas qui était resté sans bouger commença à se diriger avec précaution vers Jade. Après un instant à vérifier pouls et respiration, confirmant l'état d'inconscience de Jade. Il demanda à Mucios s'il avait des compétences dans ce domaine.

" Mucios pourriez vous, vous occuper de l'état de santé de Jade. Son état parait stable à première vu mais je n'ai pas suffisamment de connaissances en soin, pour pouvoir établir un bilan complet de sa condition. Silviel, vos dons de chanteresse comme l'a dit Almely pourrait s'avérer utile pour communiquer avec ces tentacules, cependant je doute que l'on en tir quelque chose. Vous avez fait mention de nécrotentacules, or je n'en ai jamais vu ce comporter de la sorte. Si ça avait été le cas elle nous aurait déjà tous tués je pense... J'en arrive donc à la conclusion que ce dôme est une création de toute pièce, mais peut être pas encore tout à fait aboutie... enfin je pense que tout ce qui nous arrive, en supposant que ce que je dit soit vrai, n'est qu'une gigantesque expérience à l'échelle humaine. De plus, deux personnes viennent d'être rejetée à l'extérieur. Ce qui me laisse supposer à nouveau deux choses, trahison, ou autre expérience. Après tout, Szerak est la cause du dôme. Enfin peut être que mon jugement sur sa personne est trop hâtive."

Il se tourna alors vers Boreális un instant, une idée lui vint subitement qu'il s'empressa de faire partager à l'ensemble du groupe.

"A moins que je n'ai simplement que tout faux à son sujet. Regardez, Szerak a utilisé une attaque chargée en mana bleu... Quelques instants plus tard, le voilà éjecté. La faiblesse de ce dôme n'est peut être pas à l'extérieur mais dedans. Il craint peut être justement la puissance d'une attaque, qui selon moi serait, trop puissante à canaliser. Tout le monde peut canaliser un mana sans problème, mais arrivé à un nombre trop important, nous avons tous des difficultés, rien qu'à se mouvoir. Je propose que tout le monde canalise un mana et qu'on attaque tous en même temps le dôme..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mer 17 Fév 2010 - 21:41

"ça pourrait se révéler très dangereux mais je ne vois pas d'autre solution. De toute façon, il va bien falloir tenter quelque chose..." répondit Almely qui trouva un soutien immédiat en Illith.
"Je suis d'accord. Mais à mon avis, il vaut mieux tenter de faire céder cette paroi avec un maximum de diversité au niveau des couleurs de mana. Ce pourrait être plus efficace qu'un ou deux blocs de même mana. Mucios, réanimez Jade," ordonna-t-elle au guérisseur qui s'activait déjà auprès de la Gruul. Une décharge d'énergie la traversa et elle ouvrit les yeux.
"Almely, Silviel, vous gardez vos manas blancs. Mucios, Sarkas, un mana vert. Hald et Jade, du pyromana si vous le pouvez. Selimor et moi-même allons canaliser du mana bleu. Quelqu'un a une objection à formuler ?" finit-elle en haussant un sourcil dissuasif. "Excusez-moi d'avoir momentanément pris votre fonction, Jade, mais vous ne me semblez pas encore en état de diriger." ajouta-t-elle en direction de la Gruul encore faible et sonnée, soutenue par Hald et Silviel.
Illith canalisa son mana, imitée par Selimor, Hald et Mucios.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szerak
Apprenti lobotomiste
Apprenti lobotomiste
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 12/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
356/500  (356/500)
Zinos (argent):
123/1000  (123/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Sam 20 Fév 2010 - 13:59

Ne détectant aucune menace, Szerak se faufila dans la pièce, plantant Amil derrière lui sans prêter attention à la voix glacée de celui-ci qui le mettait en garde de ne pas partir à l'aventure seul. Il se trouvait dans un petit salon, chichement éclairé : seules des braises rougeoyantes dans la cheminée en face de lui et deux bougies de chaque côté de la porte qui s'était refermée derrière lui dispensaient un peu de lumière. Des toiles d'araignées tombaient du plafond, épaisses et enchevêtrées. Un canapé en face de la cheminée, et quelques guéridons contre les murs constituaient le mobilier. Les fenêtres étaient solidement condamnées. Aux murs, on pouvaient voir deux ou trois tableaux. Peints d'encre noire sur fond gris sombres, ils représentaient une végétation enchevêtrée, imaginaire, avec quelque chose d'hostile. Sur les guéridons, dans des pots de faïence noir, proliféraient d'étranges plantes aux tiges épaisses, longues et tentaculaires, qui s'étalaient sur le bois ciré et tombaient jusqu'au sol. Celui-ci était pavé de galets de plages, réunis par un mortier blanc. Un mouvement attira l'œil de Szerak. Une bille noire et luisante roulait vers lui, entre les galets, étrangement sans émettre aucun son. Elle sembla s'arrêter d'elle-même à un pouce de sa botte. Il remarqua alors que des dizaines d'autres billes semblables jonchaient le sol autour de lui et dans toute la pièce. Les mêmes billes que celles dont étaient sorties le dôme de tentacules. Une seconde se mit alors en mouvement sans raison apparente, à nouveau vers lui, et s'arrêta à côté de la première. Quelque chose clochait dans cette pièce...
Le canapé était constitué d'un agglomérat d'os de toutes natures et provenances. Les pots des plantes étaient en réalité des crânes à la courbe aplatie et peints en noir.
Un bruissement se fit entendre. Szerak jeta un coup d'oeil nerveux vers les plantes. Totalement immobiles. Il aurait pourtant pu jurer que l'instant d'avant leur tiges s'agitaient légèrement...
Brusquement, un vent coulis et froid passa dans la pièce. La luminosité baissa. Les ombres s'agrandirent de façon monstrueuses, et prirent des formes menaçantes qui n'avaient rien d'abstraites. Le Dimir entendit le bruit du verrou qui se fermait de lui-même...

Une seule chose passa dans son esprit.

* Mieux vaut ne pas se faire prendre, sinon je risque de finir en un misérable tas d'os ! Surtout, ne pas activer les billes comme tout à l'heure ! *

Le facteur temps jouait également contre lui. Et il n'y avait qu'une seule issue : la porte derrière lui.

« Vous croyez pouvoir me piéger avec un vulgaire verrou ?! »

Le lobotomiste canalisa un mana bleu, qu'il fit pénétrer dans sa dague et enfonça celle-ci entre la porte et le mur, du côté du verrou, après y avoir fait jaillir une nouvelle lame de mana pour détruire le plus possible de cette pièce. D'un geste rapide, il espérait fracassait le mécanisme qui le tenait prisonnier, pour ensuite sortir rapidement et refermer la porte derrière lui. Et si par malheur le verrou était scellé par la magie, il n'aurait d'autres choix que d'affronter ces tentacules pour sauver sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 446
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 21 Fév 2010 - 19:45

La gruul se redressait lentement en reprenant ses esprits alors qu'Illith donnait ses ordres. Elle n'avait que faire de ses excuses, de ses demandes, ou même de ses volontés de diriger. Elle n'en avait elle-même cure. La seule chose qui importait maintenant était de sortir. Puisant dans une énergie nouvellement apparue au plus profond de son être, elle se remit sur pieds et reprit son arme où Szerak l'avait laissé tombé. Sans même tourner un regard dans la direction des autres, elle se fit une fine entaille au creux de sa paume, avant d'arracher un bout du tissu de son haut pour en entourer sa main. Buvant le tissu, il ne restait bientôt plus aucune trace de sa blessure. Il ne restait plus qu'elle, et son esprit maintenant diablement clair. Un sourire éclaira alors son visage lorsqu'elle se rapprocha du dôme, en restant à une distance respectable cette fois.

"Au royaume des fous, le dément est roi.
Alors, qui de nous deux est le pire ?"


Sur ces mots parfaitement audibles, la femme ne réfléchit plus, et elle s'élança contre le dome avec toute la rage et toute la force dont elle était capable, alors qu'un éclair de folie transparaissait dans ses yeux. Et elle frappa avec toute la puissance de la folie, alors qu'un mana rouge semblait filtrer à travers la lame qu'elle avait à la main, et que des coups aussi redoutables que mortels pour un homme normal s'abattaient sur la surface noire et lisse.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Jeu 4 Mar 2010 - 20:25

Illith donna le signal aux autres, et leur cage se trouva assaillie par dix manas et des coups à fendre un homme en deux, assénés par Jade et Hald, qui avait suivi l'exemple de la guerrière avec toutefois une moindre férocité. Et soudain, dans un bruit sourd assez puissant, les tentacules se démêlèrent, se déployèrent vers le ciel et tombèrent en poussière. Toutefois, deux d'entre elles fouettèrent l'air en direction de deux membres du groupes, et deux abominables craquements retentirent dans l'immense pièce dorée. Jade regardait, incrédule, son épée brisée dont elle ne tenait plus que la garde. Silviel et Almely s'élancèrent d'un même mouvement, l'une hurlant, l'autre dans le silence, leurs visages également tendus par l'horreur. Elles s'agenouillèrent près de la dépouille pulvérisée du jovial guérisseur qu'avait été Mucios, sachant pourtant parfaitement qu'il était trop tard. La Selesnyane pencha la tête et laissa couler deux perles salées sur ses joues, l'Azorius ferma les yeux devant l'ampleur de la destruction du corps. Les autres s'étaient assemblés autour, le visage grave. Les deux femmes se relevèrent et rejoignirent les autres.

"Mauvais coup... Nous avons perdu le guérisseur... Et maintenant, que faisons-nous, Jade ?"
demanda Illith d'une voix froide qui lui attira des regards de reproche.

------------------------------ (Szerak)

Szerak sentit quelque chose céder et entendit un déclic. A peine eut-il pensé que la serrure cédait qu'une vague de mana rouge envahit sa main, l'enveloppant d'une insoutenable douleur. Il laissa tomber sa dague rougie au sol et constata avec effarement que toute la peau à l'intérieur de sa main ressemblait à de la cire fondue, sans plus aucune ligne. Bizarrement, la douleur avait presque totalement disparu, comme s'il venait de s'infliger une brûlure mineure.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 446
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Sam 6 Mar 2010 - 19:25

"Silviel, donne moi tout d'abord six de tes flèches." Sans réellement comprendre, cette dernière s'exécuta, alors que la gruul lança au loin le reste de son arme. Ayant trouvé des bandages en fouillant le cadavre de Mucios, elle prit les six flèches de la selesnyanne, et entreprit de se les fixer autour des avants bras à l'aide des bandages. Seul la pointe de la flèche dépassait au niveau de ses phalanges. Une pointe suffisamment grande pour arracher la chair si ses poings portaient, mais suffisamment fine pour ne pas se blesser. Alors qu'elle se relevait ainsi armé de son accoutrement de fortune qui lui paralysait complètement le poignet : un seul faux mouvement et le bois de la flèche se briserait au niveau de son articulation. Mieux valait ne pas tenter. Elle regarda alors les autres avec une pointe de défi, alors que sur un signe discret, un sceau de feu faisait s'enflammer le cadavre de Mucios.

"Que faisons-nous ? Ce que vous voulez. Partez, restez... Moi je ne m'arrêterais plus maintenant. Je vais faire goûter ma rage à cet homme. Il pense qu'il peut jouer avec moi comme il le souhaite... Et bien pourquoi le contredirais-je ?" finit-elle, alors que la folie de sa personnalité semblait toujours aussi puissante, tandis qu'elle se dirigeait vers la porte la plus proche.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 23
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mer 10 Mar 2010 - 19:48

Silviel regarda les portes par lesquelles ils étaient entrés, submergée par l'envie de fuir cet endroit, la vision du corps broyé et disloqué dansant toujours devant ses yeux. Toutefois, elle se força à chasser son désir de fuite. Le groupe n'avait plus de guérisseur, et personne d'autre qu'elle ne possédait de sorts de soins. Et surtout, elle n'abandonnerai pas son amie, qui était visiblement prise de froide folie et risquait fort de se blesser.

"Je te suis..." murmura-t-elle en venant prendre place à ses côtés.

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mer 10 Mar 2010 - 20:34

Sarkas resta un long moment à regarder le corps de Mucios brûler dans les flammes du sceau. Perdre un compagnon même s'il le connaissait que très peu lui faisait de la peine. Boreális resta assis près de l'Alpha le regard profond sur les flammes vacillantes. Le jeune homme se releva lentement le poing serré et rageur.

"Le premier, et apparemment pas le dernier,*il jeta un regard à l'ancienne épée de Jade*Sir Mucios, je vous vengerai. Boreális on y va... Il est temps de chasser ce fou..."

Sur ces paroles il se dirigea vers la porte, la cape accrochée à ses hanches flottant légèrement, son visage était à la fois sombre et mêlé de tristesse. Son aura changeait légèrement, l'immense loup courba un peu plus l'échine lui donnant un air de bête féroce. Il s'approcha de Silviel lui donnant une pièce de tissu blanc s'apparentant à un mouchoir.

" Séchez vos larmes dame Vaomar, ce serait donner à ce fou une victoire supplémentaire, et puis... Il vaut mieux les garder pour plus tard."

Il finit sa phrase d'une voix emplie de tristesse, il se mit en position près de Jade, Boreális donna un petit coup de tête à Silviel comme pour chercher une caresse, puis resta à coté d'elle marchant au pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 446
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Jeu 11 Mar 2010 - 21:53

Alors que Silviel venait se placer à ses côtés, Jade se tourna vers elle et effleura sa joue de sa main droite, en faisant bien attention à ne pas la blesser. Elle lui fit alors un sourire triste, et pourtant bourré d'espoir et de confiance qui n'avait plus rien du monstre qu'elle était devenue. La chantresse retrouvait là son amie véritable, celle qu'elle connaissait vraiment. Peut-être que la gruul tentait de la rassurer...
Elle lui glissa alors à voix basse :


"Ne t'en fais pas. Tout ira bien. Ce fou veut jouer avec nous. Et bien nous l'amuserons. Il n'aura aucune raison de nous tuer. Il pense avoir à faire face à des hommes normaux, sains d'esprits. Montrons-lui ce que signifie "folie". Même lui comprendras alors ce que cela fait de se battre face à quelqu'un qui ne suit aucune logique. Montrons-lui que plusieurs fous sans raison, lucidité, volonté et réflexion viendront à bout de lui. Faisons-lui comprendre que pour nous battre, il devra se déplacer en personne, car aucun de ses pièges ne marchera. Sans comprendre notre pensée, elle même absente, il ne pourra élaborer de pièges que nous ne pourrons passer. Sans comprendre notre pensée, ses pièges échoueront tous lamentablement. Mettons le au défi. Et faisons sonner le requiem de son enterrement par la suite." A la fin de sa tirade, ce n'était plus un sourire triste qui élargissait son visage, mais un vraie sourire naturelle, plein de joie et de sûreté. Elle avait fini son "discours" d'une voix distincte, et elle savait que les autres pourraient entendre. Se retournant vers ces derniers, elle conclut :

"Partir d'ici serait une bonne idée. Si le fantôme de Mucios revient, il y a de fortes chances d'y voir un vengeur. Sur ce, que ce qui sont prêt à y laisser la vie et la raison se décide..." Finissant sur ce discours, elle avança droit sur les portes, ouvrant grands les battants au passage.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 23
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 12 Mar 2010 - 22:14

Silviel eut un mouvement de recul effrayé lorsque le grand Selesnyan lui tendit le mouchoir en lui prodiguant des paroles de réconfort, mais se maîtrisa et accepta la pièce de tissu, croisant rapidement le regard de Sarkas, le temps de lui murmurer un remerciement parvenant à mêler étonnement, reconnaissance et embarras. Elle passa très délicatement ses doigts dans la fourrure de Boreàlis qui sembla apprécier la caresse puis se retourna vers Jade lorsque celle-ci l'encouragea à son tour et lui offrit en retour un vrai sourire rayonnant, miroir de celui de la Gruul, tout en séchant les larmes sur ses joues, réconfortée et même un peu rassurée. Tandis que Jade ouvrait la porte, les autres aventuriers encore présent les suivirent. Tous purent alors voir ce qui se trouvait dans la salle...

Suite bientôt avec MJ05 !

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szerak
Apprenti lobotomiste
Apprenti lobotomiste
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 12/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
356/500  (356/500)
Zinos (argent):
123/1000  (123/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Sam 20 Mar 2010 - 11:41

« Un simple verrou, non. Mais un piège, peut-être... »

Le Dimir répondit à sa propre remarque, après avoir tenté de faire céder le verrou. Il porta les yeux sur sa main. Le gant avait totalement brûlé et la vision de cette main semi-fondu le dégoûta quelque peu. Il se plaqua ensuite contre la porte, ferma les yeux et réfléchit.

* Si je m'attaque aux billes, d'autres reviendront à leur place. Si je m'attaque à la porte, des pièges m'éclateront à la gueule. Si je reste ici, je vais finir par moisir. Que faire, que faire... Je ne peux même pas trop bouger, sinon je vais me faire étrangler par des tentacules. Ma dague est sûrement encore incandescente, mieux vaut ne pas la toucher tout de suite. Je suis par conséquent désarmé. Que faire, que faire... Il n'y a pas trente-six solution pourtant. Soit je tente de m'en sortir en m'éloignant de la porte, soi en m'éloignant des billes. Mais si j'essaie de trouver une autre issu que cette foutue porte, je me fais attaquer par des tentacules. Et si j'essaie de les détruire, je risque d'en trouver d'autres à leur place. Par contre, je m'éloigne de ces billes et que je tente de forcer la porte, je risque de finir carbonisé... Avec quelle issue ai-je plus de chances de survie ? L'étranglement, qui risque d'être répétitif, ou l'explosion ? Si je ne m'abuse... En général les portes s'ouvrent vers l'extérieur des pièces. Je ne pourrait pas l'ouvrir en essayant de faire sortir les gonds, mais pour ouvrir la porte, dans ce cas là, je devrais la pousser. Je peux donc essayer de la défoncer. *

S'assurer que les gonds de la porte soient effectivement de l'autre côté aurait risqué de réveiller les billes. De plus, les façons les plus astucieuse pour ouvrir une porte, sont forcer le verrou ou défaire les gonds. Ce psychopathe, selon Szerak, avait probablement posé un piège aussi là. Sans plus attendre, le lobotomiste préféra se fier à ses réflexions et fit une deuxième tentative. Pour ne pas risquer d'exciter les billes, il canalisa un mana bleu, plutôt qu'un mana noir. Sa main qui ne subit pas la brûlure était à présent chargée. Il ferma le poing, et laissa l'énergie circuler à l'intérieur de son bras. Si ses prédictions étaient exactes, la porte s'ouvrira effectivement par l'autre côté, facilitant son attaque, qui était encore favorisé par la force du mana. Il recula donc son bras, puis, avec toute la force de son corps, tous muscles tendus, il cogna la porte de toute son énergie. Il serrait également les dents et ferma les yeux. En cas d'explosion, cela étoufferait la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 4 Avr 2010 - 21:41

Devant le groupe d'aventuriers, s'étendait une vaste salle, sans doute jadis un grand salon de réception, peut-être même une salle à manger. Les murs de pierre étaient presque totalement nus, à l'exceptions de quelques centimètres carrés ça et là, encore recouverts de quelques vestiges de papier peint lépreux et dévoré d'humidité. Les moisissures se développaient avec irrégularité sur les murs - tantôt quasi absentes, tantôt en grosses excroissances malsaines et saillantes. Le sol laissait largement entrevoir ses dalles à travers les trames plus qu'élimées des restes de tapis précieux qui le jonchaient. Et au centre de la pièce, reposait un grand bassin. Ses eaux étaient opaques, croupies, saumâtres. Une épouvantable puanteur s'en échappait, comparable à celle de certains étangs au cœurs des vieux bosquets Golgaris semi-oubliés. Ces remugles de pourriture semblaient également provenir d'un limon verdâtre qui bordait le bassin. La seule lumière était celle qui provenait du hall, passant par la porte.

----

Szerak sentit alors son bras mollir étrangement, et son geste ralentir à l'extrême. Il eut la sensation de traverser un air gélatineux, et son poing se posa doucement sur la porte sans lui faire subir le moindre dommage. Toujours au ralenti, il vit son mana bleu illuminer ses veines, et lui causer une douleur aiguë. L'hydromana sortit alors de sa peau par ses pores et sembla s'étendre à travers la pièce en un faisceau qui allait d'un mur à l'autre, puis s'évanouit brutalement.
Alors se produisit un curieux phénomène.
Les billes noires éclorent - il n'y avait pas d'autre mot. Et une centaine de papillons aux ailes bleues et lumineuses prirent leur envol timidement, explorant la pièce - un spectacle d'une incroyable, inattendue et incommensurable délicatesse. Sans bouger, Serak sentit quleques ailes légères le frôler, recevant à chaque fois une minuscule décharge électrique. Il vit les plantes jeter leur vrilles sombres pour attraper deux ou trois insectes, qu'elles manquèrent. Peu à peu, le nuage frissonnant convergea et s'agglutina sur une portion de mur que rien, à priori, ne distinguait des autres. En dessinant la forme d'une porte.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szerak
Apprenti lobotomiste
Apprenti lobotomiste
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 12/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
356/500  (356/500)
Zinos (argent):
123/1000  (123/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mar 6 Avr 2010 - 12:39

« Et bien visiblement, il y avait une autre issue »

* Quoique... *

Szerak fixa pendant plusieurs minutes les papillons qui formaient cette "porte". Puis, il posa son regard sur son bras. Il lui semblait encore de sentir le mana lui "brûler" les veines. Au souvenir de cette sensation, il frissonna. Il s'apprêtait à retroussa sa manche, afin de ne plus voir ses veines s'illuminer dans son esprit... mais son costume n'avait pas de manches...

« Ah bravo ! »

Puis, sans plus perdre de temps, le Dimir ramassa sa dague qui lui restait. Elle était encore chaude, mais moins brûlante qu'auparavant. Rapidement, il l'a rangea dans son fourreau à sa ceinture. Il s'approcha ensuite de cette "porte", en prenant bien soin de ne rien toucher sur son passage, ni avec le haut du corps ni sur le sol. Une fois en face des papillon, il s'arrêta.

* Et si c'est l'énième piège ? Après tout ces billes me semblent bien trop louche pour me montrer une issue... Après tout, ce fou (si fou il y a...) ne doit pas l'être au point de me dire par où m'échapper. Bien que... ces billes cachent bien des surprises... Avant, dans le hall d'entrée, elles se sont transformés en tentacules. Et ici, l'hydromana les a fait éclore en centaines d'insectes. Donc... elles captent l'énergie du mana. Celui qui les a appelé les doit avoir chargé avec du nécromana, qui s'activent si on les approche suffisamment. Ce qui peut expliquer l'apparition de tentacules noires. Mais quel rapport entre des papillons et l'hydromana ? *

Le lobotomiste trouva rapidement un soupçon de réponse. Lorsqu'il fut frôlé par ces insectes magiques, il reçu une décharge électrique. Il caressa d'ailleurs son épaule, qui put témoigner ce phénomène.

« Bon, j'ai le choix entre moisir ici ou avoir des chances de m'en sortir, en passant cette porte et les mystère qu'elle retient... »


Le Dimir fut vite fixé. Il poussa ce qui semblait être la porte, ne sachant pas comment se servir d'une poignée faite de papillons de nuit... après avoir canalisé un mana bleu (une fois de plus !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarkas Farkassal
Nouveau-né Ravnican
Nouveau-né Ravnican
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Localisation : En tête de meute
Date d'inscription : 11/11/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'Expérience.:
128/200  (128/200)
Zinos (argent):
5050/10000  (5050/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Mer 28 Avr 2010 - 14:09

Sarkas avançait prudemment, l'odeur se dégageant de l'endroit n'avait rien d'attirant. Contourner l'endroit aurait été préférable se dit il... Cependant il fallait fouiller toutes les pièces pour trouver ce fou. Le limon au niveau du bassin attira son regard.

"Euh... Je ne veux pas me méfier de tout et n'importe quoi mais... Nous devrions nous tenir le plus possible éloignés de ce bassin. Maintenant que nous avons perdu un compagnon, nous devons rester le plus possible sur nos gardes. L'esprit de se malade est sûrement plus tordu que nous le pensons, qui sait de quoi il est encore capable. D'abord ces tentacules qui réagissent aux manas qui sait ce que nous réserve cette salle. D'après moi la moisissure est le résultat de l'humidité qu'il règne en raison du bassin, autrement dit le cœur de la pièce. Par conséquent je pense que le danger présent, pourrait venir... *regardant un instant la pièce* De toute la moisissure présente... L'idée est peut être saugrenue mais quand on y regarde... Les billes s'apparentait à des nécrotentacules Golgari, non? Je sais que ce type est Orzhov cependant ne pourrait il pas arriver à combiner différents types de manas aux biais de résidus, ou encore grâce à du mana qu'il aurait aspiré.*S'arrête un instant regardant Jade* Avant de recracher Szerak, le serpent accroché à la nuque de Jade aurait très bien eu le temps d'aspirer du mana vert et le retransférer. Mais je ne sais comment un tel processus pourrait s'effectuer. Une quelconque technologie Izzet peut etre ou encore Simic?"

S'arrêtant sur ces paroles, il continua de scruter la salle à la recherche de pièges dissimulés, du moindre signe de mouvement suspect. Il se dirigea vers Boreális, lui donnant un morceau de viande fumée. La créature semblait méfiante. Le loup dévora la viande d'une bouchée avant de donner un coup de tête à son maître, qui était plus préoccupé à regarder la salle que son propre loup qui cherchait probablement à lui montrer quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Sam 29 Mai 2010 - 14:41

"Quoi qu'il en soit, cet endroit sent le danger. Et je suis d'accord pour ce qui est du bassin. Il recèle sûrement un danger. Je le sens..." déclara en frissonnant Almely.

"Moi je suggérerais de contourner l'obstacle et de passer par une autre pièce... Ici, je crois que rien ne serait trop saugrenu, sire Farkassal..." ajouta en grimacant un Selimor visiblement peu enthousiaste.

"Ne nous leurrons pas. Tout le manoir est certainement dans ce style. Il faudra bien passer quelque part. Que dit notre tacticienne ?" Sur ces paroles dites d'un ton froid, Illith se tourna vers Jade.

------------------- Szerak

Il sentit une violente décharge électrique dans ses mains, et la porte secrète s'ouvrit. Il se trouva devant un tunnel noir et assez exigu, dans lequel s'engouffrèrent les papillons, diffusant une lumière bleutée.
Szerak découvrit que le tunnel se divisait en deux à quelques mètres de lui lorsque l'essaim se sépara pour y pénétrer. Les in`sectes s'éloignèrent et le Dimir se retrouva bientôt seul, devant l'entrée du passage secret.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 23
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Sam 29 Mai 2010 - 15:43

Silviel observait la pièce attentivement. Il lui sembla percevoir de très légers bruits de frottement provenant des couches de limon et de moisissure, mais ne pouvait en être sûre. Elle prit timidement la parole avant que Jade ne donne son avis.

"Ces miasmes... Tout cela me semble très malsain. Peut-être qu'une purification par le feu pourrait être utile. Mais on risque de déclencher une réaction dangereuse... J'ai de plus l'impression que quelque chose bouge sous la surface de cet infâme marécage..."

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 446
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Sam 29 Mai 2010 - 17:39

"Ah, du vert, du vert, du vert et du vert... Beaucoup, beaucoup trop de vert." Jade balaya d'un rapide coup d'œil la salle entière. "Tout d'abord, savoir manipuler le mana n'est pas donné à tout le monde, et encore moins à une nécrotentacule. L'aspirer parait encore moins probable. Mais alors le réutiliser... Non. En ces lieux réside simplement la créature la plus hideuse qui soit, qui attend son heure... Et son repas. Et je m'en vais lui donner satisfaction. Si monsieur ne veut pas se donner la peine de venir jusqu'à nous, je démonterais chaque pierre de son château une à une afin de l'y déloger. Et je vais commencer immédiatement. Il va comprendre ce qu'il en coûte de me chercher. Il va comprendre ce qu'il en coûte de me résister. Qu'il dise adieu à son horreur de compagnie."

Sur ces folles paroles, la femme fit alors s'enflammer dans un torrent de flamme sortit d'un sceau de feu les moisissures autour d'elles, regardant les flammes qui s'étendaient tout autour d'elle, allant jusqu'à atteindre le bassin central.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 30 Mai 2010 - 17:24

La pièce fut un instant transformée en brasier, ce qui forca les aventuriers à reculer, puis l'humidité reprit le dessus et de grosses bouffées de fumée et de vapeur mêlées les rendirent momentanément aveugles. Lorsqu'enfin elles se dissipèrent un peu, ils purent voir le résultat. Toute la pièce était noircie, et quelques écharpes de vapeur s'y attardaient encore. Sur les restes de moisissure, ils purent voir alors des centaines de corps grillés d'araignées grosses comme la paume. Mais tandis qu'ils observaient avec stupéfaction et dégoût ce spectacle, des râclements se firent entendre en provenance du bassin, d'où s'extirpèrent, au milieu de la brume, de gigantesques pattes arachnides. Bientôt, vacillante mais visiblement affamée, l'araignée géante fut visible à tous. Mesurant à peu près deux mètres cinquante de hauteur pour trois de largeur, ses longues mandibules luisaient d'un poison bleuté donc la faible luminescence se reflétait dans la dizaine d'yeux de la créature.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 446
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Dim 30 Mai 2010 - 22:39

"Enfin ! Je t'attendais ma toute belle !"

Sans laisser aux autres le soin de se préparer, Jade s'élança de son étrange grâce meurtrière dont elle avait le secret. Arrivant au niveau de la patte la plus proche d'elle, elle s'arrêta en glissant légèrement sur le sol, se campa sur ses appuis dans une position des plus puissantes, et décocha un coup à détruire le plus fort des hommes. Au niveau de l'articulation, la patte craqua, en volant pratiquement en éclat. De sa main libre, elle saisit alors le bout inanimé, et l'arracha de tout son poids. Elle le jeta à la tête de l'araignée alors que le sang de la bête se répandait sur elle. Puis, elle passa sous le reste de la patte encore intacte, et prit appui sur cette dernière. D'un geste puissant, la guerrière sembla s'envoler dans les airs telle la foudre en direction de la tête de la créature, et décocha un puissant poing dans les yeux de la créature. Un de ses yeux explosa sous l'impact, alors que le reste vint s'écraser contre la chitine de la créature. Malheureusement, malchance aidant, le bois des flèches se brisa dans le tissu autour de ses bras et s'enfonça légèrement dans sa peau. Son bras droit semblait donc légèrement atteint. Mais avant même d'avoir pu réaliser, les mandibules de l'immonde créature se dirigeaient vers la femme. Et malgré ses désavantages, la créature toucha l'ex-orzhov de plein fouet. Malgré l'esquive de cette dernière, sa jambe droite fut atteinte, et elle sentit le poison s'infiltrer dans son membre. Déséquilibrée, la femme tomba au sol, la jambe toujours dans la gueule de la créature. Dans un mouvement relevant plus de la haine aveugle que de la raison, le pied toujours libre de la tueuse s'écrasa avec une violence inouïe dans la tête de la créature, qui relâcha sa proie avec douleur et rage non dissimulé. La femme se retourna alors sur le ventre et se traina avec difficulté vers ses camarades un peu plus loin, tout en s'arrachant avec les dents le bandage qui encerclait son bras droit. Elle voulait se débarrasser de ses flèches qui allaient lui entailler les veines sous peu rapidement. Puis elle se laissa tomber sur le dos arrivé à mis chemin, criant sa rage envers l'araignée, d'un cri qui résonna dans la salle vide, alors qu'elle sentait son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine.

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Szerak
Apprenti lobotomiste
Apprenti lobotomiste
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 12/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
356/500  (356/500)
Zinos (argent):
123/1000  (123/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Lun 31 Mai 2010 - 18:34

Szerak observa les papillons s'éloigner de lui d'un air émerveillé. Il était tellement distrait par les bêtes qu'il en oubliait la sensation de crampe sur son bras. Malgré tout, il reprit rapidement conscience de la situation. Pourtant, il ne bougea pas tout de suite. Il hésitait.

* Que choisir entre défier l'inconnu avec les moult pièges d'un psychopathe ou juste les moult pièges du psychopathe ? J'ai déjà failli y laisser la main en tentant d'ouvrir cette foutue porte... Et puis, c'est joli des papillons ! Je choisis l'inconnu ! *

Se doutant que sa réflexion n'avait rien d'objectif, il se fia à cet instinct et décida de traverser le tunnel... non sans prendre ses précautions ! Il empoigna sa dague, comme il avait l'habitude de faire, la lame longeant l'avant bras. De sa main gauche il tenait l'arme et de sa droite il canalisa un mana bleu, ne voulant pas exciter un autre danger en appelant du nécromana. Il ne fit que quelques pas, lorsqu'il fut confronté à l'embranchement. Gauche ou droite ? Sachant qu'il n'avait aucune idée de qu'est-ce qu'il trouvera à la sortie des deux tunnels, donner son destin dans les mains de la chance était l'idée la plus objective. Le lobotomiste s'accroupit et posa sa dague au sol.

* Bon, si elle sera dirigée vers ma gauche, je vais à gauche, sinon je vais à droite. *


D'un geste sec, il fit tourner son arme au sol sur elle-même. Elle tourna quelques secondes avant de s'arrêter en pointant à droite et derrière le Dimir. Ce dernier se leva et fixa le tunnel à sa droite.


« Et puisque ma chance ne m'a jamais satisfait, j'irai à gauche ! »

Il ramassa sa dague et avança d'un pas lent et discret dans le tunnel choisi. Oreilles tendues et yeux grands ouverts, il était attentif à tout son et tout mouvement. Le souffle d'un instant d'inattention, et ce pouvait être la fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silviel, la chantresse
Chantresse
Chantresse
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 23
Localisation : dans les jardins selesnyans
Date d'inscription : 24/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 4
Points d'Expérience.:
331/500  (331/500)
Zinos (argent):
5161/10000  (5161/10000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Lun 31 Mai 2010 - 21:06

"Hald, tu vas la chercher. Silviel, tu le couvre avec tes flèches si besoin, et tu la soignes. Les autres, tenez-vous prêts à réagir. Selimor, à l'arrière pour parer un éventuelle attaque en traître" cracha Illith en sortant ses dagues. Le gruul courut, ramassa délicatement Jade et la ramena parmi les aventuriers, l'arachnide ayant reculé dans son antre. La chantresse, de son côté, canalisait le mana aussi vite qu'elle le pouvait tout en écartant le cuir déchiré autour de la blessure.
Le poison bleuté s'infiltrait déjà dans la chair et le sang, et la plaie était trop large pour que Silviel puisse l'en aspirer. Elle murmura une excuse à son amie et pressa la chair pour en faire sortir le venin, qu'elle épongea d'un pan de sa robe. Il en restait un peu, mais elle priait pour que la magie l'éradique. Elle ne pouvait en effet pas faire plus. Dégaînant son poignard, elle déchira le bas de sa robe, en jeta la partie souillée et utilisa le reste pour bander la jambe de Jade, serrant bien fort le tissu. Elle avait déjà pu accumuler quatre manas, elle pria pour que les autres lui donne le temps nécessaire pour canaliser le cinquième nécessaire à la source naturelle. L'araignée ressortit de son trou, visiblement ragaillardie, et s'avanca lentement jusqu'au centre de la salle. Enfin, la selesnyane put lancer son sortilège.


:Source naturelle: murmura-t-elle en posant ses mains illuminées de phytomana sur Jade. Une odeur de forêt emplit l'air, et la plaie cicatrisa.

"Attention, c'est encore fragile..." murmura Silviel, fatiguée.

_________________
"Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du cœur :
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.
Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots. "

A. de Musset, La Nuit de Mai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Lyvaenya
Orzhov déchue
Orzhov déchue
avatar

Nombre de messages : 446
Localisation : Où veux-tu que je sois, telle est la question...
Date d'inscription : 18/04/2009

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'Expérience.:
283/300  (283/300)
Zinos (argent):
104/1000  (104/1000)

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Lun 31 Mai 2010 - 22:27

La gruul se releva avec quelques difficultés, puis releva Silviel également. Elle lui lança un grand sourire heureux, puis se retourna vers l'araignée, tout en rejoignant le groupe en avant. Elle se plaça en avant de tous, et regarda fixement les larges yeux de l'arachnide.

"A nous deux ma jolie..." murmura la gruul en faisant craquer les os de ses mains. Elle leva alors la main tout en demandant, une nuance d'insanité dans la voix : "Quelqu'un aurait-il une arme pour la plus folle d'entre vous ?"

_________________
Après la nuit
Avant le jour
Et à travers les roselières

Après la nuit
Avant le jour
J'irai chercher les hautes lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douceur, la Cinquième
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   Ven 4 Juin 2010 - 13:18

"Calmez-vous, Jade. Vous n'irez certainement pas seule. Vous êtes déjà blessée, vous risquez fortement de vous faire tuer. Et si cette idée ne vous dérange peut-être pas, ce n'est pas notre cas. Nous aurons encore besoin de vous pour éviter de mourir à notre tour.
Sarkas, vous restez ici pour protéger Dames Almely et Silviel. Hald, Selimor, Jade, avec moi. Deux se chargeront de l'occuper pendant que deux autres tenteront d'atteindre les yeux. Selimor et moi nous chargeront de cette tâche. Sarkas, Silviel, Almely, si vous pouviez nous venir en aide magiquement et vous tenir prêts à soigner l'un d'entre nous, ce serait utile."


Tandis qu'illith définissait ainsi leur stratégie, Hald sortit une épée courte d'un fourreau dans son dos et la tendit à la Gruul.
Les quatre guerriers s'avancèrent d'un pas prudent sur le sol noirci de champignons et de corps d'arachnides calcinés craquant ou emmettant des bruits spongieux sous leur poids. La vapeur avait désormais disparu - sauf au dessus du bassin - et laissait se répandre dans l'air une abominable odeur de putréfaction et de chitine brûlée.
Almely canalisa un mana bleu suivant le mana blanc qu'elle avait déjà canalisé durant l'attaque de Jade.

-------- Szerak

Le Dimir avanca prudement dans le couloir, avec, pour seule source de lumière, la faible lueur de l'hydromana. À chque pas pouvait se déclencher un piège. Il marcha ainsi sur une cinquantaine de mètres, lorsqu'un éclat de lumière attira son oeil. Il y avait une petite porte encastrée dans la paroi, dotée d'une poignée miroitant comme de l'argent, source du reflet ayant attiré son oeil. Un choix s'offrait à lui : pousser cette porte ou continuer dans ce corridor sombre et exigu.

_________________
"Mort à quiconque ne se courbe point." Sacher-Masoch, La Tsarine Noire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Manoir presque abandonné [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Manoir presque abandonné [Terminé]
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sur une plage presque abandonné
» Studieuse réunion, ou presque [James] -- Terminé
» Chasse aux trésors dans un vieux Manoir abandonné [Jared]
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Quêtes/Scénarios :: Quêtes-
Sauter vers: