Magic The Gathering-Jdr

Jeu de rôles inspiré du jeu de cartes
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Spait, mage d'izzet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spait
Membre de Guilde
Membre de Guilde
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'Expérience.:
6/100  (6/100)
Zinos (argent):
101/1000  (101/1000)

MessageSujet: Spait, mage d'izzet   Mar 24 Juin 2008 - 19:40

Historique :

Je vais donc vous conter mon histoire :

Tout petit, j’ai connu le malheur de perdre mes parents.

Enfants de commerçants Izzets, tout commencer bien pour moi dans la vie, un père protecteur et intelligent, qui m'apprenait a crée des electrolyses et autres sort pour griller mon poulet d’entrainement,"pour ton avenir" comme le disait si bien celui-ci. Ma Mère quand à elle, m'entrainait à contrer les sorts, elle trouvait cela plus utile pour moi, dans un monde ou tout peut arriver …

Un jour, alors que mon père et ma mère conduisaient notre petite charrette remplis de fiole diverses tirer par notre magnifique golem de verre, une chose épouvantable arriva, une massue énorme apparue accompagner d'un bruit sourd explosa notre golem, un morceau de verre me frôla la joue en m’ouvrant un peu, mais suffisamment pour me laisser encore aujourd’hui, une cicatrice lourde d’évènements. Je rouvris les yeux, et je le vit, la cause de tout nos soucis, un troll gigantesque, puant l'alcool a 100 mètres à la ronde, et ceci, je ne l’exagère qu’à peine. Il releva sa massue, ...

Je me suis réveillé chez mon oncle, le corps à moitié plâtré. Mon oncle me raconta qu'il n'avait rien put faire pour mon père et ma mère. Il avait utilisé sur moi une potion de ressoudage pour réparer mes multiples fractures. Je fondis en larmes...

N’ayant pas oublié mon devoir, je commençai mon véritable enseignement avec mon oncle. La théorie que j’avais apprise avec mes parents m’eut été d’une certaine utilité lorsqu’il fallait combattre contre le cher frère de mon père. C’était un puissant mage izzet, mais relativement vieux, beaucoup plus vieux que mon père, ce qui laisse à dire que mes grands-parents avaient donc eu leur premier enfant très tôt, et, comprenant que c’était une erreur, retardèrent de longtemps la naissance de mon père. Ce fut une erreur selon moi, car je perdis mon oncle mort de vieillesse alors que je devenais un fougueux mage izzet encore assez inexpérimenté

Je sortis de l'école supérieure "niv mizzet" à l'âge de 18 ans, et, ne savant pas quoi faire, je me fis embaucher par l'institut des magies Izzets.

Quatre mois plus tard, je du partir, car, lors d'une de mes expériences qui refusait de fonctionner, je détruisis tout le laboratoire de mes sorts à cause de ma colère soudaine.

Depuis, j’erre dans les rues et les tavernes de la cité, en châtiant tout les barbares qui dépasse les limites de la civilité, et je gagne ma vie en soignant les petite blessures que les gens ordinaires ne savent pas guérir

Je ne suis donc pas renvoyé de l’école de magie izzet, simplement exclu. Les magiciens de la guilde me voient comme un magicien incompétent et qui plus est porteur d’accidents. Seul le maître resplendissant de cette guilde, Niv-mizzet, pour nommer ce personnage divin, reconnu mon talent malheureusement inexploité. C’est lui qui a refusé mon exclusion totale, et ainsi, je peux quand même recevoir un enseignement fait par des grands mages absolument loyaux à Niv-mizzet


Psychologie:

Depuis ce tragique accident ou mes parents me quittèrent, mon caractère s’est définitivement posé. Je hais l’incivilité. Les barbares n’ont qu’à bien se tenir, car ce genre de personnes ne reste pas tranquille tant que je suis dans les parages. Je suis défenseur du pauvre face aux pillards. Je n’ai pas envie, et ceci, ce sera pour toujours, que quelqu’un subisse ce que j’ai vécu, voir pire.

D’ailleurs, ce profond trou qui s’est creusé alors que mes parents venaient de décéder créa un manque de maternité, de paternité, et donc d’affection assez énorme. C’est d’ailleurs à cause de ça que mon oncle ma recueilli, malgré son vieil âge. Malgré ce geste de bonté de mon oncle, un trouble mental s’est créé chez moi, ce qui fait que je fait preuve d’une double personnalité : Une calme, posée, et réfléchie, qui fait de moi un être clairvoyant dans ces moments, et une absolument brutale, impulsive, et violente, ce qui me transforme mentalement en un boucher sanguinaire, qui ne laisse aucun ennemi vivant. Dans cette circonstance, je privilégie l’utilisation de dégâts directs via les sorts rouges, alors que les contresorts sont plus utilisés dans l’autre forme de personnalité.


Physique :

Je suis un garçon maintenant de vingt ans, grand, de musculature plutôt normale. La cicatrice de ce bout de verre orne toujours ma joue, et c’est ceci qui ne me fait jamais oublier qui je suis réellement. Mes cheveux sont blancs, et je m’affirme en tant qu’izzet en brandissant fièrement une tenue typique de la guilde. Rouge et bleue, telle sont les couleurs qui l’ornent. Je possède aussi tout un attirail d’outils me permettant de me livrer à des expériences à tout moment et/ou à des tests analytiques.


grimoire:
Gelectrode
electrolyse
déférence

Mini dragonautes
choc
marteau volcanique
cachet d’izzet
fuite de mana
pluie de pierre
recherche compulsive
farfadet épieur
boomerang
pointe sismique


Dernière édition par spait le Lun 30 Juin 2008 - 12:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Spait, mage d'izzet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heinrich Bors (Guerrier-Mage de Malal)
» Maelle Till [assassine, mage du vent]
» Elvira Heian [Mage du vent & Danseuse]
» Mysteria, Mage Elementaire Aquatique.
» Erian [Mage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic The Gathering-Jdr :: Background ! :: Fiches des personnages-
Sauter vers: